Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

En famille

Comment les enfants peuvent-ils s’adapter à leur nouvelle vie après la séparation de leurs parents ?

Quand un couple se sépare, les enfants se sentent toujours démunis. Pour comprendre le drame et le surmonter, le magazine Okapi présente dans son numéro de janvier 2010 une grande enquête pour les aider à vivre la situation le mieux possible. Dialogue et organisation amortiront les dernières secousses avant de leur permettre de retrouver la paix. 

 

Le divorce prononcé, tout n’est pas réglé !

Pas si vite ! Les déplacements, le nouveau beau-parent qu'on déteste, les disputes autour des gardes… L'orage est loin d'être passé ! Comment se blinder pour retrouver une vie équilibrée ? En refusant de se mettre au milieu du jeu de certains parents.

Interdit, donc, de servir de messager déterrant la hache de guerre au profit de l'un ou l'autre parent. Interdit aussi de se faire avoir par des paroles style : “Déjà qu'on ne se voit pas beaucoup, tu préfères sortir avec tes amis plutôt que d'être avec moi.” Préserver sa vie privée, c'est une source de tranquillité et une façon de ne pas continuer à souffrir d'une situation non désirée.

Une organisation en béton pour trouver sa place

Pas facile dans tout ce chamboulement d'organiser cette nouvelle vie ! Tout tient dans une organisation béton, ce qui évite aux enfants d'être ballotté à droite et à gauche. Quitte à ce que ce soient eux qui créent et surveillent le planning de la semaine, marquant les moments avec chaque parent : heures de cours, activités, moments passés chez l'un ou l'autre… Tout inscrire est la meilleure façon pour que chacun trouve sa place.

Cela n'empêche cependant pas les coups de blues et le manque ressenti à ne pas être avec son père ou sa mère. Là encore, l'organisation peut lever des obstacles, comme le fait d'importer des objets, des photos et bien sûr des posters de la chambre “d'avant” dans la nouvelle. À chacun de trouver les petits trucs qui permettront de se sentir chez soi dans les deux maisons.

Des compromis et un dialogue calme et respectueux

Quand rien n'y fait, que la vie est trop compliquée, les enfants ont toujours la possibilité de demander à modifier le mode de garde, en espérant que les parents trouvent un compromis. Ils peuvent aussi, avec l'accord d'un seul parent, le demander au juge des affaires familiales.

Mais ce recours ne devrait avoir lieu que quand les discussions aboutissent toutes à une impasse. Car le vrai prix de la paix des familles, même séparées ou recomposées, c'est un dialogue calme et respectueux, entre adultes comme avec les enfants. Un challenge certes, mais une réussite pour beaucoup !

 

Le 19 janvier 2010 Marc Aumont

Et les beaux-parents, alors ?

Pas facile d'accueillir un nouveau venu dans sa vie alors que le cataclysme de la séparation est encore tout frais ! Mais inutile de lui en vouloir. Ce beau-parent (qui ne remplacera jamais un père ou une mère, même d'un point de vue légal) n'attend qu'une chose : trouver sa place.
Le secret est de se laisser le temps de s'apprivoiser. Après tout, si l'un des parents l'a choisi, c'est qu'il doit bien avoir quelques qualités, non ?

Votre recherche

Education des enfants : comment choisir des jeux vidéo adaptés ?

Les parents choisissent-ils vraiment les jeux vidéo qu’ils achètent...

Lire la suite de l'article
Psychologie de l’enfant : les amours de maternelle…

Psychologie de l’enfant : que signifie “être amoureux” en maternelle ?

Dès la maternelle, l’amour intéresse les enfants. Des histoires de...

Lire la suite de l'article
© J’aime Lire Store

Littérature jeunesse: quels livres numériques proposer aux enfants de 3 à 12 ans ?

Vous disposez d’un iPhone, d’un iPad ou d’un iPod touch ? Faites...

Lire la suite de l'article
Conseils de classe : comment ça se passe ?

Conseils de classe : comment ça se passe ?

Etape obligatoire chaque trimestre dans tous les collèges, le conseil de classe a...

Lire la suite de l'article