Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Scolarité

Comment faire découvrir les chiffres aux petits avec les comptines ?

Le nombre 100, c'est quasiment l'infini pour un tout-petit qui commence à peine à compter. Mais avant cela, les premiers chiffres, que les comptines lui apprennent, l'aident à se repérer et à grandir. Explications de Marie-Claire Bruley, psychothérapeute, pour Pomme d’Api.

 

Qu’apportent les comptines aux petits ?

Marie-Claire Bruley : Les enfants adorent compter, énumérer, d'autant plus si cela se fait en ritournelles mélodiques, rythmées et poétiques. Et les comptines sont si riches d'inventions langagières spontanées et libres autour des chiffres…

Laissons-les jouer à manipuler à leur tour les chiffres, à y associer des sonorités, des mots et provoquer en eux des inventions jubilatoires, des petits récits fantaisistes.

Et c'est parce qu'ils auront longtemps joué avec les chiffres qu'ils aborderont, plus tard, avec beaucoup plus de facilité et d'aisance, les règles mathématiques qui s'y attachent.

Est-ce que les enfants sentent que les chiffres ne s’arrêtent jamais ?

M.-C.B. : Leur curiosité est insatiable ! “Après 100, qu'est-ce qu'il y a ?” demande un enfant de 4 ans. 100 est un “sacré chiffre” ! D'ailleurs, beaucoup d'enfants pensent que l'on meurt quand on atteint 100 ans, c'est tellement loin ! Avec les chiffres, les enfants se projettent dans l'avenir : “Quand j'aurai tel âge, je serai… je pourrai…” 

Le temps est un ressenti d'écoulement et les chiffres qui défilent permettent de l'évoquer, de l'explorer en pensée. Les chiffres marquent le début et la fin, ils évoquent le fait de naître, de grandir, de vieillir et de mourir.

Pourquoi les chiffres sont-ils importants pour les petits ?

M.-C.B. : Les chiffres aident le petit à se situer parmi les autres, à se “sentir” dans une génération et à se positionner par rapport à une autre : “Tu as quel âge, toi ? Moi, j'ai 4 ans et demi !” précise-t-il. Mais il y a aussi, dans la question des chiffres qui ne s'arrêtent jamais, une dimension métaphysique à laquelle les enfants sont sensibles.

Les chiffres sont une “image de l'infini”. Ils donnent des outils pour conceptualiser ce que l'imagination a du mal à concevoir et permettent d'appréhender le temps et l'espace.

 

Le 7 février 2014 Propos recueillis par Sophie Chabot pour le magazine Pomme d'Api (octobre 2009)
Photo : Pelikanz-Thinkstock

A propos de Marie-Claire Bruley

Marie-Claire Bruley, psychothérapeute, anime des formations autour de la littérature jeunesse. Auteure, avec Lya Tourn, du recueil Enfantines (l'Ecole des loisirs), elle a aussi publié Au bonheur des comptines avec Marie-France Painset, chez Didier jeunesse, où elle dirige la collection Passeurs d'histoires.

Votre recherche

Internet : quels sont vos droits et vos devoirs ?

Internet : quels sont vos droits et vos devoirs ?

La publication de documents sur Internet (blog, site, réseau social), même...

Lire la suite de l'article
Loi "Création et Internet" : points de repères

Loi "Création et Internet" : points de repères

Le projet de loi favorisant la diffusion et la protection de la création sur...

Lire la suite de l'article

Faut-il attendre la troisième pour parler d'orientation ?

Les décisions prises en matière d’orientation résultent d'un...

Lire la suite de l'article

Comment faciliter l'apprentissage de l'orthographe ?

Depuis des générations, l’orthographe est la bête noire de bien...

Lire la suite de l'article
Pourquoi les enfants doivent-ils être éduqués aux médias ?

Presse et médias : vive l'esprit critique

Du 23 au 28 mars, 15 300 établissements participeront à...

Lire la suite de l'article