Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Loisirs

Les jeux vidéo accompagnent l’enfance

Les parents se sentent parfois dépassés devant l'ampleur que prend le phénomène des jeux vidéo, et devant la violence de certains. Mais ces jeux qu'affectionnent nos enfants peuvent aussi être de bons outils pédagogiques.

 

La méfiance, c'est la méconnaissance 

Qui a dit que les jeux d'ordinateur asséchaient l'imaginaire des enfants ? En France, sept enfants sur dix possèdent des jeux vidéo*, dont les apports commencent à être mieux compris des parents. Ils se sont imposés comme le loisir de masse des jeunes, quarante ans après leur naissance avec “Pong” en 1972.

On n'est pas forcément accro

Accusés d'être violents, d'empêcher la réflexion, de créer une dépendance, de provoquer des crises d'épilepsie, d'enfermer les joueurs dans des univers virtuels, les jeux vidéo ont mauvaise réputation. Ces risques existent et certains comportements doivent attirer l'attention des familles. Mais “il y a beaucoup moins de cas pathologiques qu'on ne le dit”, relativise Catherine Watine, psychologue et ludologue.

Les jeux vidéo aident l'enfant à grandir

Désormais les experts mettent plutôt en avant la façon dont les jeux vidéo, utilisés avec modération, aident les enfants à grandir. “Ils procurent un type de plaisir que les autres jeux et vecteurs de culture n'offrent pas, lié à l'interaction entre l'enfant et le monde virtuel dans lequel il va agir, explique Benoît Virole, psychologue. L'enfant se projette dans un avatar représenté dans le jeu.” On peut devenir justicier, baroudeuse, guérisseur, selon ses choix : c'est une grande liberté à l'âge où chacun cherche son identité.

Les jeux vidéo suscitent des discussions passionnées entre camarades. Désormais, “celui qui est isolé dans une communauté d'enfants, c'est celui qui ne joue pas”, estime Benoît Virole. Posséder des jeux, évoluer à des niveaux difficiles est très valorisant aux yeux des écoliers.

 

*Source : Les Loisirs culturels des 6-14 ans, Sylvie Octobre, La Documentation française, 432 p., 25 €

 

Le 25 janvier 2009 Nathalie Lacube - La Croix, Parents & enfants (janvier 2009)

A propos de Benoît Virole

Benoît Virole est l'auteur de l'ouvrage Du bon usage des jeux vidéo, Hachette, 173 p, 16 €. 

Avec notre partenaire : Parents-enfants.fr

 

Parents & Enfants, le supplément du journal La Croix qui vous donne chaque semaine des repères pour bien vivre en famille.

 

Consultez tous les dossiers Parents et Enfants en ligne

 

Votre recherche

Recette de pique-nique : des sandwichs fleuris à la crème d’avocat

Recette de pique-nique : des sandwichs fleuris à la crème d’avocat

Il fait trop beau pour déjeuner à l’intérieur ? Proposez...

Lire la suite de l'article
Accompagner son enfant dans la maîtrise du langage

Accompagner son enfant dans la maîtrise du langage

Donner du vocabulaire, expliquer le sens des mots, corriger les erreurs de prononciation...

Lire la suite de l'article
Développement de l’enfant : Comment protéger et surveiller la vision de bébé ?

Développement de l’enfant : Comment protéger et surveiller la vision de bébé ?

Un enfant construit son capital visuel pendant ses six premières années. Il...

Lire la suite de l'article
Photo prise pendant le festival Idéklic. Du 11 au 14 juillet 2012, 59 ateliers et 32 spectacles sont au programme d'Idéklic, le festival international pour l'enfant.

Activités pour les enfants : les festivals d’été à ne pas manquer !

Ateliers, spectacles de rue, théâtre pour le jeune public,...

Lire la suite de l'article
“Shôjo” : pourquoi ces mangas plaisent-ils aux filles ?

“Shôjo” : pourquoi ce type de manga plaît-il aux jeunes filles ?

Les mangas représentent 40 % du marché de la bande dessinée....

Lire la suite de l'article
Comptine anglaise - Image extraite de la vidéo à voir à cette adresse : http://www.dailymotion.com/video/xdt5cr_chanson-anglaise-pour-enfants_music

Chansons pour enfants : des comptines pour apprendre l’anglais en s’amusant

Initier les tout-petits à l’anglais, c’est bien plus facile et...

Lire la suite de l'article