Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

En famille

Activités extrascolaires et garde d’enfant en anglais : quels résultats attendre ?

Quelles que soient les promesses des organismes proposant une initiation à l’anglais, et les attentes des parents, les enfants ne peuvent pas devenir bilingues en participant à un atelier de langue une heure par semaine, ou en étant gardés par une baby-sitter anglophone. En revanche, ils y gagneront ouverture d’esprit et curiosité.

 

Des ateliers interactifs !

Dans combien de temps prononcera-t-il ses premières phrases dans la langue de Shakespeare ? Telle est la question qui taraude les parents lorsqu'ils inscrivent leur enfant à une animation en anglais.

Difficile de répondre ! Les paramètres à prendre en compte sont nombreux : l'âge auquel a débuté l'initiation, le contact de l'enfant avec l'animateur ou la baby-sitter, le suivi sur plusieurs années, etc.

Dans tous les cas, pour que la situation soit profitable, il faut qu'il y ait une réelle interaction avec l'enfant. A proscrire donc, les méthodes basées sur le visionnage continu de DVD en anglais !

Maria Kihlstedt, psycholinguiste, rappelle qu'un atelier ne doit jamais virer au cours de langue avec les moins de 7 ans. De plus, l'approche doit être “communicative”. “Il ne s'agit pas d'apprendre l'anglais comme une fin en soi, mais comme un bonus, à travers des activités qui intéressent les enfants.”

Une curiosité pour une autre langue et une autre culture

Derrière l'initiation précoce d'un enfant à d'autres langues se cache souvent le rêve des parents du bilinguisme. Mais pour qu'un enfant jongle d'une langue à l'autre sans souci, il faudrait qu'il soit exposé à l'anglais tous les jours, un certain nombre d'heures, pendant plusieurs années.

Qu'espérer alors d'une heure d'atelier par semaine ? Barbara Abdelilah-Bauer, linguiste et psychologue sociale, rappelle que cela n'est jamais vain : les participants en retireront des “souvenirs agréables, une ouverture et une curiosité sur lesquels ils construiront leur motivation plus tard”.

Par ailleurs, dans Le Défi des enfants bilingues, elle précise que le contact avec une autre langue donne à l'enfant une “capacité d'analyser sa propre langue”. Fort utile pour la lecture !

Et l’accent ?

Dans les plaquettes présentant les animations en anglais pour les tout-petits, nombre d'organismes parlent de “former” leur oreille et donc d'améliorer à long terme leur prononciation.

Cette promesse est à nuancer : “Dès 10 mois, les bébés commencent déjà à sélectionner les sons, et vers deux-trois ans, ils ont déjà régulé leur appareil auditif sur leur langue maternelle. Il faut qu'une immersion soit très longue pour parler anglais sans accent, explique Barbara Abdelilah-Bauer. D'ailleurs, même des enfants bilingues ont un accent dans chacune de leurs langues…”

 

Le 16 décembre 2010 Aurélie Djavadi

Apprendre une langue étrangère, c'est toujours un bénéfice

Certains pédagogues ont, à une époque, manifesté la crainte que l'apprentissage d'une autre langue perturbe le développement du langage chez les enfants. D'après les études des linguistes, on sait qu'il n'en est rien, et que le bilinguisme est au contraire un plus dans de nombreux domaines.

 

“Le cerveau humain est fait pour parler plus d'une langue, rappelle la psycholinguiste Maria Kihlstedt. Et en aucun cas la deuxième langue n'entame les capacités de la première !”

 

Pour en savoir plus, lire notre dossier sur les familles bilingues.

J’aime l’anglais avec Petit Ours Brun

J’aime l'anglais avec Petit Ours Brun : n°1, Colours - Les couleurs
 

J’aime l'anglais avec Petit Ours Brun est un programme complet d’initiation à l’anglais, ludique et interactif.

 

N° 1 : les couleurs, 2,90 € (1 magazine + 1 CD-rom interactif + 8 cartes imagiers à collectionner + 1 feutre).

 

N °2 : les repas, 5,90 € (1 magazine + 1 CD-rom interactif + 8 cartes imagiers à collectionner + 1 feutre).

 

N °3 : Les jouets, 8,90 € (1 magazine + 1 CD-rom interactif + 8 cartes imagiers à collectionner + 1 feutre). 

 

N °4 : l’anniversaire, 8,90 € (1 magazine + 1 CD-rom interactif + 8 cartes imagiers à collectionner + 1 feutre). 

 

N °5 : les vêtements, 8,90 € (1 magazine + 1 CD-rom interactif + 8 cartes imagiers à collectionner + 1 feutre). 

 

Pour commander, cliquer ici !

Votre recherche

 « Les parents d’adolescent doivent garder confiance »

« Les parents d’adolescent doivent garder confiance »

Le pédopsychiatre Marcel Rufo répond chaque matin sur France 5 aux...

Lire la suite de l'article
La déscolarisation à l’adolescence

La déscolarisation à l’adolescence

Après des absences à répétition, certains jeunes finissent...

Lire la suite de l'article
Mon fils menace de faire une fugue

Mon fils menace de faire une fugue

Il l’a vu dans un film : le jeune héros est parti de chez lui, en...

Lire la suite de l'article
Psychologie de l’enfant : pourquoi le jeu du coucou plaît-il autant aux tout-petits ?

Pourquoi le jeu de coucou plaît-il autant aux tout-petits ?

Les yeux brillants, le rire au bord des lèvres, rien n’amuse plus votre...

Lire la suite de l'article
Les ados et les mensonges

Les ados et les mensonges

A l’adolescence, on observe souvent une recrudescence des mensonges. Ces petits...

Lire la suite de l'article
La solitude chez l'ado

La solitude chez l'ado

Le sentiment de solitude est très répandu à l’adolescence....

Lire la suite de l'article