Familiscope.fr|Phosphore.com |Enfant.com|Vosquestionsdeparents.fr|Creafamille.be|1jour1actu.com|

Enfants

Psychologie de l’enfant : Qu’est-ce qui est juste à 7-8 ans ?

“C’est pas juste !” Voilà une expression que l’on entend souvent dans la bouche des enfants de 7-11 ans. Mais que signifie-t-elle vraiment pour eux ? Comment leur parler de la notion de justice, notamment dans le cadre de l’école ? Explications et conseils de Christine Brunet, psychologue et psychothérapeute.

 

Que veut vraiment dire l’enfant ?

C'est pas juste, à l'école, tout le monde a les dernières chaussures à la mode et pas moi !” “C'est pas juste, la famille de Léo a un chien et pas nous !”… Entre 7 et 11 ans, les enfants ne semblent avoir que cette expression à la bouche. Mais, au fond, que signifie-t-elle ?

Pour Christine Brunet, psychologue et psychothérapeute, pas de doute : “A travers cette phrase, l'enfant exprime son mécontentement parce qu'on lui refuse quelque chose. Cela peut être un jouet, un bonbon, une sortie au cinéma…” En somme, le “C'est pas juste !” lui permet de montrer qu'il n'est pas d'accord, qu'il ne veut pas obéir.

Expliquer pour l’aider à mieux comprendre la notion de justice

Pour un adulte, il n'est pas toujours aisé de distinguer ce qui est juste de ce qui ne l'est pas. Alors, pour un enfant, cela peut se révéler une tâche très compliquée ! Pour autant, le parent peut l'aider dans son apprentissage. Par exemple, si l'enfant dit : “C'est pas juste, ma poupée s'est cassée”, on peut tout à fait lui expliquer que cela n'est pas injuste, mais seulement déplaisant ou contrariant.

Autre cas de figure : lorsque l'enfant se compare aux autres, et notamment à ses copains. “S'il se sent lésé parce que Pierre, lui, est parti en vacances ou que Paul a une voiture dernier cri, il est important que le parent prenne le temps d'expliquer pourquoi lui n'a pas fait ce choix”, souligne Christine Brunet. En guise de réponse, on peut, par exemple, dire : “Tant mieux si les parents de ton copain peuvent le faire, mais moi, je ne veux pas parce que ce n'est pas ma philosophie ou je ne peux pas parce que je n'ai pas les mêmes moyens qu'eux…” Mieux vaut éviter face à la protestation de l'enfant de clore le débat par un “C'est pas juste, mais c'est comme ça !”, conseille la psychologue.

Un sentiment d’injustice qui peut exprimer un réel malaise

Chez certains petits, le recours au “C'est pas juste !” est quotidien, voire systématique. Et peut révéler un malaise plus profond. Dans ce cas, il est nécessaire de s'interroger (“Ai-je bien rempli mon rôle de parent ? Est-ce que je me suis moins intéressé à lui qu'à ses frères et sœurs ces derniers temps ?…”), mais également de questionner l'enfant sur ce qu'il ressent. “Il aura alors le sentiment d'être écouté, que sa souffrance est reconnue, et que cela lui permettra d'avancer.”

Faut-il chercher l’égalité à tout prix ?

Au sein de la fratrie, le sentiment d'injustice peut également être violemment ressenti. Pour que nul ne se sente défavorisé, faut-il donc à tout prix chercher l'égalité ? Non, répond Christine Brunet. “Car nous sommes tous différents.” De fait, dans une famille, il y en a toujours un qui est malade et l'autre, jamais ; toujours un qui a de bonnes notes et l'autre, davantage de difficultés…

L'attitude à adopter ? “Répondre aux besoins de chacun.” Et si l'enfant continue de protester, on peut lui raconter comment cela s'est passé pour nous, dans notre enfance, avec nos frères et sœurs : “On traite alors l'enfant en sujet – ce qui est très important. Et en lui parlant de filiation, de transgénérationnel, on l'aide à se construire et à grandir.”

 

Le 3 novembre 2011 Christine Brunet, psychologue, propos recueillis par C. Bert

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

A propos de Christine Brunet

 petits tracs et gros soucis

Christine Brunet, psychologue, est coauteur avec Anne-Cécile Sarfati de Petits tracas et gros soucis de 1 à 7 ans. Quoi dire, quoi faire ?, éditions Albin Michel, 17 €.

 

 

Le blog de Lulu pour les enfants de 7 à 11 ans

“Lulu”, l’héroïne préférée des 7-11 ans à retrouver dans Astrapi tous les quinze jours

Lulu est une petite fille de neuf ans, héroïne d’une bande dessinée du magazine Astrapi. La rédaction du journal anime un blog en son nom. Chacune des questions auxquelles Lulu est confrontée dans la BD est proposée aux jeunes lecteurs du magazine qui peuvent raconter leurs propres expériences, se confier, donner des conseils et proposer leurs idées. Lulu leur répond.

 

Ce blog est modéré par la rédaction d'Astrapi qui veille rigoureusement à la qualité des échanges.

 

Pour le consulter : le blog de Lulu

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

1033