Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Enfants

L’activité physique aide les enfants dans leurs apprentissages intellectuels

A la maternelle, les enfants commencent à aborder des notions abstraites. Les activités corporelles sont une aide précieuse pour faciliter les apprentissages intellectuels. Explication de Suzanne B. Robert-Ouvray, psychothérapeute.

 

Pomme d’Api : À l’école, les enfants ont beaucoup d’activités corporelles. Sont-elles une aide pour les apprentissages intellectuels?

Suzanne B. Robert-Ouvray : Le petit élève de maternelle doit commencer à se familiariser avec un certain nombre de notions très abstraites (les lignes droites, les courbes, etc.) qui lui permettront ensuite d’aborder, dans de bonnes conditions, les apprentissages de l’école élémentaire.

S’il a la possibilité de pouvoir ressentir dans son corps toutes ces notions, il aura plus de facilité ensuite à les théoriser. Un exemple : quand il passe “sous” un banc ou “sur” un banc, il expérimente les concepts de “dessus” et de “dessous”, très utiles pour organiser l’espace, appréhender l’agencement d’une page de livre. Ou bien, quand il se met en boule pour faire une roulade puis se détend de tout son long pour ramper dans un tunnel, il vit physiquement les notions de courbes et de droites.

Encore faut-il bien sûr qu’un adulte soit à ses côtés pour mettre des mots sur ses gestes et lui dire :“Quand tu te mets en rond, tu prends la forme d’une courbe.”

Pomme d’Api : Faire avec ses mains, qu’est-ce que cela apporte?

Suzanne B. Robert-Ouvray : Beaucoup de choses ! Quand un enfant fait de la peinture, mélange du bleu et du rouge et découvre qu’il obtient du violet, que se passe-t-il ? L’expérimentation très concrète du concept abstrait d’addition : la somme de deux termes en donne un troisième, différent. Ce n’est pas rien de le vivre de manière tangible, avec son corps. C’est très fort !

Et quand il manipule des petites voitures, range d’un côté les rouges, de l’autre côté les bleues, il fait des catégories : or, tout processus de pensée commence par la différenciation, la sériation.

Quand il découpe ou enfile des perles, il développe sa motricité fine et rend plus habiles ses dix doigts, ceux-là mêmes qui devront manier le stylo pour écrire. Autant d’expérimentations corporelles que ne permettent pas, par exemple, les jeux vidéo ou la télé !

Pomme d’Api : Bouger et manipuler est-il plus favorable au développement d’un enfant que la pratique des écrans ?

Suzanne B. Robert-Ouvray : C’est évident ! Face à un jeu vidéo, un enfant est dans une logique bipolaire : avec sa souris ou sa manette de jeu, il doit se diriger en haut ou en bas, à gauche ou à droite. Et ce faisant, il ne développe pas ses capacités à penser de manière complexe, beaucoup moins, en tout cas, que lorsqu’il construit une tour en cubes de ses mains et cherche une solution pour la faire tenir debout !

De plus, quand il joue devant son écran, il est dans une ultraconcentration, une ultravigilance : il est statique et dans une extrême tension corporelle. Cet enfant-là est une vraie bombe à retardement !

 

Le 1 juillet 2012 Suzanne B. Robert-Ouvray, propos recueillis par Isabelle Gravillon pour le cahier Parents de Pomme d'Api

A propos de Suzanne B. Robert-Ouvray

Suzanne B. Robert-Ouvray est docteur en psychologie, chercheur et psychothérapeute. Elle a aussi exercé comme kinésithérapeute et psychomotricienne.

Ces formations très complémentaires lui permettent d'établir des ponts entre le corps et le psychisme. Elle est notamment l'auteure de Intégration motrice et développement psychique, paru aux éditions Desclée de Brouwer.

Les cahiers de Pomme d’Api pour les parents

Pomme d’Api pour les parents

Dans chaque numéro de Pomme d'Api, un cahier central, destiné aux parents aborde un grand sujet d'éducation (Comment leur donner le goût d'apprendre ? A quoi sert l'imagination ?…).

 

Il donne la parole à des spécialistes de la petite enfance (pédagogues, enseignants, philosophes…) qui tous, appuient leurs réflexions théoriques et leurs convictions sur une expérience pratique auprès des enfants.

 

Et deux fois par an, la rédaction du magazine vous propose un cahier d'activités à faire avec les enfants : recettes et bricolages de Noël ou idées futées pour animer des goûters d'enfants ou des fêtes d'anniversaire !

 

Pommed’Api.com : un site web pour les petits et les grandsConsulter le site du magazine Pomme d’Api

Les petits lecteurs du magazine Pomme d'Api ont aussi rendez-vous sur le site du magazine pour retrouver leurs héros préférés (SamSam, les Oukilé, la famille Noé…) et Petit Ours Brun qui les attend avec des coloriages et des surprises.

 

Pratique, on peut aussi y commander des livres et des jouets (peluches, loto, memory) conçus pour les enfants de 3 à 7 ans.

 

Consulter le site Pomme d’Api.com 

Votre recherche

Cahier de vacances : comment apprendre en s’amusant ?

Cahiers de vacances : comment apprendre en s’amusant ?

Les grandes vacances sont là ! Repos et jeux sont au programme, ainsi que...

Lire la suite de l'article
Comment réussir un exposé sur les énergies renouvelables en primaire ?

CM1-CM2 : Comment faire un exposé sur les énergies renouvelables ?

Exercice pas toujours facile en primaire, votre enfant doit chercher, pour son...

Lire la suite de l'article
Souvenirs d’enfance : comment se forment-ils ?

Souvenirs d’enfance : comment se forment-ils ?

Flous ou précis, transformés ou reconstruits, les souvenirs d’enfance...

Lire la suite de l'article
L'éveil musical des enfants à la portée de tous les parents !

Eveil musical : comment faire découvrir la musique à un jeune enfant ?

Comment les parents peuvent-ils faire découvrir la musique à leur jeune...

Lire la suite de l'article