Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Internet

“Une vidéo sur Facebook m’a collé la honte au lycée”

On se “poke”, on se “tague”, on se “like”… Etre amis sur Facebook, qu’est-ce que ça veut dire ? Le magazine Phosphore a mené l’enquête auprès des 15-20 ans et a recueilli le témoignage de leurs aventures et mésaventures sur le célèbre réseau social. Extrait de l’article “Une vidéo m’a collé la honte au lycée”.

 

Un après-midi de rigolade entre copines

C'est l'été. Fanny, Émilie et Ilona profitent des dernières heures du week-end dans le jardin des parents d'Émilie. Elles rigolent comme des folles, occupées à monter l'un de ces sketches impertinents et décalés dont elles ont le secret.

Celui du jour est particulièrement drôle et créatif. Pour l'immortaliser, les trois amies décident de le filmer.

La vidéo s’affiche sur le mur du profil

Le soir, Fanny met la vidéo en ligne sur Facebook. “Je voulais la partager avec mes amis les plus proches.” Mais c'est la gaffe : au lieu de sélectionner ses “vrais” amis un par un en cliquant sur le petit verrou à droite sous la fenêtre du post, Fanny l'envoie à tous ses contacts. “Un peu plus d'une centaine.”

La vidéo s'affiche sur son mur, mais elle ne s'en aperçoit pas tout de suite. “Au lycée, je voyais bien que les gens riaient en me regardant et qu'il y avait beaucoup de messes basses sur mon passage, à la cantine et dans les couloirs. Je me disais que j'étais parano.”

Une vidéo qui circule dans tout le lycée

Une amie finit par lui dire que son délire entre copines circule dans tout le lycée. “La honte ! Tout le monde avait vu cette vidéo qu'on avait faite pour s'éclater, entre nous, et que les gens ont prise pour une gaminerie. Comme j'ai toute ma classe en amis sur Facebook, quelqu'un l'avait fait tourner pour se moquer de moi.”

Le soir même, Fanny supprime la vidéo et s'interroge sur Facebook : “C'est bizarre : publier une vidéo plutôt mignonne et pas méchante vous colle la honte, alors que plein de vidéos débiles avec des gars qui vomissent partout passent inaperçues…”


Aujourd'hui, Fanny a verrouillé tous les paramètres possibles de son compte : “Maintenant, il faut vraiment être ami avec moi pour avoir accès à mes photos et à mes vidéos !” Elle a bien pensé à carrément quitter le réseau, mais elle a réfléchi : “Je ne voulais pas montrer à ceux qui se sont payé ma tête que cette histoire m'a fait souffrir.”

 

Le 20 décembre 2013 Fleur de la Haye et Apolline Guichet, enquête “Je suis amie avec ma mère sur Facebook”, Phosphore

Le conseil +

Supprimer de son profil une vidéo ou une photo que l'on regrette ne suffit pas à l'effacer pour de bon. Elle ne sera plus visible sur votre mur, mais rien n'empêche un vilain “copain” de la copier sur son disque dur et de la faire tourner.

 

Sachez aussi que Facebook garde trace de tout ce que vous avez publié. Le site américain assure n'avoir aucune intention de s'en servir. Pourquoi dans ce cas refuse-t-il de signer la charte du “droit à l'oubli sur Internet” voulue par la France ? Mystère… 

La sécurité, pour tous, sur Facebook

Votre recherche

Comment se débarrasser des poux ?

Santé de l’enfant : comment se débarrasser des poux ?

Le retour à l’école est souvent synonyme de… retour des poux....

Lire la suite de l'article
Comment réussir l'entrée en seconde ?

Classe de seconde : comment passer une bonne année scolaire ?

Nouvel environnement, nouvelles méthodes de travail, ami(e)s que l’on...

Lire la suite de l'article
© Jonas Bendiksen / Magnum Photos for National Geographic

Orientation : quels débouchés pour le métier de photojournaliste ?

Le métier de photoreporter séduit et tente certains ados. Mais ils ne sont...

Lire la suite de l'article