Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Parents

Comment s'approprier le nouveau lieu de vie ?

Une fois les meubles et les cartons installés dans la nouvelle maison ou dans le nouvel appartement, comment faire pour que toute la famille se sente à nouveau chez elle ? Nicole Fabre, psychanalyste et psychothérapeute pour enfants, nous donne quelques trucs pour s'approprier au mieux le nouveau lieu de vie.

 

Une fois sur place, comment faire pour qu'il se sente chez lui ?

On peut parcourir avec lui le nouveau quartier pour qu'il se l'approprie : l'accompagner à l'école, se promener dans le voisinage, découvrir les endroits où il pourra s'amuser... À la maison, l'idéal est de l'associer à la décoration et au choix de certains aménagements, ne serait-ce que pour sa chambre.

 

À l'école, les parents doivent bien sûr baliser le terrain avant l'arrivée du petit, suivre l'inscription et la manière dont il travaille. Quant aux copains, on peut proposer des transports communs ou inviter un camarade qu'il aime bien... Mais il ne faut pas trop en faire, c'est à l'enfant de se faire ses amis. D'une manière générale, il faut éviter de dramatiser : à part transmettre l'angoisse des parents, ça ne sert à rien. N'oublions pas que quitter ne fait pas de mal, ça fait partie de la vie !

Que faire si l'enfant a du mal à s'adapter ?

Il faut lui laisser le temps de prendre ses marques, tout en lui faisant comprendre que, s'il a quitté des choses, il va en gagner d'autres. On peut instaurer un petit jeu : chaque soir, chacun doit nommer une chose "bien" qui s'est passée dans sa journée. Si le petit est encore un peu déboussolé au bout de trois mois, ce n'est pas anormal. Mais s'il est rentré en septembre et qu'en janvier il boude ou crie avant d'aller à l'école, il faut s'en préoccuper : parler avec lui pour comprendre ce qui ne va pas ou lui suggérer de rencontrer quelqu'un à qui il pourra confier ce qu'il n'ose pas dire chez lui. Les parents peuvent aussi contacter le maître ou la maîtresse pour trouver ensemble une solution.

Et si c'est le père ou la mère qui vit mal le déménagement ?

Il peut arriver que l'on s'installe dans une maison plus grande, plus belle... et que, paradoxalement, on s'y sente mal. Dans ce cas, il faut admettre que l'on est triste et essayer de comprendre pourquoi. Ensuite, chercher quoi faire pour aller mieux. Et dire à son enfant : "je n'arrive pas bien à m'habituer à tout ça mais je sais que c'est bête. Peut-être pourrais-tu m'aider à trouver des idées pour que je me sente bien ici ?". En tout cas, si l'enfant voit l'un de ses parents pleurer toute la journée, il sera malheureux. Il faut donc, dans la mesure du possible, prendre un peu sur soi !

 

Le 9 octobre 2009 Propos recueillis par Cécile Couturier.

Votre recherche

Pourquoi les enfants aiment-ils tant les cabanes ?

Pourquoi les enfants aiment-ils construire des cabanes ?

Au fond du jardin, dans la forêt voisine ou même à la maison dans un...

Lire la suite de l'article
Viande, œufs ou poisson ?

Faut-il manger de la viande, des œufs ou du poisson à chaque repas ?

A l’occasion de l’exposition de la Cité des sciences et de...

Lire la suite de l'article
Alimentation équilibrée : n’oubliez pas les féculents !

Alimentation équilibrée : n’oubliez pas les féculents !

A l’occasion de l’exposition de la Cité des sciences et de...

Lire la suite de l'article
Musique et ados

Comment les ados écoutent-ils de la musique ?

Ordinateur, téléphone, baladeur… : comment les jeunes...

Lire la suite de l'article
Des os solides se fabriquent dès l’enfance et l’adolescence !

Des os solides se fabriquent dès l’enfance et l’adolescence !

A l’occasion de l’exposition de la Cité des sciences et de...

Lire la suite de l'article