Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Enfants

Garde alternée : quelle scolarité pour les enfants ?

En cas de séparation ou de divorce, le choix de la résidence alternée risque-t-il de perturber la scolarité des enfants ? Avant de prendre une décision, nos conseils pour s’organiser… et dépasser les clichés !

 

Préserver un cadre scolaire stable pour les enfants

En cas de divorce ou de séparation, la scolarité des enfants est une question à examiner de près avant d'opter pour la garde alternée. Elle est même décisive. “Il est nécessaire de préserver un cadre stable au niveau scolaire, et donc que les parents vivent à proximité l'un de l'autre”, rappelle le sociologue Gérard Neyrand, auteur de L'enfant face à la séparation des parents.

Pas de critères stricts en termes de distance, c'est au juge d'apprécier si les domiciles ne sont pas trop éloignés ; on sait combien de facteurs peuvent influer sur les temps de trajet. En 2008, une enquête de la Caisse nationale d'allocations familiales (Cnaf) a relevé que 54 % des parents ayant choisi la garde alternée habitaient à moins de 5 km l'un de l'autre. 

Informer l’école de la résidence alternée

Si les parents d'un élève sont séparés, l'école se doit d'envoyer à chacun les documents qui partent par courrier : bulletins scolaires, convocations, matériel pour les élections des représentants de parents d'élèves… Encore faut-il qu'ils aient pris soin de leur communiquer leurs adresses respectives.

Pour participer à la vie scolaire de votre enfant, il importe donc d'informer l'équipe éducative de votre situation… sans trop en faire non plus, ainsi que le conseille Patricia Garouste, membre de l'association française des psychologues de l'Education nationale (AFPEN).

“La séparation des parents ne doit pas être l'unique paire de lunettes avec laquelle on regarde les choses. Or si l'on insiste sur ce point auprès de l'enseignant, on aura vite fait de mettre chaque difficulté sur ce compte-là.” Et de citer le cas d'une élève de CP confrontée à des problèmes de lecture ; son professeur les reliait au divorce des parents. Un bilan a, finalement, révélé que cette petite fille souffrait de troubles neurovisuels. A vous de trouver la juste mesure…

Oublier les clichés sur les difficultés scolaires…

Voilà plus de 10 ans qu'a été votée la loi sur la résidence alternée. Cependant, même si ce mode de vie se banalise, les clichés restent nombreux. On a tendance à imaginer les enfants pris dans des contraintes d'organisation complexes, oubliant leurs manuels scolaires chez l'un des parents et leurs devoirs chez l'autre.

Les spécialistes invitent à prendre du recul. Gérard Neyrand raconte avoir rencontré des premiers de la classe lors de ses enquêtes, et assure que les enfants vivant en garde alternée réussissent plutôt bien à l'école.

L'une des explications : “Les parents qui font ce choix s'investissent en général dans le suivi des devoirs. L'éducation est un domaine qui leur tient à cœur.” Plus qu'une source de tensions, l'école serait d'après lui un point de régulation des relations et de dialogue.

Ce qui est essentiel pour le bien-être des enfants : que leurs parents restent “dans la confiance, le respect mutuel, la collaboration”, pointe Patricia Garouste. “Le couple conjugal se sépare, pas le couple parental.”

D'ailleurs, lorsque la Cnaf a interrogé ses allocataires sur les “principales difficultés rencontrées dans l'organisation de la résidence alternée”, ce sont les “problèmes relationnels avec l'ex-conjoint(e)” qui sont arrivés en tête des réponses (27 %), suivis des “difficultés financières” (23 %)… loin devant les difficultés pour les enfants (changement de domicile, transport de sacs…) et celles liées au logement ou au transport… (12 % et 10 %). A noter, 35 % des personnes interrogées ont répondu n'avoir “aucune” difficulté.


En savoir plus sur la loi du 4 mars 2002 relative à l'autorité parentale

 

Le 20 septembre 2012 Aurélie Djavadi

Des livres pour en savoir plus sur la garde alternée

L'enfant face à la séparation des parents. Une solution, la résidence alternée, Gérard Neyrand, éditions La Découverte.

 

La garde alternée, du sur-mesure pour nos enfants, Marta de Tena, éditions JC Lattès.

 

Réussir la garde alternée, profiter des atouts, éviter les pièges, Gérard Poussin et Anne Lamy, Albin Michel.

Votre recherche

Ruffo : place du père

Place du père dans la famille : et si les papas poules se trompaient ?

Certains psys voient dans les “papas poules” un dévoiement de la...

Lire la suite de l'article
Blogs des mamans et des papas

Les meilleurs blogs des papas et des mamans

Bons plans, recettes de cuisine et billets d'humeur, voici quelques-uns des...

Lire la suite de l'article
Des écoles pour Haïti

Des écoles pour Haïti

Urgence Haïti : tous les magazines jeunesse de Bayard et de Milan s'associent...

Lire la suite de l'article
Leur sommeil, entre rêve et cauchemar

Sommeil de l’enfant : comment dorment-ils entre 5 et 7 ans ?

Entre 5 et 7 ans, les enfants traversent une période charnière...

Lire la suite de l'article
Exposition Bon appétit ! Mon enfant mange-t-il trop ou trop peu ?

Mon enfant mange-t-il trop… ou trop peu ?

A l'occasion de l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie...

Lire la suite de l'article
Qu'apporte la danse aux enfants ?

Activités extrascolaires : qu’apporte la danse aux enfants ?

Accessible dès 3-4 ans, la danse permet de développer de nombreuses...

Lire la suite de l'article