Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Enfants

Enfant bavard : quelles solutions ?

Votre enfant récolte régulièrement des mots pour bavardage dans son carnet de liaison. A la maison aussi, son flot de paroles devient envahissant. Quelles questions faut-il se poser ? Comment l’aider ? Nos conseils.

 

Prendre rendez-vous avec l’enseignant

Pas une semaine sans un mot de l'enseignant concernant le bavardage de votre enfant ! Soit vous attendez d'être “convoqué”, soit vous prenez les devants. Dans tous les cas, la rencontre sera instructive.

Essayez de savoir à quel moment de la journée votre enfant est bavard : en arrivant à l'école ? En fin de journée quand il est fatigué ? Dans une matière particulière ? Après le week-end, en fin de semaine… tout le temps ?

Ces précisions vous permettront de mieux comprendre ce que vit votre enfant : si l'école l'angoisse, s'il s'y ennuie, s'il n'y trouve pas sa place, s'il a du mal dans une matière en particulier ou avec les règles de vie en général ! Mesurez avec l'enseignant s'il s'agit d'un trait de caractère à surveiller ou d'un problème plus profond. 

Observer la fratrie

Une chose est sûre : le bavard essaie de se faire remarquer ! C'est intéressant de vous demander pourquoi votre enfant s'attribue ce rôle peu confortable du “gêneur”. A la maison, on ne l'écoute pas assez ? On l'écoute trop ? Quelle place occupe-t-il dans la famille, dans la fratrie ? Pourquoi a-t-il toujours besoin de parler, de parler le premier, de parler tout le temps ? A-t-il des choses importantes à dire ?

Observez les relations entre vos enfants et quelle place occupe chacun. Interrogez-vous aussi sur les limites : jusqu'où doit-on supporter le bavard ? A quel moment son bavardage empiète-t-il sur l'équilibre de la vie de famille ?

Lui apprendre le respect de l’autre

“Punir un enfant trop bavard ? Je ne crois pas que ce soit la solution, souligne la psychologue Geneviève Henry. Le bavardage n'est pas de la provocation à cet âge, c'est une souffrance.

L'enfant n'arrive pas à se contrôler, à ne pas parler à son voisin. Il n'y a qu'à voir comme certains essaient de se taire en mangeant les manches de leurs pulls ou en se mettant du scotch sur la bouche !

Ils ont besoin qu'on les aide à canaliser ce qui les déborde. Il faut leur apprendre le respect de l'autre.” Parler c'est bien, parler tout le temps, c'est ignorer l'existence de l'autre. Or on ne se construit pas en écrasant les autres. On se construit au contraire dans la richesse de l'échange…

 

Le 15 janvier 2014 Geneviève Henry - Sophie Coucharrière
Photo : Suzanne Dittich/Fuse-Thinkstock

Votre recherche

On va grandir de rire !

On va grandir de rire !

Quelle est donc la fonction du rire ? Le rire serait-il, comme disait Rabelais,...

Lire la suite de l'article
Jeux vidéo en ligne : ce qu'il faut savoir avant d'acheter ou de s'abonner&nbsp?

Jeux en ligne : un univers virtuel très prenant

Votre enfant a installé un jeu vidéo sur une console, un portable ou un...

Lire la suite de l'article
Autorité : Comment l'adapter à l'âge de son enfant ?

Du tout-petit à l’ado, comment adapter l’autorité à l’âge de son enfant ?

Dès tout-petit, un enfant a besoin de l’autorité de ses parents pour...

Lire la suite de l'article

Autonomie : il veut tout faire tout seul !

La rédaction du magazine Popi vous invite à participer à...

Lire la suite de l'article
Des séjours de vacances idéaux !

Vacances et classes nature : l’école Nicolas-Hulot

Nicolas Hulot a créé en 2004, une école où l’on...

Lire la suite de l'article
Comment reconnaître l’anorexie ?

Comment reconnaître l’anorexie ?

A l’occasion de l’exposition de la Cité des sciences et de...

Lire la suite de l'article