Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Adolescents

Cancers, baisse de fertilité, hausse de la température… que craindre des portables ?

Les opérateurs de téléphonie sont formels : les mobiles ne sont pas dangereux pour la santé. Ils sont pourtant accusés d'être à l'origine de cancers, de faire baisser la fertilité et de provoquer une hausse de la température du corps. Ces hypothèses sont aujourd'hui étudiées par les scientifiques qui peinent à se mettre d'accord. A suivre…

 

“Les ondes font baisser la fertilité masculine”

En 2007, des chercheurs ont comparé le sperme de 361 hommes utilisant pas du tout, un peu (moins de 2 h/j), beaucoup (de 2 à 4 h/j) ou à la folie (plus de 4 h/j) le portable. La mobilité des spermatozoïdes de ces derniers était réduite de 30 % par rapport à celle des hommes qui n'utilisent pas de portable. Or, pour être fertile, le spermatozoïde doit pouvoir se mouvoir jusqu'à l'ovule.

C'est sans doute en agissant sur l'ADN que le rayonnement du portable induit ce genre de conséquences. Mais de nouvelles études sont nécessaires afin d'exclure d'autres facteurs d'infertilité, comme l'âge, le poids, le tabac, le stress et les activités sédentaires.

“Les ondes élèvent la température du corps”

Cela a été mis en évidence par plusieurs études sur des animaux. En pénétrant dans l'organisme, l'onde, qui oscille, entraîne comme une vague les molécules d'eau qui composent 65 % de notre corps dans la direction du champ électrique qui la caractérise. Les molécules d'eau se mettent à osciller environ 2,45 milliards de fois en une seconde, au même rythme que l'onde, et s'entrechoquent. Ces frottements dégagent de la chaleur. Cet effet de friction est d'ailleurs à la base du fonctionnement du four à micro-ondes.

Toutefois, l'onde s'atténue très rapidement dans le corps, et le réchauffement, négligeable, reste cantonné sur une toute petite surface, autour de l'oreille, sans provoquer d'autre symptôme : ni la fièvre ni la soif ne vous guettent. Aucun danger, donc. Et si votre oreille est écarlate et brûlante après une longue conversation, le coupable c'est… l'échauffement de la batterie.

“Les ondes provoquent des cancers”

Voilà la supposition la plus répandue et la plus inquiétante. Sur quoi se fonde-t-elle ? Certaines ondes électromagnétiques sont capables de rompre les liaisons entre les atomes composant la molécule qui supporte l'information génétique héréditaire : l'ADN. Et toute lésion au sein de l'ADN peut induire une prolifération anormale et anarchique des cellules, à l'origine des cancers.

C'est le cas avec les rayons X, utilisés en radiothérapie, qui ciblent les cellules cancéreuses et épargnent les cellules saines. Mais les rayons X sont des ondes ionisantes : elles ont le pouvoir d'enlever ou d'ajouter des charges à un atome ou à une molécule, pour former des “ions” : ce n'est pas le cas des ondes de portables. Pas de quoi rassurer totalement les chercheurs, qui testent malgré tout l'hypothèse. Difficile de trouver une position tranchée.

En 2007, le rapport international BioInitiative, une revue de plus de 1 500 études, a montré que “l'utilisation du téléphone mobile durant au moins dix ans augmente le risque de tumeur cérébrale (gliome) de 20 %”. Idem, la vaste étude Interphone-France, réalisée sur 490 patients, a révélé la “possibilité d'une augmentation du risque de gliome pour les gros utilisateurs”. La publication des résultats globaux de cette étude, réalisée conjointement dans treize autres pays, est sans cesse repoussée depuis 2005. Car les chercheurs, divisés, n'arrivent pas à un consensus, et se sont donné la prudence comme mot d'ordre.

 

Le 18 mai 2009 Anne Bidault et Kheira Bettayeb pour le magazine Phosphore

Le dossier complet dans le n° de juin du magazine Phosphore

Magazine Phosphore juin 2009

Portable, Wi-Fi, antennes relais

Les ondes sont partout, invisibles et imperceptibles. On les retrouve même au tribunal, sur le banc des accusés, soupçonnées d'avoir des effets nocifs sur notre santé…

Sont-elles vraiment dangeureuses ? Pourquoi est-ce si difficile de le savoir ?

 

Votre recherche

Recette d'avril : yaourts à la compote de rhubarbe et banane

Yaourts à la compote de rhubarbe et banane

Cette recette fera découvrir aux enfants la rhubarbe de façon subtile ainsi...

Lire la suite de l'article
Recette de mars : asperges rôties à la mozzarella

Asperges rôties à la mozzarella

Comme toutes mes amies auxquelles j’ai donné cette recette, essayez-la et...

Lire la suite de l'article
Recettes de mars : le cappuccino aux fruits d'hiver

Dessert original : le cappuccino aux fruits d'hiver

Les enfants sont souvent surpris de mélanger un légume, la carotte,...

Lire la suite de l'article