Familiscope.fr|Phosphore.com |Enfant.com|Vosquestionsdeparents.fr|Creafamille.be|1jour1actu.com|

En famille

Comment l’aider à arrêter de sucer son pouce ?

Pas question de le forcer à arrêter de sucer son pouce. Amenez-le, en discutant, à prendre lui-même la décision, et établissez, ensemble, un plan de bataille pour l’aider réussir. Valérie Giaccone-Marcesche, pédopsychiatre, nous donne quelques conseils.

 

Accompagnez sans obliger

Ni menace, ni punition, ni moquerie : ce n'est pas sous la pression qu'on arrête de sucer son pouce ! Autant il est important de discuter librement du sujet avec son enfant devenu grand, autant il est inutile de vouloir le forcer à arrêter. Comme dans toutes les étapes du développement, les parents sont là pour accompagner, jusqu'à ce que l'enfant se sente prêt.

Patience, cela peut prendre du temps ! En revanche, rien ne vous empêche de lui suggérer qu'il y a des étapes dans la vie et que bientôt, il sera près à abandonner ce pouce pour passer à autre chose, que cela va se faire naturellement. Et d'ajouter que s'il a besoin d'aide, vous êtes là.

Fixez avec lui des objectifs

Il a décidé d'arrêter de sucer son pouce, vous le dit…mais il n'y arrive pas. Ensemble, vous allez pouvoir mettre en place un plan de bataille ! Arrêter du jour au lendemain, c'est très dur, mieux vaut se fixer des objectifs progressifs.

On note sur une feuille, les différents moments de la journée où l'enfant suce son pouce et on choisit par exemple comme étape n°1, de ne plus le sucer le matin, avant de partir à l'école (l'enfant en a moins besoin que le soir en rentrant de l'école quand il est fatigué). C'est important de hiérarchiser les situations et de choisir les étapes les plus faciles pour commencer.

Valorisez les réussites

Utilisez un calendrier, notez ensemble les étapes gagnées. Vous pouvez même proposer des petites récompenses à la clé. Inutile en revanche de revenir sur un échec : l'enfant sait ce qu'il a à faire, il n'a pas réussi, point.

Inutile aussi de chercher à aller plus vite, l'enfant demandera lui-même de passer à l'étape suivante si cela marche bien. Il y a un effet d'entrainement dans le fait de sucer son pouce : moins l'enfant le sucera, moins il aura envie de le sucer.

Et pour l'aider à passer les étapes “difficiles” (retour de l'école ou début de soirée…), proposez-lui une activité où il utilise… ses deux mains, comme préparer une bonne tarte aux pommes !

 

Le 4 mars 2014 Sophie Coucharrière - Pour le magazine Astrapi
Photo : Pohreen-Thinkstock

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

62