Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Enfants

De 2 à 4 ans : questions de parents

« Ramasse ton doudou, enlève tes chaussures, range tes Lego… » Vous avez plus vite fait de jouer les fées Balayette ? Quel dommage ! En rangeant, votre enfant apprend ! Maryse Vaillant, psychologue, vous explique comment en répondant à vos questions.

 

 

« Coline n’a que 2 ans. Est-elle assez grande pour qu’on commence à lui demander de ranger ? » (Juliette)
Le mot de la pro. Vous pouvez lui demander de ne pas laisser traîner son manteau, par exemple. A cet âge, votre enfant adore vous imiter et faire plaisir. C’est son moteur d’apprentissage. En revanche, ranger à proprement parler, il n’est pas encore capable de comprendre ce que cela signifie. Il sera ravi de mettre des chaussettes dans la panière à linge sale… pour les ressortir illico ! C’est un jeu. Ramasser, ce n’est pas ranger, c’est une petite règle qu’il peut apprendre à respecter. Mais il n’y a aucune urgence à installer les patères à sa hauteur.


Conseils + : naviguez avec douceur pour éviter les crises, car votre tout-petit peut aussi se braquer. Mais tenez fermement ce qui est posé comme interdit : on ne sort pas le linge de l’armoire, on ne jette pas les affaires par terre.


« Mélissa, 3 ans, adore m’aider à faire le ménage. Mais quand je l’envoie ranger sa chambre, ce n’est plus drôle du tout ! » (Claire)
Le mot de la pro. Vous aider, faire comme vous, c’est attrayant. Se retrouver toute seule pour une tâche qu’elle ne comprend pas, c’est compliqué et même angoissant. Il faut aider votre enfant à trouver une méthode : repérer les gros objets d’abord, placer les poupées ensemble, classer les livres dans la bibliothèque… A 3-4 ans, il perçoit mieux la nécessité de ranger. Mais l’enjeu est affectif. Il fait les choses pour être récompensé, pour ne pas être puni. Par amour. Jouer dans une chambre en bazar ne le dérange pas. Quand il joue, il est dans un autre monde.


Conseils + :
surtout, ne faites pas à la place de votre enfant, mais avec lui, et encouragez-le. Présentez-lui le rangement comme un jeu : on met les peluches au lit, on rentre les petites voitures au garage…


« Pierre, 4 ans, aime renverser sa malle à jouets. Entièrement. Pour n’en retirer parfois qu’un seul ! C’est agaçant. Il ferme même la porte pour être tranquille… »  Lætitia
Le mot de la pro. Agaçant mais pas bien grave… Au contraire, cela montre sa curiosité, le plaisir qu’il a devant la profusion ! Et cela comble son besoin de maîtriser. C’est lui qui choisit. La chambre de votre enfant est un territoire intime, tour à tour un château, un bateau de pirate, une malle à trésors… Il doit pouvoir y jouer comme il l’entend. C’est important de respecter cet espace. Plutôt que d’y entrer brusquement, mieux vaut toquer à la porte.


Conseils + : laissez votre enfant sortir tous les jouets de la malle et aidez-le ensuite à tout remettre. Les grosses caisses sont justement bien pratiques ! Proposez-lui des rangements, des casiers et malles à sa hauteur…

 

→  De 5 à 7 ans, d'autres questions de parents

 

 

 

Le 20 janvier 2014
Agnès Barboux
© Enfant Magazine
Photo : R. Eko Bintoro-Thinkstock

Notre spécialiste, Maryse Vaillant

Maryse Vaillant est psychologue et coauteur, avec Judith Leroy, de Range ta chambre ! Petit traité d’éducation familiale, éd. J’ai lu, et de Ma Famille, mon école, mes copains et moi, Pocket Jeunesse.

Votre recherche