Familiscope.fr|Phosphore.com |Enfant.com|Vosquestionsdeparents.fr|Creafamille.be|1jour1actu.com|

Ecole primaire

En route vers le CE2 !

Qu'est-ce qui attend votre enfant en CE2 ? Comment l'aider à aborder cette classe ? Quels sont les enjeux de cette année ? Le point avec Michel Barber, enseignant au CE2.

 

Que représente l'entrée en CE2 pour un enfant ?

Le CE2, est une étape importante. C'est le début du cycle 3 qui se terminera en CM2. L'enfant fait son entrée dans « la cour des grands » de l'école élémentaire. Il doit se montrer de plus en plus responsable et autonome.

Par exem­ple, on va lui demander de savoir utiliser un cahier de textes, de faire preuve d'initiatives comme aller spon­tanément chercher un mot inconnu dans le dictionnaire… Il doit être capa­ble de s'organiser tout seul : préparer son cartable, faire signer les mots aux parents…

En CE2, un enfant qui n'a pas sa trousse parce que "papa ou maman ont oublié de la mettre dans le cartable", ça ne passe plus ! On attend également de lui qu'il finisse son tra­vail dans les temps car, en CE2, on apprend à lire l'heure et à calculer les durées…

Que vont apprendre les enfants en CE2 ?

À la fin du CE2, un enfant doit lire, comprendre les grands nom­bres, maîtriser addition, soustraction et multiplication. En français, la grande nouveauté, c'est qu'on entre dans la compréhension de textes de plus en plus longs et de différents genres. C'est aussi le début de l'apprentissage des conjugaisons. Concernant l'écriture,le défi commence : l'élève doit pou­voir écrire un texte de 5 à 10 lignes… compréhensible ! Enfin, en CE2 certaines disciplines deviennent des matières en tant que telles : l'histoire, la géographie, la tech­nologie, etc.

Comment les parents peuvent-ils aider leurs enfants ?

Déjà, en ayant en tête que les devoirs font fonctionner les connaissances déjà apprises en classe. Si la communication est bonne avec son enfant, on peut tenter de réexpliquer quand il n'a pas compris à l'école. Mais attention : pas d'explications interminables ! Si c'est le cas, mieux vaut faire un mot à l'enseignant pour lui signaler que l'enfant n'a pas com­pris.

On peut aussi aider son enfant en lui faisant réciter ce qu'il doit appren­dre par coeur. S'il a encore du mal à comprendre ce qu'il lit, il ne faut pas hésiter à lui lire d'abord à haute voix le texte en question. Enfin, seulement, s'il est demandeur, et adore apprendre, il ne faut pas hésiter à aller plus loin avec lui en lui expliquant des notions qu'il n'a pas abordées en classe.

 

Le 1 septembre 2009 Michel Barnier, Propos recueillis par Agnès Mérel.

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

448