Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Ecole primaire

Quelles compétences au primaire en langue étrangère ?

En primaire, l’enseignement d'une langue étrangère, le plus souvent l’anglais, reste assez général. Il s’agit surtout d’une découverte abordant quelques notions élémentaires.

 

Les toutes premières notions

Au cycle 2 (GS-CP-CE1), les compétences que les écoliers doivent acquérir dans la langue étudiée sont :

• la mémorisation de comptines et de chants ;
• la capacité à repérer une question, une affirmation, une exclamation, à participer à de brefs échanges, à formuler de courtes phrases en respectant la prononciation et l'accent ;
• la situation géographique du ou des pays de la langue enseignée.

La découverte d’une autre culture

Au cycle 3 (CE2-CM1-CM2), l'enfant va plus loin dans l'expression et la compréhension. Il doit maîtriser les formules usuelles de communication, connaître un peu de vocabulaire et quelques formes verbales, faire un récit situé dans le temps, exprimer une localisation. Il apprend également les faits culturels propres au pays dont il apprend la langue (usages, vie scolaire, folklore…).

L’anglais est majoritairement enseigné

La circulaire de 1999 fixant le cadre de l'enseignement des langues vivantes au primaire précise que : “Le choix de la langue vivante étudiée au cours moyen est effectué par les parents qui se déterminent en fonction des langues vivantes proposées en sixième dans le collège du secteur.” L'objectif est évidemment d'assurer une continuité entre l'école et le collège.

Cependant, compte tenu de la nouveauté de cet enseignement et de la formation des personnels qui en sont chargés, la possibilité de choix reste encore assez… théorique et se réduit à l'anglais dans 90 % des cas. 8 % seulement des élèves suivent des cours d'allemand et 1,59 % des cours d'espagnol.

Un enseignement assumé par les professeurs des écoles…

Aujourd'hui, dans 90 % des cas, cet enseignement est assuré par des enseignants du premier degré ou du second degré (professeurs de collège et lycée), certains professeurs procédant par échange de service. Un enseignant compétent dans une langue vivante peut ainsi “échanger” sa classe une à deux heures par semaine avec un collègue.

Pour les 10 % restants, ce sont des intervenants extérieurs, essentiellement des étudiants étrangers et des aides éducateurs ayant le niveau requis, qui animent les cours de langues

 

Le 1 juin 2012 Laure Dumont

Votre recherche

La déscolarisation à l’adolescence

La déscolarisation à l’adolescence

Après des absences à répétition, certains jeunes finissent...

Lire la suite de l'article
Mon fils menace de faire une fugue

Mon fils menace de faire une fugue

Il l’a vu dans un film : le jeune héros est parti de chez lui, en...

Lire la suite de l'article
Psychologie de l’enfant : pourquoi le jeu du coucou plaît-il autant aux tout-petits ?

Pourquoi le jeu de coucou plaît-il autant aux tout-petits ?

Les yeux brillants, le rire au bord des lèvres, rien n’amuse plus votre...

Lire la suite de l'article
Les ados et les mensonges

Les ados et les mensonges

A l’adolescence, on observe souvent une recrudescence des mensonges. Ces petits...

Lire la suite de l'article
La solitude chez l'ado

La solitude chez l'ado

Le sentiment de solitude est très répandu à l’adolescence....

Lire la suite de l'article
Ma fille est rentrée ivre

Ma fille est rentrée ivre

Vous n’y comprenez plus rien ! Votre fille de 15 ans, d’ordinaire...

Lire la suite de l'article