Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Adolescents

L’adolescence n’est pas une maladie

L'adolescence est avant tout une étape vers l'autonomisation. Un jeune “trop sage” n'est donc pas très bon signe. Ce qui ne justifie pas les excès pour autant.

 

Il ne s'agit que d'un passage à la puberté !

Philippe Jeammet, professeur de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent à Paris V et président de l'École des parents, porte sur la "crise d'adolescence" un avis nuancé. "Au sens étymologique du terme, elle désigne cette période critique de changements physiologiques et psychiques liés à la puberté. Mais cette crise ne dure pas forcément longtemps, et n'est pas forcément bruyante."

Et d'insister : "L'adolescence n'est pas une maladie: il faut le rappeler fortement. La plupart des adolescents vont bien et traversent cette période sans encombre."

 

L'âge où on veut devenir autonome

Certes, l'adolescent n'est plus l'enfant qu'il était. Il a changé, grandi, et pas uniquement physiquement: il n'a plus les mêmes besoins, les mêmes préoccupations, le même comportement avec ses parents… Il est normal qu'il soit moins câlin, plus distant, qu'il ait envie de voir plus souvent ses copains, qu'il se forge ses propres opinions et les affirme, réclame davantage d'autonomie. "Mais il n'est pas nécessaire, souligne Philippe Jeammet, qu'il y ait des conflits aigus et violents pour qu'un adolescent fasse son travail vis-à-vis de ses parents d'autonomisation, qui n'est pas forcément synonyme d'arrachement."

Être sage mais pas trop

Pour autant, il est important que ces changements psychiques aient lieu et il ne faut pas faire comme s'ils n'existaient pas. Patrice Huerre, psychiatre, directeur de la clinique médico-universitaire George-Heuyer, le rappelle: "La limite de la normalité d'une adolescence tranquille, sans heurts et qui s'écoule progressivement vers l'âge adulte, c'est ces jeunes qui semblent avoir mis de côté leur adolescence, restant psychologiquement de petits enfants.

" Des ados "trop sages" deviennent inquiétants, précise-t-il, quand ils ne sortent pas avec des camarades de leur âge et préfèrent rester avec leurs parents. Mais des adolescents qui ne boivent pas, ne fument pas, ne sont pas insolents avec leurs parents, n'ont rien d'inquiétant, au contraire !


 

Le 6 janvier 2014 Christine Legrand - La Croix, Parents & enfants

A propos de Patrice Huerre

Patrice Huerre est psychiatre, directeur de la clinique médico-universitaire George-Heuyer. Il a plublié Faut-il plaindre les bons élèves ? Éd. Hachette Littératures, 183 p., 16 €. 

Des dossiers Parents & enfants à lire sur la-Croix.com

Parents & enfants, le supplément du journal la Croix  le supplément du journal la Croix qui vous donne chaque semaine des repères pour bien vivre en famille. 

 

Consultez tous les dossiers Parents & enfants en ligne

Votre recherche

En vacances, on n’arrête pas de lire avec ses enfants !

Vacances : une sélection de livres pour les tout-petits

Profitez des vacances avec votre tout-petit pour prendre le temps de partager les...

Lire la suite de l'article
Exposition Bon appétit ! Comment le nombre de calories des aliments est-il calculé ?

Comment le nombre de calories des aliments est-il calculé ?

A l’occasion de l’exposition de la Cité des sciences et de...

Lire la suite de l'article

Eveil du tout-petit : comment joue-t-il avec les bruits ?

La rédaction du magazine Popi vous invite à participer à...

Lire la suite de l'article
jeunes et musique en ligne

Adolescents : la vie en musique !

Les jeunes écoutent de plus en plus de musique. Les trois quarts des...

Lire la suite de l'article
Paris en ligne : comment protéger les enfants / UNAF

Paris et jeux d’argent en ligne : comment protéger les enfants ?

A l’occasion de grands événements comme la Coupe du monde de foot,...

Lire la suite de l'article