Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Enfants

Il a faim à ses heures… seulement

Apprenez à décoder l’appétit de votre enfant avec les conseils de notre spécialiste, le Dr Edwige Antier, pédiatre.

 

A table, ça se passe comment ?

  • Ce n’est pas que votre enfant ne mange rien… mais seulement quand ça lui chante. Par exemple, lorsque vous le levez le matin, il boude son lait, sa compote ou ses céréales. Mais à 11 heures, il crie famine et peut avaler un bon morceau de fromage avec du pain. 

 

  • Il mange, c’est certain, mais pas forcément quand vous le servez aux principaux repas, ce qui vous laisse l’impression qu’il n’a pas son compte.

C’est quoi le problème ?

  • Plus vous accédez à ses demandes entre les repas, moins il mange à table et plus il en redemande à ses heures. C’est le cercle vicieux. Du coup, il ne diversifie pas beaucoup son alimentation car en milieu de matinée, vous n’allez pas lui servir une poêlée de légumes, mais plutôt un en-cas tout fait et pas très diététique.

 

  • C’est grave ? « Non, estime le Dr Edwige Antier, pédiatre. Avant 5 ans, il est fréquent qu’un enfant n’ait pas encore bien intégré les rythmes des repas. Il réclame quand il a faim et ne mange pas sur commande. » Mais cela ne signifie pas que vous devez baisser les bras et laisser faire…

Le plan d’attaque

  • « Quand vous le réveillez, faites entrer la vie dans la maison pour lui ouvrir l’appétit, conseille la pédiatre. Mettez de la musique, ouvrez les volets, les rideaux… En arrivant à la table du petit déjeuner, votre enfant sera moins endormi et il devrait mieux manger. » 

 

  • De même, vous pouvez avancer un peu l’heure des repas du midi et du soir, pour le faire attendre sans trop de difficulté. 

 

  • « Enfin, quand un enfant tourne en rond et réclame un gâteau alors que ce n’est pas l’heure, c’est qu’il a sûrement besoin de s’occuper, de canaliser son attention et son énergie », a souvent pu observer la pédiatre. 

 

  • Essayez de jouer avec lui aux moments stratégiques avant de partager ensemble un bon repas !

 

Le 10 février 2014
Sophie Viguier-Vinson
©Enfant Magazine
Photo : Dejan Ristovski-Thinkstock

La mémoire commande l’appétit

Les enfants apprennent vite à se caler sur le rythme des adultes. « Ils adaptent, en quelques jours, leurs portions en fonction du contenu énergétique des aliments nouveaux qui leur sont proposés. Leur corps mémorise s’il a eu assez ou s’il a manqué entre deux prises pour manger plus ou moins au repas suivant afin de ne pas se trouver en situation de déficit », explique la chercheuse en psychologie France Bellisle de l’Université Paris-XIII.

 

Les circonstances du repas pourraient favoriser cet ajustement ou bien le rendre plus difficile. Quand l’attention a été parasitée par la présence de la télévision, par exemple, le cerveau ne retient pas ce que le corps a absorbé, ce qui favorise la consommation à la prochaine occasion de manger. « Plusieurs études l’ont prouvé chez les adultes et l’on peut penser que les enfants réagissent de la même manière, reconnaît l’expert. Ils mangent plus devant l’ordinateur ou la télévision, simplement parce qu’ils n’ont pas pris conscience de tout ce qu’ils ont déjà ingéré. »

Votre recherche