Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Loisirs

Education des enfants : qu’apportent les jeux de société aux enfants ?

Loin des bancs de l’école, les enfants apprennent aussi beaucoup en jouant en famille à des jeux de société ! A condition d’en relativiser les enjeux, ils offrent de précieux moments d’échanges et de détente pour les petits et les grands joueurs.

 

Apprivoiser la vie en société en jouant

Derrière la simplicité du jeu de l'oie ou d'un mémory se construisent une multitude de savoir-faire. “A travers les jeux de règles, les enfants apprennent à respecter un code, à patienter jusqu'à leur tour. C'est aussi l'occasion pour eux de se confronter aux autres”, commente Christine Brunet, psychologue et auteur de Petits tracas et gros soucis de 1 à 7 ans.

Le jeu permet d'expérimenter la vie et de gérer de nouvelles émotions, ajoute Sophie Jacob, directrice pédagogique du centre de Formation aux métiers du jeu et du jouet. Certains essaient de tricher, et sont ensuite pénalisés lorsque leurs camarades refusent de rejouer avec une personne qui contourne les règles.”

Comme sur une scène de théâtre, les enfants de 5 à 10 ans endossent des rôles, réajustent leurs comportements selon les réactions et testent leurs compétences. Cependant, ils vivront des expériences d'autant plus riches qu'ils ne seront pas obnubilés par la concurrence.

Dédramatiser le jeu… avec humour

Lorsque l'enfant joue avec l'un de ses parents, d'autres enjeux se greffent sur la partie. A l'heure où règne le jeu éducatif, il peut se sentir tenu de faire ses preuves.

“Le jeu est souvent une forme d'évaluation implicite et l'enfant sent très bien que l'on attend quelque chose de lui. En fonction du regard de l'adulte, il va s'autoriser plus ou moins de choses”, constate Nadège Haberbush, codirectrice d'une ludothèque en région parisienne.

Elle incite donc les parents à rappeler qu'il s'agit seulement d'un jeu, dont le résultat n'est pas si crucial. Ainsi, “On encourage leur créativité, on soutient leur audace pour tester de nouvelles stratégies…” Et quel meilleur moyen de dédramatiser le jeu que de prendre, en tant qu'adulte, des risques dans la partie et de faire preuve d'humour ?

Partager un espace de liberté et tisser d’autres liens en famille

“Ce qui compte, c'est que l'enfant ait accepté de jouer, qu'il soit allé jusqu'au bout… et qu'il ait envie de recommencer”, souligne Christine Brunet. Le signe d'une partie réussie ? Lorsque l'enfant est “content d'avoir joué, pas seulement d'avoir gagné”.

Loin de la pression scolaire et des tournois sportifs, le jeu offre un espace de liberté où frères, sœurs, parents et grands-parents peuvent tisser d'autres liens. “Le parent qui joue avec son enfant lui montre combien il trouve cette activité intéressante”, poursuit Nadège Haberbusch. Légers ou plus sérieux, les jeux en disent long !

 

Le 18 janvier 2012 Aurélie Djavadi

Où trouver une ludothèque ?



Le site de l'ALF (Association des ludothèques françaises)
vous propose une carte répertoriant toutes les ludothèques de France.

A propos de Christine Brunet

 petits tracs et gros soucis  

Christine Brunet, psychologue, est coauteur avec Anne-Cécile Sarfati de Petits tracas et gros soucis de 1 à 7 ans. Quoi dire, quoi faire ?, éditions Albin Michel, 17 €.

 

Votre recherche

Histoires et mots d’enfants : racontez-nous son premier hiver

Vos tout-petits sont craquants ! Cette semaine, racontez-nous leur premier hiver....

Lire la suite de l'article
Mercredi, folle journée !

Le mercredi, quel rythme pour les enfants… et les parents ?

Spécificité française, le mercredi est devenu le jour des enfants....

Lire la suite de l'article