Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

En famille

Rythmes scolaires : les parents sont-ils favorables au retour de la semaine de 5 jours ?

En 2008, la réforme de l’école primaire s’est accompagnée d’un changement des rythmes scolaires avec la généralisation – contestée – de la semaine de 4 jours. En 2013, les enfants devraient aussi avoir classe le mercredi ou le samedi matin. Est-ce une bonne chose pour les écoliers… et la vie de famille ? L’avis de parents et d’enseignants.

 

5 jours : du temps pour les activités d’éveil

Marion : “J'ai la chance de ne pas travailler le mercredi, ce qui me permet de passer du temps avec mes filles : Louise, actuellement en CM2, et Zélie, en moyenne section de maternelle. Les rythmes scolaires actuels ne me posent donc pas de problèmes… tant que j'ai la possibilité d'être libre le mercredi. Ce qui n'est pas toujours simple pour toutes les mamans !

Cependant, je ne suis pas contre une demi-journée d'école en plus. Cela pourrait donner plus de place aux activités sportives et culturelles, qui sont aujourd'hui les parents pauvres du primaire. Ce serait d'autant plus bénéfique en milieu rural que les familles ont beaucoup moins de choix d'ateliers, de sorties pour leurs enfants. Peu de choses sont organisées, il faut se déplacer…”

4 jours : c’est fatigant, mais suffisant !

Sophie : “La semaine de 4 jours me convient et convient à ma fille Ilona, 9 ans, même si j'admets qu'elle est très fatiguée lorsque les vacances arrivent. Au niveau des devoirs, la charge de travail me semble énorme, mais une demi-journée y changerait-elle quelque chose ?

Ilona adore l'école, mais ça ne l'enchante pas de savoir qu'elle devra sans doute y passer plus de temps. D'autre part, la semaine de 4 jours permet de réserver le mercredi aux activités extrascolaires, et de privilégier la vie de famille le week-end.

Si l'on passe à la semaine de 5 jours, je préfère que l'on choisisse le mercredi, afin de garder deux jours consécutifs le week-end pour se reposer.”

Le samedi matin : plus de liens entre les parents d’élèves

Sylvie : “Avec Gabriel, le cadet, nous n'avons connu que la semaine de 4 jours, mais sa grande sœur Garance, aujourd'hui au collège, avait classe sur 4,5 jours en primaire.

Le rythme actuel est agréable pour l'organisation familiale, on peut “caser” des rendez-vous médicaux ou des activités comme la piscine le samedi. En revanche, il nous manque désormais le ‘lien social’ que nous avions le samedi matin : il ne nous arrive plus du tout de discuter, voire de boire un café avec d'autres parents après avoir accompagné nos enfants à l'école. Pour se rencontrer, il reste les associations de parents d'élèves, mais elles n'ont pas le même usage.

Si on passe à la semaine de 5 jours, je serais favorable au samedi matin, mais pas au mercredi, qui permet aux plus jeunes d'avoir une grande journée de loisirs et de repos. Mais bien sûr, je suis consciente que ma possibilité de ne pas travailler le mercredi change la donne.”

Le rythme scolaire idéal existe-t-il ?

Anne-Christine : “Pour notre organisation, le rythme actuel est relativement confortable. C'est moins évident pour les enfants qui suivent une cadence infernale, entre l'accueil périscolaire, les cours, la cantine… Les programmes scolaires sont aussi très lourds.

Alors, revenir à la semaine de 4,5 jours me paraît une bonne solution… A condition que les enfants restent au centre de la réflexion !

Certains passent déjà beaucoup de temps à la garderie ou à l'étude, lorsque leurs parents ne sont pas disponibles pour venir les chercher à 16h30. Il ne s'agirait pas de rallonger ces périodes. Il faudrait au contraire être inventif dans les organisations à mettre en place. Dans le contexte actuel, où l'on freine les dépenses publiques, cela risque d'être un dossier difficile, avec des différences d'une commune à l'autre.

A titre personnel, je préférerais que les enfants travaillent le mercredi, ce qui permet de réserver le week-end aux activités familiales, amicales et sportives. D'un autre côté, pourquoi ne pas réduire les vacances ? Y a-t-il vraiment une solution idéale pour respecter les rythmes des enfants ?”

 

Le 1 juin 2012 Propos recueillis par Aurélie Djavadi

En savoir plus sur les rythmes scolaires et suivre l’actualité de la réforme

Lire le rapport de l'Académie nationale de médecine sur l'aménagement du temps scolaire et la santé de l’enfant.

 

Retrouvez toute l'actualité sur la réforme des rythmes à l'école primaire sur le site education.gouv.fr

Votre recherche