Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

En famille

Le racket : comment en parler, comment agir ?

Le racket fait partie de ces sujets difficiles dont on n’a pas forcément envie de parler avec nos enfants. Pour ne pas être confrontés à ce problème, ou réagir de manière appropriée s'il survient, mieux vaut bien s'informer et l'aborder avec eux en posant des repères indispensables.

 

Qu’est-ce que le racket ?

C'est toujours mieux d'être bien informé sur un sujet avant de l'aborder avec son enfant. Sous quelles formes se manifeste le racket entre enfants ? Chez des ados, il sera très vite question d'argent. Chez les moins de 10 ans, on est plutôt dans le trafic d'objets (jouets, cartes à collectionner…) et la pression morale au nom de l’amitié : “Si tu ne me donnes pas ça, tu ne seras plus mon copain.” Les enfants plus vulnérables, ou qui ont du mal à se faire des amis, obéissent au chantage pour rester dans la bande.

Racketté… ou racketteur ?

Mon enfant, plus qu'un autre, risque-t-il d'être victime de racket ? Observez-le, interrogez- vous sur son tempérament. Plus un enfant est anxieux, inhibé, influençable, mal assuré, plus il court le risque de subir une pression, de se faire embobiner par un enfant manipulateur et chef de bande. A l'opposé, votre enfant pourrait-il rejoindre le clan des racketteurs ? On peut être très démuni en apprenant que son enfant fait subir un chantage à d'autres. Le racketteur n'est pas un enfant bien dans sa peau. C'est le signe de difficultés relationnelles, parfois d'un rejet des règles et de l'autorité. Lui aussi a besoin d'aide.

Ne pas avoir peur de mettre des mots

Il est essentiel de mettre des mots sur les comportements et les émotions en jeu, dans le racket : peur, honte, victime, justice. Il faut dire très clairement aux enfants que la honte et la peur empêchent souvent de parler. On a beau être victime, on se sent coupable de ne pas avoir eu la force de se défendre et d'avoir cédé à la pression. Mais on est bien victime quand on est racketté et il doit y avoir “réparation”. Les enfants sont sensibles à la notion de justice. A nous de leur rappeler que la loi n'autorise pas le racket et qu'ils doivent demander de l'aide aux adultes qui sont là pour faire respecter les règles.

 

Le 10 novembre 2008 Sophie Coucharrière et Valérie Giaccone-Marcesche, avec le journal Astrapi 10/11/2008

A propos de Valérie Giaccone-Marcesche

Valérie Giaccone-Marcesche est pédopsychiatre, diplômée de la faculté de médecine de Bordeaux et ancien médecin du service universitaire du CHS de Bordeaux.

 

 

Votre recherche

Ou partir au ski en famille ?

Ski en famille : guide des meilleures stations de ski

Emmener toute sa petite famille pour un séjour à la montagne, c’est...

Lire la suite de l'article
Recette de janvier : les beignets de bananes et citron vert

Beignets banane et citron vert

Incontournables du mois de janvier, parfois un peu long et triste, ces petits beignets...

Lire la suite de l'article
“J'ai décidé de me faire baptiser”

“J'ai décidé de me faire baptiser” : une adolescente témoigne

Pourquoi choisir de se faire baptiser à l’adolescence, alors que...

Lire la suite de l'article
Recette simple et rapide : les tartines déguisées en poissons

Recette facile et rapide : les tartines déguisées en poissons

Vous n’allez pas manquer de volontaires pour réaliser ces drôles de...

Lire la suite de l'article
Bricolage : les animagnets

Activité manuelle : les animagnets

Pourquoi ne pas habiller votre frigo de magnets fabriqués par votre enfant ?...

Lire la suite de l'article
 La bonté, qu’est-ce que c’est ?

La bonté, qu’est-ce que c’est ?

Votre ado se demande ce que signifie “être bon”...

Lire la suite de l'article