Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Scolarité

Comment faire découvrir les chiffres aux petits avec les comptines ?

Le nombre 100, c'est quasiment l'infini pour un tout-petit qui commence à peine à compter. Mais avant cela, les premiers chiffres, que les comptines lui apprennent, l'aident à se repérer et à grandir. Explications de Marie-Claire Bruley, psychothérapeute, pour Pomme d’Api.

 

Qu’apportent les comptines aux petits ?

Marie-Claire Bruley : Les enfants adorent compter, énumérer, d'autant plus si cela se fait en ritournelles mélodiques, rythmées et poétiques. Et les comptines sont si riches d'inventions langagières spontanées et libres autour des chiffres…

Laissons-les jouer à manipuler à leur tour les chiffres, à y associer des sonorités, des mots et provoquer en eux des inventions jubilatoires, des petits récits fantaisistes.

Et c'est parce qu'ils auront longtemps joué avec les chiffres qu'ils aborderont, plus tard, avec beaucoup plus de facilité et d'aisance, les règles mathématiques qui s'y attachent.

Est-ce que les enfants sentent que les chiffres ne s’arrêtent jamais ?

M.-C.B. : Leur curiosité est insatiable ! “Après 100, qu'est-ce qu'il y a ?” demande un enfant de 4 ans. 100 est un “sacré chiffre” ! D'ailleurs, beaucoup d'enfants pensent que l'on meurt quand on atteint 100 ans, c'est tellement loin ! Avec les chiffres, les enfants se projettent dans l'avenir : “Quand j'aurai tel âge, je serai… je pourrai…” 

Le temps est un ressenti d'écoulement et les chiffres qui défilent permettent de l'évoquer, de l'explorer en pensée. Les chiffres marquent le début et la fin, ils évoquent le fait de naître, de grandir, de vieillir et de mourir.

Pourquoi les chiffres sont-ils importants pour les petits ?

M.-C.B. : Les chiffres aident le petit à se situer parmi les autres, à se “sentir” dans une génération et à se positionner par rapport à une autre : “Tu as quel âge, toi ? Moi, j'ai 4 ans et demi !” précise-t-il. Mais il y a aussi, dans la question des chiffres qui ne s'arrêtent jamais, une dimension métaphysique à laquelle les enfants sont sensibles.

Les chiffres sont une “image de l'infini”. Ils donnent des outils pour conceptualiser ce que l'imagination a du mal à concevoir et permettent d'appréhender le temps et l'espace.

 

Le 7 février 2014 Propos recueillis par Sophie Chabot pour le magazine Pomme d'Api (octobre 2009)
Photo : Pelikanz-Thinkstock

A propos de Marie-Claire Bruley

Marie-Claire Bruley, psychothérapeute, anime des formations autour de la littérature jeunesse. Auteure, avec Lya Tourn, du recueil Enfantines (l'Ecole des loisirs), elle a aussi publié Au bonheur des comptines avec Marie-France Painset, chez Didier jeunesse, où elle dirige la collection Passeurs d'histoires.

Votre recherche

Souris contre vélo : trouver le bon dosage

Souris contre vélo : trouver le bon dosage

Aujourd’hui, les enfants de 2 à 5 ans sont plus habiles à...

Lire la suite de l'article
Pourquoi les ados aiment Twitter

Pourquoi les ados aiment Twitter

Depuis peu, les 15-24 ans déferlent sur ce réseau social, au...

Lire la suite de l'article
Psychologie de l’enfant : comment annoncer l’arrivée d’un nouveau bébé ?

Comment annoncer l’arrivée d’un nouveau bébé ?

L’arrivée d’un nouveau bébé au sein d’une famille...

Lire la suite de l'article