Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Collège

Comment dire non à la violence “ordinaire” au collège ?

La violence au collège, ce ne sont pas que des incidents graves. Il y a aussi la violence “ordinaire”, moins spectaculaire et moins médiatisée. Le magazine jeunesse Okapi propose à ses lecteurs une grande enquête autour des initiatives de dix collèges qui disent non aux mots et aux coups qui blessent. Extraits.

 

La violence ordinaire

Ils font souvent la une des journaux, mais les incidents graves dans le cadre scolaire (port d'un couteau, agressions, vols, dégradations…) sont plutôt rares. En 2009-2010, l'Education nationale en a recensé 11,2 pour 1000 élèves. Le tout concentré dans un petit nombre d'établissements.

Mais ils ne doivent pas faire oublier la violence “ordinaire”, qu'on finirait par trouver “normale”. Celle que décrit Chloé, élève de cinquième : “Les croche-pieds, les insultes, les moqueries sur le poids ou la couleur de peau…” Ce n'est pas parce que cette violence est moins spectaculaire qu'elle est plus acceptable. 

Les filles aussi sont violentes

Les filles peuvent, elles aussi, sombrer dans la violence. Une chercheuse, Stéphanie Rubi (1), s'est intéressée à la délinquance des collégiennes à Paris, Bordeaux et Marseille. Son constat : pour ne pas devenir victimes, ces jeunes filles multiplient les menaces et les humiliations envers les autres pour se forger une réputation de dures. En faisant cela, elles s'attribuent des attitudes jugées masculines, jusque dans leur tenue vestimentaire. Et sont donc toujours autant victimes des clichés.
(1) Stéphanie Rubi, auteure du livre Les Crapuleuses, éditions PUF, 2005.

La vidéosurveillance ne suffit pas

La vidéosurveillance est de plus en plus utilisée pour lutter contre la violence et les dégradations. Mais, est-ce vraiment efficace ? Oui, d'après une étude menée dans les lycées d'Ile-de-France (2) mais seulement si elle est accompagnée d'une présence auprès des élèves. Rien ne remplace l'œil humain, pas même la caméra la plus sophistiquée du monde.
(2) Par l'Institut d'aménagement et d'urbanisme d'Ile-de-France

Des adultes à l’écoute des témoins ou des victimes de violence

Si un élève est victime ou témoin d'insultes, de menaces ou de coups, il doit se confier à son entourage (parents, amis) et aux adultes du collège (professeurs, surveillants, CPE, assistante sociale, infirmière…). Un numéro, anonyme et gratuit : Jeunes violences écoute, le 0800 20 22 23, est à leur disposition. Leur site (jeunesviolencesécoute.fr) est plein d'informations pratiques. Il y a aussi le 119, le numéro de l'enfance en danger.  

 

Le 22 octobre 2010 Florence Pagneux, “10 collèges contre la violence”, Okapi, 1er novembre 2010

Le blog d’Okapi


La rédaction d’Okapi, le magazine bimensuel des 10-15 ans, adresse chaque mois une réponse personnalisée aux quelque 1 000 messages que lui adressent ses lecteurs.

 

Ce lieu d’échange permet aux ados d’exprimer leurs émotions et de partager avec d’autres enfants des préoccupations communes.

Découvrir le blog

Pour passer une annonce, connaître le sommaire d'Okapi ou envoyer une lettre à la rédaction, votre enfant peut cliquer ici.

Ces échanges sont tous suivis par la rédaction d'Okapi, il n'y a donc aucun risque de mauvaises surprises à la lecture de ce blog.

Dans le magazine Okapi du 1er novembre 2010

Au sommaire du numéro d'Okapi, le magazine des 10-15 ans, du 1er novembre 2010 :
La paix maitenant !

 

  • Un dossier sur Gandhi, le révolté non violent
  • Palestiniens et Israéliens se feront-ils toujours la guerre ?
  • Une grande enquête : 10 collèges contre la violence...
  • Et toutes les autres rubriques : la sélection musique, cinéma, BD..., des jeux, on se dit tout filles-garçons...


En kiosques,5,20 €

Votre recherche

Blogs des mamans et des papas

Les meilleurs blogs des papas et des mamans

Bons plans, recettes de cuisine et billets d'humeur, voici quelques-uns des...

Lire la suite de l'article
Des écoles pour Haïti

Des écoles pour Haïti

Urgence Haïti : tous les magazines jeunesse de Bayard et de Milan s'associent...

Lire la suite de l'article
Leur sommeil, entre rêve et cauchemar

Sommeil de l’enfant : comment dorment-ils entre 5 et 7 ans ?

Entre 5 et 7 ans, les enfants traversent une période charnière...

Lire la suite de l'article
Exposition Bon appétit ! Mon enfant mange-t-il trop ou trop peu ?

Mon enfant mange-t-il trop… ou trop peu ?

A l'occasion de l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie...

Lire la suite de l'article
Qu'apporte la danse aux enfants ?

Activités extrascolaires : qu’apporte la danse aux enfants ?

Accessible dès 3-4 ans, la danse permet de développer de nombreuses...

Lire la suite de l'article
Premiers sports : le plaisir de bouger

Premiers sports : le plaisir de bouger

Si l'hiver donne envie de rester bien au chaud chez soi, en février, rien ne vaut...

Lire la suite de l'article