Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Enfants

Comment canaliser une trop grande agitation ?

Votre enfant ne tient pas en place à la maison ! En classe, il manque d’attention, il a beaucoup de mal à rester sur sa chaise… Comment canaliser cette agitation qui peut nuire à sa scolarité ? Explications et conseils d’Emilie Moreau-Cervera, psychologue clinicienne.

 

Quelles difficultés un enfant agité peut-il rencontrer à l’école ?

L'agitation génère des difficultés d'attention, en particulier à l'école. L'école, c'est le lieu où l'on apprend à se conformer à des règles, dans un espace social autre que la famille. Rester assis, écouter, ne pas parler tous en même temps, s'atteler à une tâche et la mener à bien… chacun doit être suffisamment respecté pour que tous puissent vivre (et apprendre) ensemble.

L'apprentissage des limites est frustrant mais primordial ! Les enfants agités vont le vivre plus difficilement que d'autres. Car lorsqu'on est agité — donc vif, dynamique mais éparpillé — on a du mal à se rassembler autour d'une tâche. Sans doute auront-ils un immense besoin de se défouler… à la sortie des classes, c'est-à-dire à la maison !

Comment l’aider à canaliser son agitation ?

Il faut commencer par repérer de quel type d'agitation il s'agit. Dans le cas de l'agitation liée à un contexte, il faut se questionner : que vit l'enfant de difficile ? Est-ce en lien avec les apprentissages scolaires ? Y a-t-il des conflits avec les copains ou au sein de la fratrie ? Faut-il repenser le rythme familial pour pouvoir le coucher plus tôt, etc. En parler avec lui est déjà d'une grande aide.

Dans le cas de l'agitation quasi permanente, il incombe aux parents d'entendre l'angoisse de leur enfant et de l'accompagner.

Souvent, ces enfants ont du mal à rester seuls avec leurs pensées, ne supportent pas de “s'ennuyer” et cherchent à être entourés en permanence. Un parent pleinement disponible à certains moments aura plus d'aisance à faire accepter les moments où il l'est moins et où son enfant doit supporter d'être seul (y compris dans la même pièce).

 

Le 19 janvier 2014 Emilie Moreau-Cervera, psychologue clinicienne, propos recueillis par Anne Bideault
Photo : Vicheslav-Thinkstock

Votre recherche

Les ados et le sport

Les ados et le sport

L'adolescence peut marquer un changement d'attitude de l'adolescent face au sport. Pour...

Lire la suite de l'article
La récré, c’est la vie !

La récré, c’est la vie !

La récréation n'est pas seulement un moment de détente et de...

Lire la suite de l'article
Recette : pancakes au chocolat et chantilly pistache

Recette : pancakes au chocolat et chantilly pistache

On prépare quoi pour le goûter aujourd'hui ? Vite une recette originale...

Lire la suite de l'article
Les ados et les risques

Les ados et les risques

Prendre des risques à l'adolescence est un grand classique, quasiment un passage...

Lire la suite de l'article
Littérature jeunesse : des livres qui donnent envie de lire !

Des livres pour donner envie de lire aux 7-13 ans

Rien à faire, les livres n’intéressent pas beaucoup votre...

Lire la suite de l'article
Recette : galettes façon soba et tagliatelles de légumes racines

Recette : galettes façon soba et tagliatelles de légumes racines

Une recette originale pour épater vos convives ! Elle remet au goût du...

Lire la suite de l'article