Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Enfants

Pourquoi faut-il respecter leur besoin d'intimité ?

Si vers 9-10 ans, votre enfant vous demande de frapper avant d'entrer dans sa chambre ou refuse de “tout” raconter, c'est bon signe… Il devient autonome et sa personnalité se construit ! Bien comprendre et respecter son besoin d'intimité, l'encourager si nécessaire, c'est l'aider à grandir…

 

 

Une évolution à prendre en compte

Petits, nos enfants nous suivaient de pièce en pièce et hurlaient dès qu'on disparaissait de leur champ de vision. En grandissant, ils sont devenus capables de s'occuper tout seuls… pour notre plus grand plaisir ! Mais voilà que vers 9-10 ans, ils réclament une chambre à eux, qu'ils puissent aménager comme ils veulent et où l'on n'entre pas sans frapper. Comme s'ils nous disaient : “J'ai grandi et je suis bien, seul, parfois.” C'est le signe qu'ils deviennent plus autonomes et que leur personnalité se construit. On ne peut pas ignorer leur demande.

Halte à la “transparence” !

Ce n'est pas parce qu'on forme une famille et que l'on vit ensemble, qu'on doit tout partager, tout se dire. On n'arrête pas d'entendre qu'il faut tout expliquer aux enfants et que les enfants peuvent (doivent ?) tout dire aux parents. Stop ! Les enfants n'ont pas à rendre des comptes sur tout ce qu'ils vivent à l'école, avec leurs amis ou pendant leurs activités du mercredi… Ils ont le droit d'avoir leur jardin secret. Ils en ont même besoin pour se construire. C'est important que les parents respectent ce besoin, qu'ils le valorisent, y compris à la maison en aidant leur enfant à aménager son coin à lui, un espace pour être tranquille de temps en temps.

Que fait-il derrière sa porte ?

Il rêve, il bulle, il se construit ! Il vit un moment de calme, où il peut s'autoriser à être lui-même parce qu'il n'est plus sous le regard des autres. Un moment privilégié pour prendre confiance en lui. Chaque parent ressent régulièrement le besoin d'avoir un quart d'heure à lui, de calme et de tranquillité, pour se “retrouver”. C'est un besoin qu'éprouvent aussi les enfants en grandissant et il faut s'en réjouir. A la maison, chacun n'a pas forcément sa chambre ou son bureau. Mais on peut toujours s'aménager son “coin” : lit en hauteur, recoin dans le salon, petite mezzanine… L'essentiel est de laisser l'enfant marquer son espace de son empreinte, de ses désirs.

 

Le 10 novembre 2008 Valérie Giaccone-Marcesche - Sophie Coucharrière - Pour le magazine Astrapi

Votre recherche

Enrichir son vocabulaire en famille

Comment aider son enfant à enrichir son vocabulaire ?

L’apprentissage des mots permet au tout-petit de constituer peu à peu le ...

Lire la suite de l'article
Alimentation : comment bien déjeuner au lycée ?

Lycée : les conseils d’une diététicienne pour un repas équilibré…

Au lycée, votre enfant va être plus libre pour choisir l’endroit...

Lire la suite de l'article
L'étape du collège à l'adolescence

L'étape du collège à l'adolescence

Les années collège sont souvent des années de révolution pour...

Lire la suite de l'article
Les verrues en quetions

Les verrues en questions

50 à 70 % des enfants de 5 à 15 ans ont, ou auront, des...

Lire la suite de l'article
L’orthophonie, à quoi ça sert ?

L’orthophonie, à quoi ça sert ?

Le petit “cheveu sur la langue” de votre enfant ne passe pas avec...

Lire la suite de l'article