Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Enfants

Faut-il interdire la fessée ?

Dix-huit Etats membres de l’Union européenne ont interdit les punitions corporelles dans les familles. Le Conseil de l’Europe voudrait que la France et les derniers Etats réfractaires fassent de même. Mais les Français ne semblent pas prêts à abandonner ce moyen, pourtant très contesté par les spécialistes de l’éducation, d’exercer leur autorité…

 

Campagne de sensibilisation européenne

“L’Europe doit devenir un continent où le châtiment corporel n’existe plus !” La campagne de sensibilisation lancé le 15 juin 2008 à Zagreb auprès de tous les États membres par Maud de Boer-Buquicchio, secrétaire générale adjointe du Conseil de l'Europe, a pour objectif principal d'inciter les États européens qui ne l'ont pas encore fait à légiférer dans ce domaine.

“Il ne s'agit pas, précise Maud de Boer-Buquicchio, de ‘traîner en justice’ les parents qui donnent des claques ou des fessées à leurs enfants. L'objectif est surtout de faire changer les mentalités.”

Informer les parents

Pour accompagner sa campagne, le Conseil de l'Europe a réalisé un manuel destiné aux parents, pour les aider, à travers des conseils très concrets, à exercer leur autorité autrement. Car interdire la punition corporelle dans la loi ne suffit pas : il faut y associer une information très vaste, adressée à tous les milieux, comme l'a fait la Suède, qui a interdit la punition corporelle dans les familles, il y a trente ans déjà.

Des pressions internationales

Malgré les recommandations successives d'organismes internationaux, comme le Comité des droits de l'enfant, le Comité européen des droits sociaux, ou le Commissariat aux droits de l'homme, la France n'a toujours pas légiféré dans ce domaine.

Question… sensible

Sur l'opportunité de légiférer, Dominique Versini, la défenseure des enfants, se dit hésitante. "J'y étais plutôt favorable, mais j'ai posé la question à mon comité consultatif de 20 jeunes (âgés de 12 à 17 ans) et ils se sont plutôt prononcés contre, ce qui m'a perturbée", reconnaît-elle. "Il s'agit d'une question encore sensible en France. Et plutôt que de faire une nouvelle loi, l'urgence serait de mettre en place une politique globale d'accompagnement des parents."

 

 

Le 25 novembre 2008 Christine Legrand - La Croix, Parents & enfants

Infos pratiques

Quelques sites pour aller plus loin…

 

Conseil de l'Europe

 

L'association “Ni claques ni fessées”

 


L'Observatoire de la violence éducative ordinaire (Oveo)

 

 

Le site d'Alice Miller, la pionnière dans ce domaine.

 


Pour télécharger le manuel destiné aux parents, rendez-vous sur cette page du Conseil de l'Europe.

Avec notre partenaire : Parents-enfants.fr

Parents & Enfants, le supplément du journal La Croix qui vous donne chaque semaine des repères pour bien vivre en famille.

Consultez tous les dossiers Parents et Enfants en ligne

 

Votre recherche

Brico des artistes : ma jungle comme le Douanier Rousseau

Activité bricolage : un découpage inspiré du Douanier Rousseau

Henri Rousseau peignait uniquement pour le plaisir ! Pourquoi ne pas faire comme lui...

Lire la suite de l'article
Illustration : © Pascal Lemaître

Comment aider un enfant agité à se calmer ?

Lorsque l'on vit avec de jeunes enfants, on a l'impression d'une perpétuelle...

Lire la suite de l'article
rouleaux de printemps

Rouleaux de printemps

Le 10 février, la Chine a fêté son Nouvel An !...

Lire la suite de l'article
Bricolage fête des Pères : une pochette de portable fabriquée par votre enfant

Fêtes des Pères : une pochette de téléphone portable à faire avec les enfants

Pour la fête des Pères, fabriquez avec votre enfant une pochette de portable...

Lire la suite de l'article