Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Ecole maternelle

Apprentissage de l’anglais : des comptines pour familiariser les tout-petits avec la langue

Initier les tout-petits à l’anglais, c’est bien plus facile et amusant… en musique ! Surtout quand on leur fait écouter des comptines de Joy Austin… Interview de l’auteur-compositeur qui enseigne en France depuis plus de 20 ans.

 

VosQuestionsDeParents.fr : Comment vous est venue l’idée de composer ces comptines ?

Joy Austin : Je les ai écrites par rapport à un manque que j'ai ressenti en initiant des tout-petits à l'anglais. Les comptines traditionnelles sont intéressantes pour transmettre la culture anglaise. Mais elles sont trop complexes pour servir de support à un apprentissage de la langue.

Dans ces textes, on ne trouve pas moins de cinq à six expressions nouvelles par phrase. Résultat : les enfants qui ne parlent pas l'anglais les écoutent sans parvenir à les mémoriser.

Au contraire, je voulais leur proposer des chansons qu'ils soient fiers d'apprendre vite, et qui les amusent. J'ai essayé de créer des mélodies sympathiques, sur lesquelles j'ai posé quelques mots reliés par un thème : les couleurs, les chiffres, les vêtements, etc.

VQDP : Est-il plus facile d’apprendre une langue en musique ?

J. A. : Les comptines plongent déjà les enfants qui ne savent pas lire dans un bain linguistique. D'ailleurs, l'anglais lui-même est une langue musicale, avant même d'être mise en chansons. Voilà ce qu'un CD leur permet de ressentir, mais qui leur échappera s'ils parcourent seulement les pages d'un livre.

Les comptines aident à retenir un nouveau vocabulaire, mais surtout, elles créent une ambiance joyeuse qui plaît aux enfants. A leur âge, ils veulent surtout s'amuser. Aux mini-schools ou en primaire, je mets en scène mes élèves et, en effet, par le biais des chansons, ils osent parler une langue qu'ils connaissent peu.

VQDP : Quels conseils donner aux parents qui vont écouter ces comptines avec leurs enfants ?

J.A. : Essayez de réaliser de petites actions en chantant les comptines. Avec celle sur les couleurs, par exemple, on peut prendre des feutres et désigner ceux qui sont cités au fil des paroles. Ainsi, l'enfant associe des gestes aux mots qu'il découvre et s'en souvient mieux.

Mais une chanson n'est pas un professeur, elle ne peut pas remplacer un locuteur de langue maternelle qui expliquerait à l'enfant comment prononcer tel ou tel son.

VQDP : Si l’enfant refuse de répéter la comptine, comment réagir ?

J.A. : Il ne faut pas l'obliger à s'exprimer. Ce n'est pas parce qu'un enfant ne dit rien qu'il n'écoute pas ! D'ailleurs il a ses raisons pour ne pas répéter les mots : peut-être les a-t-il enregistrés, mais ne voit-il pas l'intérêt de montrer ce qu'il sait. Puis, un jour, il prononcera quelques mots en anglais alors que l'on ne s'y attend pas.

Chaque enfant a son calendrier ! Le plus important, c'est de lui faire aimer l'anglais, car ce sera la clé de sa motivation à apprendre cette langue. Toute découverte est une aventure pour un enfant, il s'agit de rester dans cet esprit.

 

Le 6 juillet 2012 Joy Austin - Propos recueillis par Aurélie Djavadi

A propos de Joy Austin - Vidéo : une comptine pour savoir dire l’heure…

Professeur d'anglais auprès de tout-petits, mais aussi de collégiens et de lycéens, Joy Austin a publié le CD Ready Steady Sing, qui regroupe un ensemble de petites chansons pour faire découvrir l'anglais aux enfants.

Elle est aussi l'auteur des comptines qui accompagnent chaque numéro du magazine J'aime l'anglais avec Petit Ours Brun.

 

Consulter le site de Joy Austin et commander le CD de comptines en anglais

 

Compter en anglais, et savoir dire l'heure c'est facile ! Ecoutez et regardez la comptine en anglais

Votre recherche

Différent de ses frères et sœurs

Différent de ses frères et sœurs

Les vilains petits canards ont la vie dure : les enfants différents des...

Lire la suite de l'article
Comment leur parler du chômage ? Image extraite de la BD “Lulu”, l’héroïne préférée des 7-11 ans à retrouver dans Astrapi tous les quinze jours.

Comment parler du chômage aux enfants ?

Perdre son emploi, se retrouver au chômage, n’est pas une situation facile...

Lire la suite de l'article
Contrôle parental, quel logiciel choisir ?

Pas d’ordinateur sans contrôle parental !

Votre enfant utilise Internet ? Il est indispensable de le protéger en...

Lire la suite de l'article
Laissons les enfants s’ennuyer !

Pourquoi faut-il laisser les enfants s’ennuyer ?

“Je ne sais pas quoi faire, je m'ennuie !” Quel est le sens...

Lire la suite de l'article
Laissons les tout-petits jouer avec les objets du quotidien

Laissons les tout-petits jouer avec les objets du quotidien

Tout ce qui favorise le développement de l'imaginaire est bon pour les petits....

Lire la suite de l'article
Les tout-petits aiment la différence

Les tout-petits aiment la différence

Mettre en valeur la personnalité de chaque enfant, tout en l’aidant à...

Lire la suite de l'article