Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Lecture enfants

Les dessins animés peuvent-ils donner envie de lire aux enfants ?

Les films d’animations semblent parfois bien loin des contes dont ils s’inspirent. Pourtant, leur pouvoir de séduction entraîne plus souvent qu’on ne le pense les enfants à se rapprocher des livres et de la lecture.

 

Un coup de cœur mène à la lecture

Un enfant qui a un coup de cœur pour un dessin animé est forcément attiré par les albums dérivés du film. Ces livres se révèlent souvent décevants, car dotés de textes médiocres ou inadaptés.

C'est le moment de leur proposer d'autres versions : après la Blanche-Neige au costume bleu et jaune, si on tentait le conte original des frères Grimm ? Arrivé au passage où Blanche-Neige revient à la vie, l'enfant entend que ce n'est pas grâce à un baiser du prince qu'elle s'éveille. Non, c'est le cercueil qui tombe, délogeant le morceau de pomme coincé dans la gorge de Blanche-Neige. Comment, les frères Grimm se seraient-ils trompés ?

Les mille et une histoires de Cendrillon et Blanche-Neige

Du film au livre, l'enfant découvre qu'il n'y a pas une histoire de Blanche-Neige, de Cendrillon ou du petit Chaperon Rouge, mais des histoires. Car les variations et les interprétations font partie de l'univers des contes. A l'origine, le conte était oral, et chaque conteur adaptait l'histoire selon le public, l'époque et la région !

Les enfants doivent apprendre que Walt Disney n'a pas inventé ces personnages, mais qu'il a lu des livres qui lui ont donné des idées. Et que ces livres s'inspirent eux aussi d'autres livres. Chaque auteur, au fil du temps, a apporté à l'histoire sa propre vision.

En route vers l’écriture !

Le jeune lecteur découvre ainsi qu'une histoire a priori intouchable a été détournée, bricolée, revisitée… C'est à la fois une chute du haut d'un piédestal et une libération.

On peut en profiter pour jouer avec lui à imaginer encore d'autres variantes. Guidé par son imagination fertile et ses préférences, l'enfant va, lui aussi, se faire créateur d'histoire. Et pourquoi ne pas imprimer ensemble cette nouvelle version, et l'illustrer ?

Les films inspirés de contes plaisent aussi aux plus grands

Même lorsqu'ils sont plus grands, les enfants apprécient encore les contes, mais dans un esprit plus décalé et parodique. Comme c'était le cas dans La véritable histoire du Petit Chaperon rouge ; Cendrillon et le prince (pas trop) charmant ou Shrek

On peut s'amuser avec eux à rechercher les références et les multiples clins d'œil disséminés dans ces films. Ils sont autant de prétextes à se cultiver en s'amusant.

 

Le 27 novembre 2009 Anne-Laure Fournier le Ray

Votre recherche

Bouc émissaire : comment rompre la loi du “tous contre un” au lycée ?

Bouc émissaire : comment rompre la loi du “tous contre un” au lycée ?

Insultes, moqueries, bousculades… Le quotidien d’un lycéen victime de...

Lire la suite de l'article

Education des enfants : comment choisir des jeux vidéo adaptés ?

Les parents choisissent-ils vraiment les jeux vidéo qu’ils achètent...

Lire la suite de l'article
Psychologie de l’enfant : les amours de maternelle…

Psychologie de l’enfant : que signifie “être amoureux” en maternelle ?

Dès la maternelle, l’amour intéresse les enfants. Des histoires de...

Lire la suite de l'article
© J’aime Lire Store

Littérature jeunesse: quels livres numériques proposer aux enfants de 3 à 12 ans ?

Vous disposez d’un iPhone, d’un iPad ou d’un iPod touch ? Faites...

Lire la suite de l'article