Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Loisirs

Bricolage : des poupées kokeshis à découper et à habiller

Les enfants vont adorer fabriquer ces jolies poupées, inspirées des kokeshis japonaises. Après le téléchargement de la fiche bricolage, quelques exercices de pliage suffiront pour qu’ils s’amusent à les habiller.

 

Documentation
Des poupées kokeshis à découper et à habiller Pour télécharger la fiche, Document numéro 1

Des poupées kokeshis à collectionner

Les petites poupées kokeshis sont originaires du Japon. Elles ont vu le jour il y a environ 150 ans. Ces figurines en bois étaient destinées aux enfants des paysans. Leur forme est toute simple : elles ont une grosse tête sur un corps tout rond, et n'ont ni bras ni jambes.

Le plus souvent, elles sont peintes avec des motifs traditionnels japonais. Tissu, résine, bois, porcelaine… : aujourd'hui, les kokeshis se déclinent dans de nombreuses matières. On en trouve pour tous les porte-monnaie : de la plus rare, pièce unique d'un artisan, à la plus répandue, produite en masse.

Certains artistes contemporains détournent cette figure populaire pour en faire de véritables œuvres d'art. Et les grands, comme les petits, les collectionnent dans le monde entier !

Un bricolage en trois étapes

1. Télécharger la fiche et découper les personnages

Découper le samouraï et la poupée kokeshi. Tailler une fente au niveau de leur cou.

2. Préparer les habits

Découper la garde-robe : l'éventail, les kimonos, l'ombrelle, le sabre, la bourse et le doudou.

3. Décorer les personnages

Habiller les personnages en glissant une languette dans la fente du cou et en repliant les autres.

Une autre idée de bricolage : fabriquer des pantins

En reprenant les mêmes modèles, mais en fixant les accessoires avec des attaches parisiennes, vous réaliserez des pantins à accrocher sur les portes des chambres ou à leurs poignées.

Percez la tête du pantin pour y ajouter une ficelle et n'hésitez pas à ajouter pour le personnaliser des mini-étiquettes, sur lesquelles votre enfant pourra indiquer son humeur. Sur ses vêtements, on peut aussi ajouter des bouts de tissu à fleurs, brillants, froissés, etc.

 

 

Le 8 janvier 2014 Conception et réalisation : Annelore Parot

En savoir plus sur Annelore Parot

Depuis son atelier de Lyon, Annelore Parot passe son temps entre l'édition, la presse, la publicité et le textile. Jouant des motifs, des trames et des symboles, elle est ce qu'on appelle une illustratrice “tendance”. Chez Milan, elle a illustré la série des Kokeshi, Boucle d'or et des comptines à chanter.

Elle a reçu le prix de la Bulle d'Or catégorie “Illustrateur jeunesse” pour son joli album Yumi issu de la collection “Kokeshi”.

Consulter le site de la collection Kokeshi

Votre recherche

Animal de compagnie : que faire si votre enfant réclame un chat ou un chien ?

Que faire si votre enfant réclame un chat ou un chien ?

Avoir un chien ou un chat, la plupart des tout-petits en rêvent ! Mais avant...

Lire la suite de l'article
Parents et enfants : comment être écolo en famille ?

Écologie : comment changer de mode de vie en famille ?

Consommer moins ou durable, réduire ses déchets, économiser...

Lire la suite de l'article
A l'école primaire, bien préparer son pique-nique

Quel pique-nique préparer pour les sorties scolaires ?

Le grand jour de la sortie avec la classe approche ? Nos conseils pour...

Lire la suite de l'article
Des livres et des jeux de société pour éveiller le sens de l’humour des enfants

Des livres et des jeux de société pour éveiller le sens de l’humour des enfants

Farces, blagues, poissons d’avril… : tout est bon pour s’amuser...

Lire la suite de l'article
Tous les cahiers de vacances se valent-ils ?

Quel cahier de vacances choisir ?

Les cahiers de vacances peuvent permettre aux élèves de se remettre en...

Lire la suite de l'article
Colonie : votre enfant est-il prêt à partir ?

Colonie de vacances : votre enfant est-il prêt à partir ?

Vous hésitez à inscrire votre enfant en colonies de vacances, car vous...

Lire la suite de l'article