Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Loisirs

Pâtes de fruits : une recette pour les 5-10 ans à faire avec des mûres cueillies en famille

Apprenez aux enfants à se méfier des épines des ronces, et en avant pour la cueillette des mûres ! Vous pourrez ensuite préparer avec eux de délicieuses pâtes de fruit en suivant les indications de notre recette à télécharger.

 

Documentation
Pâtes de fruits : une recette pour les 5-10 ans à faire avec des mûres cueillies en famille Pour télécharger la recette, Document numéro 1

Mûres sauvages

On trouve des mûres partout : à la mer, à la campagne, à la montagne… Ce sont des ronces, des mauvaises herbes qui résistent à tout, heureusement pour les gourmands !

On les ramasse à partir de mi-juillet et jusqu’à la fin octobre, selon le climat et la région. Mais, quels que soient la période et l’endroit, c’est chaque fois le même constat : les mûres, même si c’est très bon, ça pique !

Cueillette piquante…

Avant la cueillette, pensez à équiper toute la famille : jeans, bottes, polaire ou ciré, manches longues et pantalon. Et pas de vêtements de marque, car les mûres, ça tache !

Autre petit “plaisir” de la cueillette des mûres, la profusion aux abords des buissons d’orties géantes !

Remède de grand-mère

Mais il y a un remède de grand-mère pour ne pas les laisser gâcher votre balade en famille ! Apprenez à vos enfants à repérer les feuilles de plantain sur le bas-côté de la route : cette plante est connue depuis toujours pour ses vertus apaisantes.

Il suffit de la froisser entre ses doigts pour obtenir un peu de suc à appliquer sur les piqûres d’orties et calmer ainsi la douleur.

Attention aux gourmands !

Un dernier conseil ? Bien plus voraces que des étourneaux dans un champ de blé, les enfants auront vite fait de manger une grosse partie de leur récolte.

Si vous voulez avoir le plaisir de préparer avec eux notre recette de pâtes de fruits, prévoyez de cueillir vous-même assez de mûres !

 

Le 8 septembre 2013 Textes : Anne Chiumino. Photos : Emile Chiumino.

Votre recherche