Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Adolescents

Faut-il emmener son amoureux(-se) en vacances ?

Les « petits amis » des adolescents s’invitent souvent aujourd’hui dans la vie des familles. Face au flou des repères et des situations, les parents ont à fixer leur propre ligne de conduite. Christine Morel, conseillère conjugale, nous donne quelques conseils. 

 

En général 

Donner le droit à son enfant d'être amoureux(-se), c'est-à-dire d'avoir dans sa vie quelqu'un de plus important que sa famille, sans éprouver de culpabilité. Mais, en revanche, l'inciter à se poser des questions : que veut dire aimer ? Les parents doivent faire attention à ne pas anticiper ce qu'ils vivent, et à ne pas les pousser à brûler les étapes.
Sur ces sujets délicats, qu'il vaut mieux avoir abordés dès l'enfance, « à froid », on peut à cet âge les déléguer à un tiers, ou les évoquer dans une conversation générale. Insister sur l'engagement que représentent les relations sexuelles. De nombreux adolescents préfèrent ne pas présenter trop vite à leurs parents leur petit(e) ami(e). Et c'est plutôt sain. 

S'il demande de partir avec lui (ou elle) en vacances avec vous

Cette proposition peut mettre mal à l'aise de nombreux parents… N'hésitez pas à poser des limites. Trop de parents n'osent pas dire non, alors qu'il peut être bon de ne pas accepter, à condition d'expliciter. Ce peut être l'occasion de nouer le dialogue sur cette question. Faire réfléchir sur la signification de cette invitation : faire partager des vacances familiales, cela crée des liens, c'est une forme d'engagement. Est-ce que cela a du sens ? 

Si vous acceptez… 

Accueillir aimablement, sans plus, selon la culture familiale. Ne surtout pas critiquer, ni rechercher une complicité intrusive. Ne pas imposer, sans les consulter, cette présence à ceux qui ne la désireraient pas. Envers les plus démonstratifs, évoquer le respect de la vie en société.
À tous les âges, les parents ne doivent pas savoir où en est le jeune couple dans son histoire : mieux vaut proposer toujours des chambres séparées.
Passer des vacances ailleurs ? Au-delà de 17 ou 18 ans, on peut respecter leurs légitimes besoins d'indépendance, en favorisant des projets de vacances en dehors des parents. 

 

Le 3 janvier 2009 Guillemette de la Borie, avec Christine Morel - La Croix, Parents & enfants

A propos de Christine Morel

Christine Morel est conseillère conjugale et familiale du CLER Amour et famille.

Avec notre partenaire : Parents-enfants.fr

 

Parents & Enfants, le supplément du journal La Croix qui vous donne chaque semaine des repères pour bien vivre en famille.

Consultez tous les dossiers Parents et Enfants en ligne

 

Votre recherche

Vacances : une sélection de livres pour toute la famille

Vacances : une sélection de livres pour toute la famille (tout-petits jusqu’à 12 ans)

Gardez de la place dans vos valises ! Les ouvrages de notre sélection...

Lire la suite de l'article
Histoires pour les petits : les bébés adorent les mots !

Histoires pour les petits : les bébés adorent les mots !

Agés de quelques mois, les bébés aiment déjà entendre...

Lire la suite de l'article

Quelle éducation sexuelle pour les enfants ?

Comment répondre aux questions des enfants sur la sexualité, poser des...

Lire la suite de l'article
Jardin d’été au Musée du quai Branly© musée du quai Branly, photo Lois Lammerhuber

Jardin d’été au musée du quai Branly : contes et activités pour enfants

Le Jardin d’été du musée du quai Branly propose du 5 juin...

Lire la suite de l'article
L’eau éveille, amuse, aide l’enfant à grandir

L’eau éveille, amuse, aide l’enfant à grandir

Le contact de votre enfant avec l’eau lui procure des sensations étonnantes,...

Lire la suite de l'article