Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Lecture

Les super-héros ont-ils des pouvoirs sur nos enfants ?

Les super-héros, nés dans les années 40 dans les comics américains, n'ont pas pris une ride ! Pour preuve, l'incroyable fascination des plus jeunes pour ces figures emblématiques. Les super-héros auraient-ils un secret, une sorte de pouvoir caché ?

 

Qu'est-ce qui différencie un super-héros d'un héros ordinaire ?

Le super-héros a quelque chose en plus : un super-pouvoir. Superman, par exemple, peut voler et percevoir des événements à distance, Spider-Man se déplace comme une araignée, Flèche, le fils Indestructible, court incroyablement vite… Alors qu'un héros ordinaire résout un problème qui le concerne directement, le super-héros est investi d'une super-mission. Batman et Spider-Man sont des justiciers qui doivent lutter contre le Mal et débarrasser le monde des méchants.

Ces personnages mènent souvent deux vies en parallèle : une tout à fait normale, l'autre secrète, au cours de laquelle ils endossent le rôle de super-héros, costume de rigueur enfilé, pour réaliser leurs prouesses. Autre spécificité singulière, ils sont souvent seuls face à leur destin : beaucoup ont perdu leurs parents.

Concrètement, que peuvent leur apporter ces super-héros ?

Ils jouent un rôle de tremplin vers l'autonomie : ils poussent l'enfant à se projeter dans l'avenir. C'est comme si le super-héros fournissait une réponse à la question : "Comment vais-je me débrouiller tout seul ?" (d'où l'importance du héros orphelin). Finalement, "voilà comment je pourrais me débrouiller", se dit l'enfant, sans croire nécessairement qu'il peut bénéficier des mêmes super-pouvoirs. Il veut, comme son super-héros, réaliser quelque chose de bien, plus tard.

En ce sens, le super-héros apprend à l'enfant à différer ses désirs. Tout le monde autour de lui répète : "Ça, tu pourras le faire quand tu seras plus grand…" Le super-héros lui permet alors de patienter et l'attente devient constructive, car avec ce héros en ligne de mire, l'enfant se dit : "Mes projets vont pouvoir se faire… un jour." Ça lui donne envie de grandir !

 

Le 18 janvier 2010 Entretien avec Geneviève Djénati, psychologue clinicienne et psychothérapeute. Propos recueillis par Anne Lamy. Illustration de Nils.

Votre recherche

Les langues étrangères au collège

Les langues étrangères au collège

Après une initiation au primaire, quels savoirs et compétences en langues...

Lire la suite de l'article
Comment observer le ciel ?

Comment initier les enfants à l’astronomie ?

A la jumelle, au télescope (pour les plus grands) ou avec un solarscope, les...

Lire la suite de l'article
Des cahiers de vacances sur Nintendo DS

Des cahiers de vacances sur la console Nintendo DS

Vous connaissiez les cahiers de vacances que l'on retrouve chaque été dans...

Lire la suite de l'article
Le nouveau musée de la BD à Angoulême

Le musée de la bande dessinée à Angoulême

Des premières planches mythiques aux mangas, découvrez en famille tous les...

Lire la suite de l'article

Lycée, grandes écoles, fac, IUT : inscriptions de dernière minute

Rien ne se passe comme l’aurait voulu votre collégien, ou votre...

Lire la suite de l'article