Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

En famille

La solitude à l’adolescence

Le sentiment de solitude est très répandu à l’adolescence. Même s’il a des copains, qu’il est bien entouré par sa famille, un jeune peut avoir l’impression d’être seul au monde !

 

 

Un adolescent peut se sentir seul au milieu des autres – même de ses copains – parce qu’il pense que personne ne le comprend vraiment, parce qu’au fond il a des goûts différents mais n’ose pas le dire. Alors il fait semblant pour ne pas rester seul mais en fait, il souffre d’un isolement terrible.

Le sentiment de solitude et le manque d’estime de soi

Chez d’autres jeunes, la solitude est bien réelle, ils n’ont pas d’amis, ne parviennent pas à tisser des liens. Manque d’estime de soi, timidité exacerbée sont souvent à l’origine de ces difficultés de socialisation. Et plus ils sont seuls, plus ils font fuir les autres parce que leur mal-être passe souvent pour du mépris ou de l’arrogance. Un cercle vicieux qui peut vite devenir pesant.

La détresse de certains ados trop seuls

Certains jeunes s’accommodent de la solitude sans trop de souffrance. Même s’ils ne trouvent pas très agréable d’être seuls tandis que les autres semblent bien s’amuser tous ensemble, ils se sentent suffisamment en sécurité à l’intérieur d’eux-mêmes pour ne pas sombrer, ils ont des ressources (passion pour le cinéma ou la littérature, par exemple) qui leur permettent de compenser en partie ce déficit de relations.

 

Pour d’autres, la solitude prend des allures cataclysmiques : inconsciemment, ils l’associent à l’abandon, au deuil et sont donc dans une grande détresse.

Positivons la solitude

Il n’est pas vraiment possible pour les parents d’intervenir directement, comme quand leur enfant était petit, et d’inviter des copains à la maison ! Mais ils peuvent aider leur jeune à mieux supporter la solitude en tenant un discours positif sur cet état. Etre seul par moments n’est pas un drame, c’est une formidable occasion de se mettre contact avec soi-même, de découvrir ses richesses intérieures, de s’occuper de soi. Et ainsi enrichi, renforcé on pourra ensuite s’ouvrir aux autres plus facilement.

… et la curiosité envers les autres

Ils peuvent aussi lui faire passer le message que pour recevoir, il faut donner : si on reste dans son coin, personne ne va venir nous chercher, il faut savoir parfois faire le premier pas, même si c’est difficile.

 

Le 14 mars 2014
Isabelle Gravillon
Photo : Margie Hurwich-Thinkstock

Pour en savoir plus

Ados, amour, amitié(s) et trahisonsUn livre à offrir à un ado solitaire :

Ados, amour, amitié(s) et trahisons de Nora Markman et Odile Brandt

Ed. Albin Michel (17,29 €)


Où le trouver ?

Le dico des ados

De A comme Acné à T comme Tatouage, en passant par Cannabis, Harcèlement ou Sexualité… découvrez le  dico pratique  de l’adolescence.

Une définition, des points de repères, des conseils concrets et des pistes pour aller plus loin en cas de besoin : toutes les facettes de la vie des ados sont abordées de manière simple et accessible.

Le dico des ados

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

1495