Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Scolarité

Faut-il apprendre par cœur ?

Longtemps dévalorisé et assimilé à un apprentissage idiot, le fait d’apprendre par cœur est pourtant un automatisme indispensable à acquérir pour renforcer sa mémoire.

 

Plus on apprend par cœur, plus on mémorise facilement

Oui, c'est important d'apprendre par cœur, à condition d'apprendre avec méthode et intelligence ! La révolution pédagogique des années 1970 a mis en cause l'apprentissage par cœur, en l'assimilant, un peu rapidement, à un apprentissage bête.

Mais aujourd'hui les spécialistes de la psychologie cognitive nous apprennent que la mémoire se travaille, s'entretient, et que l'apprentissage par cœur contribue à son développement.

La mémoire est en outre un mécanisme aux multiples facettes. Nous avons plusieurs mémoires : une mémoire à court terme, une mémoire à long terme, une mémoire visuelle, une mémoire auditive, lexicale (la mémoire des mots) ou encore sémantique (la mémoire des idées). Chacune de ces mémoires a sa mission et son utilité.

Donner des trucs à l’enfant pour mieux apprendre

Dans l'apprentissage par cœur, c'est la mémoire sémantique qui entre en jeu. Ce n'est pas la répétition qui permet d'apprendre par cœur, mais la manière avec laquelle l'individu organise les informations à retenir dans sa tête et leur donne du sens.

On apprend mieux un texte en le mimant, par exemple, un chapitre de cours en mémorisant sa construction (les titres et sous-titres…) ou les tables de multiplication en déployant des stratégies mémotechniques comme 8 x 9 = (8x10) - 8 = 80 - 8 = 72, ou encore en retenant que les résultats de la table de 5 se terminent en 0 ou 5 etc…

Comprendre ce que l’on apprend

On peut aider son enfant à apprendre par cœur en lui montrant comment se mettre en condition pour bien apprendre. Il doit se concentrer, comprendre le sens de ce qu'il apprend et trouver les moyens d'organiser mentalement ces informations pour qu'elles lui reviennent en tête le moment voulu. Il doit en fait se constituer des images mentales qui ont du sens et qui vont lui permettre de retrouver rapidement l'information.

Pour une table de multiplications par exemple, on doit lui démontrer qu'il n'a pas besoin d'en réciter mentalement l'intégralité  pour retrouver un résultat.

 

Le 11 février 2014 Laure Dumont
Photo : Zoonar RF-Thinkstock

Votre recherche

Vive les profs !

Faites confiance aux enseignants !

Souvenirs d’école mal digérés, ressentiments de parents...

Lire la suite de l'article
Régler ses petits conflits en famille

Régler ses petits conflits en famille

La famille est une cellule dans laquelle il est parfois difficile de trouver sa place. Un...

Lire la suite de l'article

Ecole primaire : qu’est ce que la BCD ?

Lieu ouvert à l’ensemble des élèves de l’école,...

Lire la suite de l'article
Instituteurs, professeurs des écoles : quelles différences ?

Instituteurs, professeurs des écoles : comment le métier d’enseignant a-t-il évolué ?

Le statut, la formation et le métier des instituteurs d’hier ne sont plus...

Lire la suite de l'article
Comment les parents peuvent-ils relayer l'autorité des enseignants à la maison ?

Comment les parents peuvent-ils soutenir les missions de l’école et des enseignants ?

Les discours que tiennent les parents sur les enseignants, ou l’école en...

Lire la suite de l'article