Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Apprendre l'anglais

Pourquoi choisir une agence de placement pour partir travailler à l’étranger ?

Partir travailler à l'étranger deux ou trois mois pour perfectionner son anglais à moindre coût ? Pourquoi pas, mais comment s'y prendre ? Les agences de placement proposent des formules “clé en main”. Entretien avec Mme Van Dale, responsable programmes de l’agence EasyLangues, accréditée par le British Council.

 

Quel est le rôle d’une agence de placement ?

Les programmes de l'agence EasyLangues concernent les jeunes de 18 à 25 ans qui veulent travailler quelques mois au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Nous leur fournissons un job, un stage et un hébergement, clé en main. Nous les aidons aussi à obtenir leur visa si nécessaire. Ensuite nos correspondants sur place assurent le suivi et l'installation du jeune tout au long du séjour et interviennent en cas de litige ou de problème…
Contacter l'agence EasyLangues

Les candidats au départ peuvent-ils se passer d'une agence ?

S'ils parlent bien anglais et sont débrouillards, ils peuvent tenter leur chance seuls. Bien sûr, les jeunes sont jeunes, pas du pays où ils se trouvent et il peut donc arriver qu'il y ait des abus de la part de l'employeur ou de l'hébergeur, mais cela est rare. Notre public est fait de jeunes de niveau moyen qui ont répondu à des annonces par des mails de candidatures et ont essuyé des refus. Avec nous, ils sont assurés d'avoir un travail. En outre, depuis le 11-Septembre pour des raisons de sécurité, un intermédiaire est obligatoire pour obtenir un visa stages ou jobs aux Etats-Unis.

Combien cela coûte-t-il ?

Prenons l'exemple de la Grande-Bretagne : nos premières formules de placement (sans cours de langue) reviennent à 600 € ; des frais qui sont amortis quand le séjour est d'une durée suffisante. A 20 ans, le salaire minimum est d'environ 270 € brut par semaine, 40 à 140 € sont prélevés par l'employeur quand il loge et nourrit le jeune, les autres hébergements en maison partagée reviennent environ à 80 €. Il faut donc arriver avec de quoi vivre jusqu'à son premier salaire. En général, le job permet de subvenir à ses besoins. Bien sûr, nos services sont payants, mais errer sur place en logeant à l'hôtel à la recherche d'un employeur coûte aussi de l'argent…

Conseillez-vous de faire l’expérience ?

Une expérience professionnelle à l'étranger vaut vraiment la peine et enrichit un CV, il y a d'ailleurs de plus en plus de demandes pour les jobs comme pour les stages, qui deviennent presque obligatoires. En plus de la maîtrise de la langue, il y a tout à gagner sur un plan personnel. Je le dis aux jeunes : partez, partez !

 

Le 19 janvier 2009 Isabelle Moatti, pour le magazine Today

Votre recherche

L’eau éveille, amuse, aide l’enfant à grandir

L’eau éveille, amuse, aide l’enfant à grandir

Le contact de votre enfant avec l’eau lui procure des sensations étonnantes,...

Lire la suite de l'article
Troubles alimentaires de l’ado : comment reconnaître la boulimie ?

Troubles alimentaires de l’ado : comment reconnaître la boulimie ?

A l’occasion de l’exposition de la Cité des sciences et de...

Lire la suite de l'article
En vacances, on n’arrête pas de lire avec ses enfants !

Vacances : une sélection de livres pour les tout-petits

Profitez des vacances avec votre tout-petit pour prendre le temps de partager les...

Lire la suite de l'article
Exposition Bon appétit ! Comment le nombre de calories des aliments est-il calculé ?

Comment le nombre de calories des aliments est-il calculé ?

A l’occasion de l’exposition de la Cité des sciences et de...

Lire la suite de l'article

Eveil du tout-petit : comment joue-t-il avec les bruits ?

La rédaction du magazine Popi vous invite à participer à...

Lire la suite de l'article