Familiscope.fr|Phosphore.com |Enfant.com|Vosquestionsdeparents.fr|Creafamille.be|1jour1actu.com|

En famille

Adolescents : que se passe-t-il au moment de la puberté ?

Votre enfant est fatigué, maladroit, pas très à l’aise dans son corps qui commence à se métamorphoser… Pas de doute, la puberté est là ! Décryptage pour mieux comprendre et accompagner ce passage obligé vers l’âge adulte.

 

Une poussée de croissance fulgurante !

Depuis sa naissance, votre enfant ne fait que pousser ! C'est la loi du genre humain. Vers l'âge de 13 ans, il entame une poussée de croissance fulgurante et peut prendre jusqu'à 1 cm par mois pour les plus costauds…

Grandir deux fois plus vite qu'auparavant, c'est le premier signe qui indique que la puberté a démarré.

Rien n’est vraiment synchrone…

Les extrémités (mains et pieds) grandissent en premier, puis les membres, et le torse en dernier. Comme les os s'allongent plus rapidement que les muscles, la force et la précision des gestes de votre enfant diminuent. S'il se sent pataud(e), c'est tout à fait normal.

Rassurez-le, tout rentrera dans l'ordre. Il faut au minimum quatre ans pour transformer intégralement un enfant en adulte ! Bien sûr, le rythme va ralentir. Deux petits signes, quand même : tant que ses pieds grandissent, même d'un demi-centimètre, il grandit. Et quand les poils qui colonisent son bas-ventre remontent jusqu'au nombril, c'est que sa croissance tire vers sa fin.

Des poussées de croissance épuisantes

Il se sent fatigué 24 heures sur 24 ? Logique : ces poussées de croissance épuisent son organisme. Qui dit fatigue, dit besoin de repos. Et sa position favorite, c'est souvent écrasé(e) sur le canapé, basculé(e) un peu en arrière, jambes allongées sur la table basse.

Des chercheurs ont remarqué que les ados, pour se reposer, se mettent spontanément dans un angle à 127 °, où la gravité est la moins ressentie : c'est la position des astronautes !

Grandir, ça peut faire mal !

Certains adolescents souffrent de douleurs diffuses dans les jambes. Ces douleurs de croissance, touchent 4 % des garçons et 5 % des filles. Elles irradient entre le milieu de la cuisse et le milieu du tibia, sur chaque jambe.

Contrairement à une idée faussement répandue, ces douleurs ne sont pas dues à une croissance trop rapide. On ne sait même pas si cela touche les os, les tendons ou les articulations. L'explication la plus probable serait une sensibilité plus grande à la douleur, d'origine familiale.

Retard de croissance ?

Pour connaître l'âge véritable du corps, on peut demander une radiographie du poignet et de la main de son enfant. Cela détermine l'“âge osseux”. Il peut ainsi y avoir un à deux ans de décalage avec la date de naissance ! C'est pourquoi certains enfants commencent leur croissance plus tard que les autres.

 

Le 5 octobre 2010 Dossier de Delphine Saulière, “Puberté, la grande métamorphose”, Okapi, 1er octobre 2010

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

743