Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Lycée

Image de soi : comment se débarrasser d’une fausse réputation au lycée ?

Au lycée, chacun a une réputation… plus ou moins flatteuse ! Les conversations de votre ado et de ses ami(e)s ne laissent aucun doute sur ce catalogage systématique et pas toujours très tendre. Comment se fondent les réputations, comment circulent-elles et que faire quand elles font souffrir ? Le magazine Phosphore a mené l’enquête. Extraits.

 

Assumer sa réputation

Léo le dit sans honte et en riant : “Je suis vu comme le cassos de base. Parce que je n'ai pas de style, qu'un jour je porte un sarouel, le lendemain un baggy, que j'aime lire et traîner au CDI, parler politique et rire bêtement. En fait, je me fiche du regard des autres.”

Côme a le Post-it d’intello collé sur le front, et lui aussi s’en tamponne le coquillard : “Aux yeux des gens, c’est péjoratif, mais moi je trouve que c’est une qualité d’aimer se cultiver ! Je vis très bien ma réputation !”

Quoi de mieux pour désamorcer les critiques que d'y être indifférent(e) ? C'est d'autant plus vrai qu'une réputation de baba cool, par exemple, peut être perçue comme positive par certains et révoltante par d'autres.

Affronter le problème et en parler

En fait, tout est question de valeurs et de regards. Fred aurait bien aimé faire abstraction de ceux, méprisants, qu'il croisait sur son passage après que des rumeurs eurent couru sur son homosexualité. Il n'y est parvenu qu'après deux semaines de déprime intense.

“Au début, je me suis terré chez moi. Puis, soutenu par des amis, j'ai décidé d'affronter le problème et d'en parler au CPE. Il a convoqué les élèves qui jacassaient sur mon dos, puni ceux qui m'insultaient. Petit à petit, la situation s'est arrangée et maintenant, je me sens bien.”

Arrêter d'être moqué(e), pointé(e) du doigt, peut être long. Il en est des rumeurs comme des trains : il faut un certain temps avant qu'elles s'arrêtent. Mais mieux vaut tirer la sonnette d'alarme avant qu'il déraille et vous avec, non ?

Repartir de zéro

“Au collège, j'avais un copain considéré comme le gros boloss parce qu'on lui avait fait boire de l'urine. Maintenant qu'il est dans un lycée où personne ne connaît cette histoire, il est archi-populaire”, raconte Louis, 15 ans. Changer de lycée, passer en classe supérieure, faire une coupure avec les vacances…

“Partir permet souvent d'effacer le disque dur, note Armand. Dans mon ancien bahut, on m'avait baptisé ‘Hagrid’, parce que j'effrayais les petits. Maintenant, mon surnom c'est ‘Petite fleur’ !”

Ne pas répéter les mêmes erreurs

La réputation d'Armand ne s'est pas transformée toute seule, comme par magie. Le grand gaillard a adopté un comportement plus doux, plus ouvert. Rien ne sert de changer d'établissement pour vous refaire une réputation, si vous répétez les mêmes erreurs.

“Il arrive aussi que votre réputation, alimentée par des connaissances communes, vous poursuive, comme une ombre derrière vous”, relève Claire avant d'ajouter : “Parfois, il est plus sage de nettoyer sur place que de fuir.”

A lire aussi dans cet article du magazine Phosphore : Se débarrasser de sa réputation en menant une double vie. “Pendant toutes ses années collège, Henri s’est fait railler pour ses oreilles décollées…”

 

Le 1 octobre 2012 Fleur de la Haye, enquête 15-20 ans, Phosphore, octobre 2012

A lire dans le numéro de Phosphore d’octobre 2012

 Couverture Phosphore octobre 2012  

Retrouvez l'intégralité de cet article dans le numéro de Phosphore d’octobre 2012, en vente en kiosque (5,95 €) ou sur abonnement.

 

A lire dans ce numéro d’octobre

 

Enquête 15-20 ans : Réputation : l'assumer, la gérer

 

Que vous la connaissiez ou non, qu'elle soit top ou médiocre, chacun a une réputation. Sur quoi est-elle fondée, comment circule-t-elle et que faire quand on en souffre ?

 

 

Réputation : l'assumer, la gérer - A lire dans le numéro d’octobre du magazine Phosphore

 

Focus métiers : Les pros des réseaux sociaux

 

Responsable de l'équipe du Web social, community manager, chargé des relations avec les blogueurs, etc. Ils se connectent toute la journée à Facebook, Twitter… pour être en contact permanent avec les nombreux clients de Bouygues Telecom.  

Focus métiers : Les pros des réseaux sociaux - A lire dans le numéro d'octobre de Phosphore 


Reportage actu : Dans les coulisses de la révolution érable

 

C'est la plus longue grève de l'histoire du Canada. Depuis février, des dizaines de milliers d'étudiants québécois protestent contre l'énorme augmentation prévue des droits d'inscription à l'université. 

 

Reportage actu : Dans les coulisses de la révolution érable - A lire dans le numéro de Phosphore d'octobre 2012

 

Consulter le site Phosphore.com  

Sur son site Web, le magazine Phosphore propose des fiches métiers, des tests et des quiz (Avez-vous le profil pour…), des dossiers sur certaines formations, des conseils de révisions et de nombreuses informations pour aider votre enfant à réussir ses années lycée

 

 

Pour en savoir plus

Consulter l’ouvrage de Jean-Pierre Piotet, président de l'Observatoire de la réputation, Histoires de réputation (éd. Eska, 25 €)

Votre recherche

L’entrée en maternelle, une séparation difficile ?

Cette première rentrée en petite section est pour l’enfant le moment...

Lire la suite de l'article

Inscriptions : les bugs de dernière minute

L'année touche à sa fin… et, normalement, il est temps de penser aux...

Lire la suite de l'article
Accueillir les enfants handicapés à l'école

Accueillir les enfants handicapés à l'école

En 2010, les parents ont toujours du mal à faire scolariser leur enfant...

Lire la suite de l'article
Sexualité : "Il ne faut jamais éluder une question posée par l'enfant."

Sexualité : "Il ne faut jamais éluder une question posée par l'enfant."

Vous vous demandez comment aborder avec vos enfants le délicat sujet de la...

Lire la suite de l'article