Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Ecole primaire

Quels sont les thèmes abordés dans les ateliers philo pour enfants ?

Que se passe‑t‑il au sein d'un atelier philosophique ? Quels sont les thèmes abordés ? Existe‑il des sujets tabous ? Anne Lalanne, philosophe et professeur des écoles réponds à nos questions.

 

Quels sont généralement les thèmes abordés ?

Ils ne sont pas si différents de ceux que l'on pourrait traiter avec des adultes, la quête de sens demeure la même, seule la formulation change. Au fil des discussions, j'ai observé des thèmes récurrents liés à l'évolution naturelle des enfants : un enfant de 6 ans qui commence à perdre ses dents s'interroge très normalement sur la mort et sur la signification de "grandir". À cet âge, il se demande également quelles sont les différentes formes d'amour. Pourquoi utilise-t-on le même mot dans "aimer ses parents" et "aimer les fraises" ?

Il commence à percevoir la distinction entre les sentiments et les sensations. Il est très sensible aux mots utilisés pour nommer les choses et les gens, et se pose la question de ce qui fait l'identité d'une personne. De même, les arguments des enfants ne diffèrent pas notablement d'un groupe à un autre, car ils sont souvent le fruit d'une éducation similaire, nourrie de références communes. Au début, pour inciter les enfants à réfléchir, j'utilisais des textes (fables, mythes...), mais ils ont rapidement su poser des questions qui leur tenaient à cœur.

Y a-t-il des sujets tabous ?

Un sujet tabou, c'est souvent une question qu'un adulte ne sait comment aborder et qui lui semble dérangeante. Dès l'instant où un sujet est traité de manière philosophique, il perd son caractère tabou. La démarche philosophique est la seule garantie pour éviter les écueils de la manipulation idéologique, comme celui de la séance de psychologie. Les différences de chacun doivent être prises en compte comme objets de réflexion.

Il ne s'agit pas de cultiver ces différences, mais au contraire de trouver un espace commun et de comprendre ce qui rassemble plutôt que ce qui sépare, c'est-à-dire de donner ensemble du sens à nos interrogations. Par la pratique de la philosophie, les enfants constatent qu'ils sont égaux face à la raison, malgré leurs différences physiques, sociales, religieuses ou culturelles.

Lors d'une discussion, les seules limites qui s'imposent à eux sont celles de leurs capacités réflexives. Comment un groupe va-t-il aborder une problématique ? Jusqu'où ce groupe est-il prêt à aller ?     En tant qu'enseignante, je suis leur cheminement intellectuel et me pose comme garante affective des enfants, de leur intégrité morale et de leur respect mutuel.

 

Le 10 novembre 2009 Entretien avec Anne Lalanne, philosophe et professeur des écoles. Propos recueillis par Nathalie Michel. Illustration Marie de Monti.

Les "Goûters philo" fêtent leurs 10 ans !

 

C'est ainsi qu'en octobre 2000, les « Goûters Philo » voient le jour : nés de la rencontre d'un professeur de philosophie, d'un auteur engagé pour la jeunesse et d'un éditeur décidé à encourager la formation de l'esprit critique de ses jeunes lecteurs.

Les livres de la collection sont conçus comme des boîtes à outils, où chacun peut trouver les exemples, les idées, les interrogations qui l'aideront à progresser dans la réflexion. Le petit dernier, des 32 titres déjà parus, parle du rêve et de la réalité

À dévorer, dès 8 ans !

Le rêve et la réalité, de Brigitte Labbé & Pierre-François Dupont-Beurier, illustré par Jacques Azam. Collection : Les Goûters Philo (n° 33).

 

Voir la fiche du livre.

Des mots d'enfants et de vraies questions !

 ♥ « Pourquoi les sorcières sont toujours laides? » Clément, 5  ans.

 

♥ « Si tu meurs, c'est pas très bien parce que t'as pas de vie. » Lucas, 5  ans.

 

♥ « Les rêves, c'est comme si on était des princesses .» Marion, 6  ans.

 

♥ « Des cauchemars, c'est des rêves où,  quand on les voit, on n'est pas content,
ça nous fait peur .» Thomas, 6  ans.

 

♥ « Les grandes personnes savent faire plein de choses, travailler, elles ne vont pas au C.P., elles s'arrêtent de grandir, mais elles fêtent encore leur anniversaire. » Paul, 5  ans.

 

♥ « Des fois, les adultes, ils croient savoir mais,  en fait, ils ne savent pas vraiment,
car ils savent pas pourquoi ils savent. » Anissa, 6  ans.

 

♥ « Dis maîtresse, une mouche, comment elle sait qu'elle est une mouche? » Amélia, 5  ans.

Votre recherche

Des crêpes au lait de soja noix de coco pour tous les gourmands

Des crêpes au lait de soja noix de coco pour tous les gourmands

Cette recette ne contient ni lait de vache ni farine de blé. On peut donc...

Lire la suite de l'article
Enfant surdoué : un adolescent témoigne

Enfant précoce : un adolescent témoigne…

Arnaud, 17 ans, est surdoué. Il raconte comment sa précocité a...

Lire la suite de l'article
Psychologie de l’enfant : quelle intimité pour les petits ?

Psychologie de l’enfant : quelle intimité pour les petits ?

Adultes, nous avons tous besoin d’intimité. Qu’en est-il pour les...

Lire la suite de l'article
riz cantonais

Riz cantonais

Si le riz cantonais est un des grands classiques de la cuisine asiatique importés...

Lire la suite de l'article
Admission PostBac : c'est bientôt le moment de s'inscrire dans l'enseignement supérieur

Enseignement supérieur : comment fonctionne le site admission-postbac.fr ?

Pour s’inscrire dans la plupart des filières de l’enseignement...

Lire la suite de l'article