Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Scolarité

Handicap : apprendre à vivre ensemble grâce à l’école

L’école permet, lorsqu’elle accueille un enfant handicapé, d’apprendre à accepter les différences et à bien vivre ensemble. Un savoir indispensable… Entretien avec Marie-Christine Philbert-Parent, présidente de la Fédération nationale des associations au service des élèves présentant une situation de handicap.

 

Dans la classe, comment un enfant handicapé est-il accueilli ?

Les enfants se rendent compte de la différence. C'est pourquoi il faut qu'ils sachent qui est leur nouveau camarade et pourquoi il est différent. l'idéal est d'en parler avec des mots tout simples. Ensuite, les autres enfants ne verront plus la différence. Ils comprendront que même si les jambes de leur copain ne fonctionnent pas bien, ça ne l'empêchera pas de jouer. S'il est trisomique et qu'il ne parle pas très bien, il faut leur expliquer pourquoi.

Cela fait-il réfléchir les enfants sur la différence ?

Oui, sur ce qui est pareil et sur ce qui n'est pas tout à fait pareil. On peut leur expliquer que leur camarade ne sait pas très bien faire telle ou telle chose, alors qu'eux y arrivent très bien, mais qu'en même temps, il aime jouer aux petites voitures comme eux et il aime chanter des chansons, comme eux. C'est à cette seule condition que la différence devient la réalité et que les enfants cessent de s'en étonner.

Qu’apporte la présence d’enfants handicapés aux autres enfants de la classe ?

La présence d'enfants en situation de handicap dans une classe, c'est de l'éducation civique grandeur nature. Les enfants expérimentent le “vivre ensemble”. Ils apprennent la vie en société, la vie en commun avec des gens différents.

Une fois devenus adultes, lorsqu'ils seront chefs d'entreprises, voisins, collègues de bureau… ils se souviendront de l'élève handicapé qu'ils ont connu en classe.

L’enseignant doit-il modifier sa manière de travailler ?

Oui, mais à ce jour aucune formation ne prépare l'enseignant à accueillir un élève handicapé dans sa classe. Il doit donc développer des trésors d'imagination pédagogique en termes de méthode, d'explication, de reformulation et d'adaptation des consignes. Ces innovations profitent aussi aux enfants en difficulté scolaire.

L'enseignant peut ainsi faire face plus efficacement à l'hétérogénéité des élèves et aux différences de rythmes. Et travailler de manière adaptée sert également aux meilleurs, grâce à une pédagogie plus différenciée.

Quel est le regard des autres parents ?

Je suis convaincue qu'il faut favoriser la rencontre et l'information avec les autres parents d'élèves. Je connais des parents qui chaque année vont expliquer la trisomie 21 aux autres parents, en réunion de rentrée de parents d'élèves.

Les associations peuvent aussi s'en charger, si les parents ne sont pas en mesure de le faire. Cette explication me paraît importante. L'enseignant doit annoncer qu'il va accueillir un enfant différent.

 

Le 1 janvier 2009 Sophie Furlaud et Marie-Christine Philbert-Parent, pour Pomme d'Api

A propos de Marie-Christine Philbert-Parent

Marie-Christine Philbert-Parent est présidente de la Fnaseph (Fédération nationale des associations au service des élèves présentant une situation de handicap).


Les principaux objectifs de La Fnaseph, qui regroupe de grandes associations nationales et des collectifs associatifs départementaux, sont le développement de l'accompagnement des jeunes en situation de handicap et l'aide à la scolarisation.

 

Sites pour s’informer sur la scolarisation des élèves handicapés

 

Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH)

 

Dossiers éducatifs” consacrés à La scolarisation des élèves handicapés sur le site education.gouv.fr

 

Loi du 11 février 2005 “pour l'égalité des droits et des chances des personnes handicapées”.

Journée internationale des personnes handicapées

La Journée internationale des personnes handicapées est organisée chaque année par l'Onu le 3 décembre pour sensibiliser l'opinion publique aux problèmes liés au handicap et à la nécessité de l'intégration des handicapés dans notre société.


Pour en savoir plus sur la
journée internationale des personnes handicapées.

Vos commentaires

Pétition pour soutenir la scolarité des enfants handicapés

Bulle Partager vos questions et réactions

signaler un abus signaler un abus

22/03/2012 - ,

Bonjour, il y a encore beaucoup de travail à faire concernant la scolarisation des enfants handicapés, en terme de « places » mais aussi de structures et d’accompagnement. Des mamans ont déposé une pétition pour essayer de faire prendre conscience aux gens du problème. Vous pouvez signer la pétition à cette adresse : http://www.mesopinions.com/Pour-le-droit-%C3%A0-la-scolarit%C3%A9-des-enfants-handicap%C3%A9s-petition-petitions-68709df878c5e2b4c9a75a04624f20e1.html

Masquer

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

47