Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Loisirs

Les arts du cirque

Un esprit sain dans un corps sain : c’est ainsi que vous voulez voir votre enfant s’épanouir. En dehors de la crèche ou de l’école, une activité sportive peut l’aider à trouver ce précieux équilibre. Bébés nageurs, basket, arts du cirque, escalade, karaté… à chacun son activité.

 

Pourquoi les arts du cirque ?

  • Votre enfant a autant besoin de bouger que d’exprimer sa créativité ? Les arts du cirque sont faits pour lui.

 

  • Ouverte à tous, sans esprit de compétition et fondée sur la pluridisciplinarité, l’école de cirque permet de s’initier à différentes techniques. Avec le jonglage, l’acrobatie, le trapèze, le fil de fer… votre enfant prend conscience de son corps et de l’espace qui l’entoure, dépasse ses peurs et se surpasse. 

 

  • Toutes ces activités développent sa motricité, sa dextérité, mais aussi son expression théâtrale, particulièrement lors de la réalisation du traditionnel spectacle de fin d’année présenté aux parents.

Pour qui ?

  • Dès 4 ans, la plupart des écoles proposent une prise de contact et une découverte ludique des différentes disciplines de cirque.

Quel matériel ?

  • Tout le matériel technique est prêté par l’école ou l’atelier. Pour pratiquer, une tenue de sport adaptée suffit. Et parfois, une tenue de scène spécifique pour le spectacle.

Où se renseigner ?

  • La Fédération française des écoles de cirque (FFEC) livre la liste des écoles affiliées agréées, à consulter sur le site :
  • www.ffec.asso.fr

 

  • D’autres écoles ou ateliers existent mais toutes ne se valent pas. N’hésitez pas à assister à un cours d’essai ou aux journées portes ouvertes pour voir si l’encadrement est de qualité et la sécurité des cours assurée.

 

Le 3 janvier 2014
Elisabeth Tzimakas
©Enfant Magazine
Photo : Katkov-Thinkstock

Votre recherche

Adolescents et alcool

Pourquoi les adolescents boivent-ils ?

Moins de consommation régulière d’alcool, mais des ivresses plus...

Lire la suite de l'article