Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Parents

Comment réussir à dialoguer en famille ?

Pas si simple de créer au sein de la famille une relation fondée sur l’échange et l’écoute. Créer de bonnes conditions de dialogue suppose de placer parents et enfants sur un pied d’égalité, mais pas sur un même plan et aux dépens de l’autorité. Les conseils du sociologue Gérard Neyrand.

 

Qu’est-ce que le dialogue ?

Le dialogue va beaucoup plus loin que le simple échange d'idées ou d'informations, d'ailleurs, dans ce cas-là, on parle plutôt de conversation. Dialoguer, c'est élaborer ensemble du sens, autrement dit c'est donner du sens au lien, aux situations relationnelles vécues dans la famille. Une mère peut, par exemple, expliquer à son enfant : “Quand ton père t'a proposé de l'accompagner pour se promener, il voulait juste te dire que la dispute était finie et qu'il t'aime.”

Elle lui donne la signification de ce qui s'est passé. Dans le dialogue, chacun présente son point de vue, parle de ses émotions et de ses sensations. En confrontant leurs points de vue, souvent contradictoires, les différents membres de la famille élaborent une représentation commune du lien qui les unit, tout en le faisant évoluer.

Quelles conditions doivent être réunies ?

Le dialogue suppose de placer les différents partenaires sur un pied d'égalité (entre homme et femme, dans le couple ; entre parents et enfants, dans la famille), ce qui est un phénomène récent, mais cette égalité de droit se décline de façon particulière au sein de la famille. On ne peut cependant pas mettre sur le même plan le point de vue d'un parent et celui d'un enfant car les uns et les autres n'appartiennent pas à la même génération.

L'enfant
n'a ni l'expérience ni le vécu d'un adulte. Il a besoin de l'autorité de ses parents pour grandir et parvenir à maturité. Si on oublie cette différence fondamentale, on rend incompatible l'exercice du dialogue et celui de l'autorité.

A partir de quel âge un enfant dialogue-t-il avec sa famille ?

Les premières années de la vie, jusqu'à 4 ans environ, sont importantes. C'est un moment où l'adulte s'adresse déjà à l'enfant, mais sans en attendre une réponse verbale élaborée. On ne peut pas encore parler de dialogue mais la psychanalyste Françoise Dolto a montré, dans les années 1970, combien cette parole aux enfants favorisait le développement ultérieur du dialogue au sein de la famille, en instaurant une relation fondée sur l'échange, l'écoute et la réciprocité.

 

Le 4 juin 2009 Gérard Neyrand, propos recueillis par Gilles Donada

A propos de Gérard Neyrand

Gérard Neyrand, sociologue, est l'auteur, notamment, de Le dialogue familial, un idéal précaire, aux éditions Erès, 2009, 20 €.

Votre recherche

Pour maigrir, méfiez-vous des régimes !

Pour maigrir, méfiez-vous des régimes !

A l’occasion de l’exposition de la Cité des sciences et de...

Lire la suite de l'article
Ados : Dix raisons d'aimer lire

Ados : dix bonnes raisons d’aimer lire

Pour la première édition de “A vous de lire !”,...

Lire la suite de l'article
Jeux vidéo en ligne : ce qu'il faut savoir avant d'acheter ou de s'abonner&nbsp?

Jeux en ligne : un univers virtuel très prenant

Votre enfant a installé un jeu vidéo sur une console, un portable ou un...

Lire la suite de l'article
Autorité : Comment l'adapter à l'âge de son enfant ?

Du tout-petit à l’ado, comment adapter l’autorité à l’âge de son enfant ?

Dès tout-petit, un enfant a besoin de l’autorité de ses parents pour...

Lire la suite de l'article
On va grandir de rire !

On va grandir de rire !

Quelle est donc la fonction du rire ? Le rire serait-il, comme disait Rabelais,...

Lire la suite de l'article

Autonomie : il veut tout faire tout seul !

La rédaction du magazine Popi vous invite à participer à...

Lire la suite de l'article