Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Enfants

Age par âge : l’évolution de la corpulence

En France, un enfant sur cinq est concerné par le surpoids. D’où l’utilité de connaître l’évolution “normale” de la corpulence pendant l’enfance, et, en cas de surpoids, d’apprendre à y faire face. Faites le point avec le Dr Sophie Treppoz, pédiatre.

 

 

  • Depuis plusieurs décennies, le surpoids et l’obésité des enfants et des adolescents sont en augmentation dans les pays occidentaux. Certes, la France est moins touchée par ce fléau que les Etats-Unis par exemple, néanmoins, un enfant français sur cinq est en surpoids.

 

  • Selon les derniers chiffres de l’étude nationale Nutrition Santé, 19 % des enfants ont un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 25 – critère international d’embonpoint  –, parmi lesquels 15 % sont en surpoids et 4 % sont obèses. Le risque est plus sensible chez les préadolescents (9-12 ans), mais un surpoids peut s’installer avant.

L’évolution de la corpulence, âge par âge

De 0 à 1 an : votre bébé s’étoffe petit à petit et a des rondeurs un peu partout. Il n’est pas question de surpoids à cet âge-là. « Mais il y a déjà des enfants qui ont un appétit déréglé du fait de mamans qui ont une réponse inadaptée aux pleurs de leur enfant et ont tendance à trop le nourrir », souligne le Dr Treppoz, pédiatre. Or, un enfant gavé prend l’habitude de dépasser ses sensations de rassasiement, qu’il ne reconnaît même plus.

De 1 à 6 ans : si vous ouvrez le carnet de santé de votre enfant à la page « courbe de corpulence », vous pouvez constater que, pendant ces cinq années, les différentes courbes, parallèles les unes aux autres, sont descendantes. En clair, à chaque fois que votre pédiatre pèse et mesure votre enfant, la nouvelle mesure (IMC) reportée doit être théoriquement inférieure à la précédente et, idéalement, votre enfant doit rester dans le même « couloir » de corpulence. Si l’une des mesures est supérieure à la précédente, cela signifie que – même si cela ne se voit pas encore – il est en train de trop grossir. Le tir peut être rétabli dès la mesure suivante. Il ne faut pas paniquer, mais surveiller le poids plus régulièrement. « La période 3-6 ans est un moment parfois critique, où un surpoids peut s’installer de façon imperceptible. On parle alors de rebond d’adiposité précoce », indique le Dr Treppoz.

De 6 à 7 ans : un rebond d’adiposité est en règle générale observé entre 6 et 7 ans et il est normal. Votre enfant se met à stocker davantage de masse grasse : le corps fait des réserves pour préparer le pic pubertaire. A partir de 6 ans, la courbe s’inverse donc et redevient ascendante, mais le rythme de croissance ne doit pas devenir trop rapide. Plus qu’une alimentation trop riche, à cet âge-là, c’est souvent un excès de sédentarité qui pose problème et qui explique un éventuel surpoids.

De 9 à 12 ans : votre enfant peut grandir et grossir par à-coups sans que cela ne pose problème. L’important est qu’il reste dans son couloir de croissance. « Parfois, un enfant trop rond va se mettre à grandir très vite et, à 10 ans, s’habiller en taille 14 ans. Ceci peut faussement rassurer les parents, qui pensent que cela signifie que leur enfant sera très grand. En réalité, cette accélération de la croissance peut être une conséquence du surpoids : cet enfant a une accélération staturale un peu factice et il va s’arrêter de grandir plus tôt », souligne le Dr Treppoz. A noter : une fille en surpoids aura tendance à démarrer sa puberté plus tôt par rapport aux filles du même âge présentant un poids normal.

 

Le 23 avril 2014
Sophie Cousin
© Enfant Magazine
Photo : Artem Gorokhov-Thinkstock

Notre spécialiste, le Dr Sophie Treppoz

Le Dr Sophie Treppoz est pédiatre, responsable du groupe Obésité au sein de l’Association française de pédiatrie ambulatoire (Afpa) et présidente, à Lyon, du Réseau pour la prévention et la prise en charge de l’obésité en pédiatrie (Repop).

Votre recherche

L’entrée en maternelle, une séparation difficile ?

Cette première rentrée en petite section est pour l’enfant le moment...

Lire la suite de l'article

Il utilise Internet, peut-on repérer son adresse ?

Votre enfant a promis de ne jamais donner son adresse sur Internet. Peut-on quand...

Lire la suite de l'article

Faut-il emmener son amoureux(-se) en vacances ?

Les « petits amis » des adolescents s’invitent souvent...

Lire la suite de l'article

Inscriptions : les bugs de dernière minute

L'année touche à sa fin… et, normalement, il est temps de penser aux...

Lire la suite de l'article
Accueillir les enfants handicapés à l'école

Accueillir les enfants handicapés à l'école

En 2010, les parents ont toujours du mal à faire scolariser leur enfant...

Lire la suite de l'article
Sexualité : "Il ne faut jamais éluder une question posée par l'enfant."

Sexualité : "Il ne faut jamais éluder une question posée par l'enfant."

Vous vous demandez comment aborder avec vos enfants le délicat sujet de la...

Lire la suite de l'article