Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Ecole primaire

Il serait si facile de manipuler intellectuellement les enfants...

Vos enfants sont des philosophes en herbe ! Mais peut‑être le savez‑vous déjà ? Ils n'ont pas peur de parler de choses compliquées et trouvent même que c'est génial ! Mais attention, les ateliers philo doivent être conduits par des professionnels. Suite de l'entretien avec la philosophe Anne Lalanne.

 

Quelles sont les différentes réactions des enfants ?

Afin que chaque atelier se déroule dans de bonnes conditions, je rappelle deux règles de déontologie très simples : "tout ce qui est dit est digne d'intérêt" et "ce n'est pas parce que je ne suis pas d'accord avec l'autre qu'il dit des bêtises. En conséquence, lorsque j'exprime un désaccord, je dois pouvoir le justifier". Certains préfèrent rester silencieux, et leur choix est respecté. Le silence n'est pas un acte de passivité, il révèle souvent une réflexion interne, une pensée qui prend son temps pour s'organiser.

Au cours des discussions, certains rôles peuvent apparaître : le contradicteur, le provocateur, ou au contraire, le médiateur. Ce sont des positions très intéressantes et, bien qu'elles ne soient pas forcément tenues à chaque fois par les mêmes enfants, elles font avancer la discussion et démontrent un réel désir de construire quelque chose avec les autres. Un sujet donne, parfois, lieu à des échanges si riches qu'une séance ne suffit pas pour en débattre. Il faut quatre ou cinq ateliers pour que les enfants puissent s'entendre, se comprendre et arriver à une conclusion satisfaisante.

Ces ateliers ont-ils des répercussions dans la vie quotidienne des enfants ?

J'ai eu des retours très positifs de la part des parents. J'avais préparé, à leur intention, un petit film dans lequel ils pouvaient observer les réactions des enfants pendant un atelier. Certains parents ont été vraiment étonnés par la qualité de la réflexion. Ils ont découvert leur enfant sous un éclairage différent. L'aspect innovant du projet aurait pu les inquiéter, mais grâce à un cahier de philosophie dans lequel figurait la synthèse de chaque thème travaillé, doublée de ce que chaque participant résumait à sa manière, les parents pouvaient suivre la progression du travail.

Ces ateliers ont principalement appris aux enfants à structurer leur pensée d'une manière plus efficace et à pousser plus loin leur réflexion. Au terme de cinq ans d'ateliers, nous avons vu des élèves manier la langue avec une adresse surprenante pour leur âge et poser des questions déconcertantes tant par leur pertinence que par leur finesse d'analyse.

Qui peut mener ce genre d'atelier ?

Pour finir, il faut préciser que ces ateliers, qui se banalisent peu à peu, méritent d'être menés avec précaution. Les objectifs pédagogiques doivent rester les mêmes que ceux de l'école. Il serait si facile de manipuler intellectuellement les enfants. C'est pourquoi les enseignants, ayant reçu une formation en philosophie, sont les mieux placés pour animer ces séances, ils connaissent leurs élèves, sont à même d'éviter certaines dérives et ne perdent pas de vue le projet d'apprentissage qui guide la démarche philosophique. Ceci dit, l'évaluation des répercussions de ces ateliers dans la vie quotidienne des enfants demeure difficile. Nous sommes là pour entrouvrir des portes, à eux de les franchir ou de les refermer.

 

 

Le 10 novembre 2009 Entretien avec Anne Lalanne, philosophe et professeur des écoles. Propos recueillis par Nathalie Michel. Illustration Marie de Monti.

Les "Goûters philo" fêtent leurs 10 ans !

 

C'est ainsi qu'en octobre 2000, les « Goûters Philo » voient le jour : nés de la rencontre d'un professeur de philosophie, d'un auteur engagé pour la jeunesse et d'un éditeur décidé à encourager la formation de l'esprit critique de ses jeunes lecteurs.

Les livres de la collection sont conçus comme des boîtes à outils, où chacun peut trouver les exemples, les idées, les interrogations qui l'aideront à progresser dans la réflexion. Le petit dernier, des 32 titres déjà parus, parle du rêve et de la réalité.

À dévorer, dès 8 ans !

Le rêve et la réalité, de Brigitte Labbé & Pierre-François Dupont-Beurier, illustré par Jacques Azam. Collection : Les Goûters Philo (n° 33).

 

Voir la fiche du livre.

Votre recherche

Modèle de maquillage : transformez votre enfant en ourson glacé !

Modèle de maquillage enfant : l’ourson glacé

Les enfants aiment beaucoup se déguiser et se faire maquiller. Avec les...

Lire la suite de l'article
Pourquoi les enfants ont-ils besoin qu’on leur raconte la même histoire ?

Pourquoi les enfants ont-ils besoin d'entendre les mêmes histoires ?

Ne vous étonnez pas, et ne perdez pas patience, si votre enfant vous demande de...

Lire la suite de l'article
Littérature jeunesse : albums, romans et contes à lire bien au chaud, pour les enfants de 3 à 12 ans

Littérature jeunesse : albums, romans et contes à lire bien au chaud, pour les enfants de 3 à 12 ans

Il fait froid dehors ? C'est le moment de raconter aux petits les belles histoires...

Lire la suite de l'article
Image extraite de la BD “Lulu”, l’héroïne préférée des 7-11 ans à retrouver dans Astrapi tous les quinze jours.

Mon enfant suce encore son pouce à 10 ans : que faire ?

Si beaucoup d’enfants cessent naturellement de sucer leur pouce vers 5 ou...

Lire la suite de l'article
Classe de maternelle : qu'apportent aux enfants les jeux proposés à l’école ?

Classe de maternelle : qu’apportent aux enfants les jeux proposés à l’école ?

Quand vous demandez à votre enfant ce qu’il a fait à la maternelle,...

Lire la suite de l'article
Ma fille a volé dans un magasin

Ma fille a volé dans un magasin

Vous tombez des nues : votre fille a volé dans un magasin ! Comme il...

Lire la suite de l'article