Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

En famille

Mon enfant est timide : est-ce vraiment un défaut ?

Votre enfant est plutôt réservé, voire timide, et ce comportement vous inquiète ? Les conseils, pour comprendre son attitude et l’aider si cette timidité est trop gênante, d’Emmanuelle Rigon, psychologue et psychothérapeute.

 

La timidité est-elle un défaut ?

Emmanuelle Rigon : Tout dépend de l'intensité de cette timidité. Il faut évaluer le comportement de l'enfant à l'école, à la maison, avec ses amis et avec les adultes. Tous les champs de sa vie ne sont pas forcément concernés : il peut très bien être à l'aise avec ses copains mais réservé devant la maîtresse.

Or, aujourd'hui, la timidité est perçue comme une contre-valeur : si on ne prend pas la parole en classe, si on est seulement attentif et observateur, cela ne suffit pas, et ce, dès la maternelle.

À l'inverse d'un enfant indiscipliné à qui l'on demande “d'être moins” (bruyant, dissipé, etc.), on demande à l'enfant timide d'“être plus”. Et ce n'est pas si facile !

Est-ce que les enfants timides ont forcément un problème de confiance en eux ?

E. R. : Non. Il y a des enfants qui n'aiment pas le bruit et l'agitation. Leur attitude n'a rien de problématique : c'est leur nature même d'être réservés. D'autres parlent beaucoup et fort, et se font remarquer sans cesse.

Parmi eux, tous ne sont pas forcément plus affirmés que les timides. Ils se cachent derrière un comportement excessif. Certains ont ce qu'on appelle une “fausse estime de soi”.

Quels sont les atouts de la timidité ?

E. R. : Même s'ils sont souvent négligés, ces atouts sont nombreux. La plupart du temps, un enfant timide est plus réfléchi ; il se précipite moins que les autres dans l'action. Il est aussi plus observateur, prudent et circonspect que ses copains : par exemple, il ne fait pas d'emblée confiance à n'importe qui. Il est également moins bagarreur et plus calme… quoiqu'on connaisse tous des timides explosifs !

Mais tout cela évolue avec le temps. Le timide d'aujourd'hui, si renfermé à l'égard des grands, va finir par s'habituer aux adultes. Et il sera peut-être très à l'aise à l'âge de l'adolescence. Rien n'est figé. De même, ce n'est pas parce qu'un parent est timide (ou l'était, petit) que son enfant le sera aussi.

 

Le 19 mai 2014 Anne Lamy, pour le magazine Toboggan (octobre 2010)
Photo : Cristian Chris-Thinkstock

Pourquoi les parents sont-ils inquiets de la timidité de leur enfant ?

Parce qu'ils le voudraient armé pour s'imposer dans ce monde de brutes, les parents aimeraient que leur enfant se formate aux valeurs dominantes de la société, dont la réserve ne fait pas partie !

 

Certains valorisent (même s'ils s'en défendent) son tempérament bagarreur : “Celui-là, qu'est-ce qu'il nous en fait voir !” Mais sous la plainte pointe la fierté d'avoir engendré un “battant”.

 

Alors, pourquoi sommes-nous si déroutés par la timidité de notre petit ? Le problème ne vient peut-être pas de lui, mais plutôt du monde extérieur, si exigeant, même envers un enfant de 5 ans. Accepter la réserve de son enfant, c'est aussi sortir du schéma manichéen opposant les gens extravertis, forcément bien dans leur peau, aux timides, forcément dépressifs. Heureusement, tout n'est pas si simple que ça…

Et puis, les temps changent : rappelons qu'il n'y a pas plus de deux générations, le calme et la timidité étaient des marques de bonne éducation. Comme quoi !

En savoir plus sur Emmanuelle Rigon

Psychologue et psychothérapeute, Emmanuelle Rigon est l'auteure de plusieurs ouvrages dont J'ose pas, je suis trop timide, aux éditions Albin Michel.

Votre recherche

Recette facile et rapide : wraps au poulet

Recette rapide et simple : les wraps au poulet à préparer avec les enfants

Préparez avec les enfants de délicieux wraps au poulet et aux...

Lire la suite de l'article
La cigarette à l'adolescence : comment en parler avec nos enfants ?

Education des enfants : comment parler aux ados des dangers du tabac ?

Les ados sont confrontés au tabac dès le collège. Comment les...

Lire la suite de l'article
Recette de juin : rouleaux aux pousses d'épinards

Recette d’entrée : les rouleaux aux épinards frais

Ces rouleaux aux pousses d’épinards sont amusants à préparer...

Lire la suite de l'article
Recette de juin : soupe glacée aux petits pois, lait de coco et citron vert

Soupe froide : petits pois, lait de coco et citron vert…

La saison des petits pois frais est courte, alors c’est le moment d'en profiter...

Lire la suite de l'article
Dessert facile : le milk-shake à la cerise

Dessert facile : le milk-shake à la cerise

Une recette rafraîchissante et rassasiante pour les belles journées de juin....

Lire la suite de l'article