Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

En famille

Obésité infantile : ce qu'il faut savoir

Vous vous posez des questions sur le poids de votre enfant ? Faites le point en vous prêtant au jeu de notre Quiz.

 

LE QUIZ

1. Mon enfant est en surpoids, car il est plus gros que ses camarades de classe

FAUX

Pour savoir si votre enfant est en surpoids, il ne faut pas prendre en compte uniquement son poids mais également sa taille et son âge. L'Indice de masse corporelle (IMC) est le meilleur indicateur dont on dispose actuellement. Il permet d'évaluer avec précision si le poids d'un enfant est adapté, insuffisant ou excessif par rapport à sa taille et à son âge.


2. Mon enfant mange trop, il faut que je réduise sa consommation

FAUX

Bien sûr, manger trop favorise la prise de poids. Mais c'est surtout la qualité de l'alimentation qui compte : privilégier les fruits et les légumes, les féculents, limiter les aliments trop sucrés ou trop gras… Et changer certaines habitudes alimentaires : dans une journée, trois repas et un goûter l'après midi, c'est bien suffisant ! Entre les repas, il faut perdre l'habitude de grignoter ou boire des boissons sucrées (même du lait).


3. L'obésité est obligatoirement une maladie héréditaire

FAUX

L'obésité est parfois d'origine génétique. L'étude ObÉpi a notamment montré que le risque de devenir obèse est multiplié par quatre chez les enfants dont un parent est obèse et par huit lorsque les deux parents le sont.
Mais cela ne permet pas d'expliquer la brusque augmentation de cette maladie ces dernières années. Consacrée “épidémie” par l'OMS, l'obésité est surtout liée à des facteurs sociaux, économiques et culturels.


4. Si mon enfant est obèse, pas grave, il se stabilisera “naturellement” à l'adolescence

FAUX

2/3 des enfants obèses resteront obèses à l'âge adulte et risquent de souffrir d'autres pathologies : risques de complications cardio-vasculaires multipliés par trois, de diabète multipliés par neuf, de problèmes orthopédiques, mais avec aussi un retentissement psychosocial très important… Sans oublier, qu'au-delà des problèmes psychologiques qu'elle entraîne bien souvent, l'obésité peut réduire en moyenne de 13 ans l'espérance de vie d'un adulte.


5. L'obésité peut se repérer avant l'âge de 2 ans

VRAI

C'est le suivi de la courbe de corpulence qui l'indique. Ce n'est pas la peine de s'inquiéter si votre enfant est potelé avant un an : c'est normal. L'enfant commence à mincir vers 1 an, lorsqu'il se met à marcher, cela jusqu'à 6 ans, où il se remet à grossir.
Mais s'il commence à prendre du poids avant 6 ans, il faut faire attention car c'est un signal de l'obésité. Il est donc important de peser et mesurer votre enfant tous les 6 mois et de suivre l'évolution de sa courbe de corpulence.


6. Si mon enfant est en surpoids, je dois tout de suite le mettre au régime

FAUX

On ne met pas un enfant au régime ; on doit simplement faire en sorte qu'il mange mieux. Il doit manger 5 fruits et légumes par jour, des produits laitiers et des protéines sans excès, boire de l'eau, limiter les sucres rapides et les graisses, mais pas les sucres lents (céréales, féculents…).

Il est très important aussi qu'il bouge ! Même si votre enfant n'est pas accro au sport, vous pouvez l'inciter à rester en mouvement, à marcher pour aller à l'école, à sortir s'amuser dehors… De petits gestes simples qui lui permettront de se dépenser.

Certaines habitudes au quotidien changent également beaucoup les choses : par exemple, prendre les repas en famille, tout en veillant à adapter les quantités de l'assiette à l'âge de l'enfant, à manger lentement, ne pas se resservir…
Et comme le prévient la pédiatre Brigitte Virey : “Lutter contre l'idée préconçue qu'un enfant un peu rond est en pleine forme.”

 

Le 7 janvier 2012 Avec l'Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA)

En complément

Pour manger mieux, retrouvez toutes les recommandations du Programme national nutrition santé (PNNS).

 

Consulter le site de l'Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA).

Votre recherche

De l'intimité pour bien grandir

De l'intimité pour bien grandir

Si vers 9-10 ans, votre enfant vous demande de frapper avant d'entrer dans sa...

Lire la suite de l'article

Faut-il craindre les conflits parents - enfants ?

Beaucoup de parents redoutent les conflits avec leurs enfants lorsqu'il s'agit de faire...

Lire la suite de l'article

Recherches sur Internet : limitez les risques !

Vos enfants utilisent les moteurs de recherche, comment éviter qu’ils...

Lire la suite de l'article

L’éducation au développement durable à l'école

L’Education au développement durable (EDD) est au cœur des nouveaux...

Lire la suite de l'article

Les tout-petits sont-ils sensibles aux saisons ?

Notre mode de vie ne nous permet pas de vivre au rythme des saisons ! C'est ainsi,...

Lire la suite de l'article

J'étais où avant de naître ?

C'est vers l’âge de 3 ou 4 ans que les enfants commencent à...

Lire la suite de l'article