Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Ecole primaire

Pourquoi l’apprentissage de l’orthographe est-il indispensable ?

Depuis des générations, l’orthographe est la bête noire de bien des écoliers, même brillants. Pourtant son apprentissage demeure indispensable pour maîtriser la lecture et l'écriture. Si les enseignants utilisent toujours la dictée, ils le font de manière plus souple et recourent à d'autres méthodes… beaucoup moins rébarbatives.

 

Un code à maîtriser absolument

Mal maîtriser l'orthographe entraîne de nombreuses difficultés. En lecture, tout d'abord, car cela empêche de reconnaître les mots rapidement et de saisir leurs liens, lorsque les règles d'accords ne sont pas connues. Même chose avec l'écriture et l'impossibilité de rédiger des textes compréhensibles et agréables à lire.

Plus tard, ces problèmes continuent dans la vie active (lettres de motivation, mails, courriers…). Cela fait partie de notre culture : l'orthographe a toujours été et demeure un code d'appartenance sociale, signe d'une éducation aboutie.

Un long apprentissage

L'acquisition de l'orthographe est un long apprentissage qui démarre au primaire. Les plus jeunes découvrent, quelquefois avec effarement, toutes les manières d'écrire un même son ou, plus tard, la diversité du pluriel des noms… Les règles à apprendre sont nombreuses et défient parfois toute logique. Il faut bien du courage aux enfants pour intégrer tout cela.

Les enseignants doivent eux faire preuve de trésors de patience, car aux difficultés de cet apprentissage s'ajoutent celles de l'évaluation. Comment mesurer les progrès et les lacunes des enfants sans les décourager ?

Une dictée revue et corrigée

La dictée a toujours fait partie de l'apprentissage, mais il y a plusieurs manières de mettre en œuvre l'exercice et de le noter. Il n'y a pas si longtemps, les maîtres ou professeurs n'hésitaient pas à dicter des textes totalement hermétiques à leurs élèves. Et cinq fautes valaient un zéro. Depuis, les enseignants ont varié leurs méthodes et assoupli leur notation. Il leur arrive de faire des dictées magistrales comme moyen de contrôle. Mais ils proposent aussi des autodictées, des dictées préparées qui permettent de comprendre d'abord le texte avant de le restituer, et même des dictées avec dictionnaire…

De nouvelles méthodes

Les enseignants le savent bien : mémoriser des règles et les appliquer dans une dictée ne suffit pas. Il faut aider les élèves à s'approprier l'orthographe pour qu'elle devienne indissociable de leur langage. Cela passe par toutes sortes d'exercices, de réflexions et même de jeux.

Des enseignants particulièrement imaginatifs multiplient les initiatives : ateliers d'écriture collective, création du journal de l'école, exercices sur ordinateur avec le correcteur d'orthographe. Des idées que les enfants reprennent volontiers à la maison, pris par leur désir d'écrire, et d'écrire bien !

 

Le 21 mars 2009 Anne-Laure Fournier le Ray

Votre recherche

Neige : quelles activités pour les enfants ?

Cet hiver, les stations françaises proposent mille et une activités,...

Lire la suite de l'article
Les tout-petits sont naturellement  philosophes

Les tout-petits sont naturellement philosophes

Jacques Lévine, psychanalyste et philosophe, est un des pionniers de la...

Lire la suite de l'article

Pourquoi nos enfants aiment-ils les livres qui font peur ?

Du 26 novembre au 1er décembre 2008, se tient à Montreuil...

Lire la suite de l'article

La vérité sur le niveau scolaire des lycéens

Il n’existe pas aujourd'hui de moyens fiables et adaptés aux nouveaux...

Lire la suite de l'article

Les comptines : découvrir le monde par le chant

Découvrir le monde en chantant ou en écoutant des comptines… c'est...

Lire la suite de l'article
De l'intimité pour bien grandir

De l'intimité pour bien grandir

Si vers 9-10 ans, votre enfant vous demande de frapper avant d'entrer dans sa...

Lire la suite de l'article