Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Scolarité

Quel sport choisir pour un enfant gaucher ?

Les gauchers sont nombreux parmi les sportifs de haut niveau. Pourquoi sont-ils avantagés dans certaines disciplines ? Le cerveau d’un gaucher est-il différent de celui d’un droitier ? Les explications de Guy Azémar, médecin, ancien enseignant-chercheur en neurosciences à l’Insep.

 

Le cerveau d’un gaucher est-il différent de celui d’un droitier ?

Guy Azémar : Chez 95 % de gauchers manuels, l'organisation des hémisphères est identique à celle d'un droitier. Les spécialisations de chacun ne sont pas inversées. Rappelons que l'hémisphère droit qui contrôle la main gauche gère aussi notre représentation visuelle de l'espace, tandis que l'hémisphère gauche, qui contrôle la main droite, gère notre langage, notre écriture.

Cela dit, certains chercheurs ont remarqué un corps calleux plus volumineux chez les gauchers. Il y aurait donc chez eux plus de transferts d'informations entre les deux hémisphères.

Il y a de nombreux gauchers parmi les sportifs de haut niveau, notamment dans certaines disciplines, pourquoi ?

G. A. : Dans certaines conditions d'incertitude spatio-temporelle, la main gauche réagit sensiblement plus vite que la droite, aussi bien chez les gauchers que chez les droitiers. Ces derniers l'utilisent d'ailleurs dans certains réflexes. Ainsi lorsqu'un droitier perd l'équilibre, il risque souvent de se fracturer le poignet gauche.

Dans certains sports, un gaucher réagit encore plus vite si son œil dominant, c'est-à-dire en général celui avec lequel il vise, est le droit. Dans l'élite de l'escrime mondiale, on trouve 30 à 40 % de gauchers dans les championnats. Le sport est un domaine d'épanouissement pour les gauchers.

Quels sont les sports où le gaucher est avantagé ?

G. A. : Les sports à forte incertitude d'information, comme les duels sportifs et autres sports d'opposition, en face-à-face, où chacun des protagonistes, à courte distance de l'autre, doit surprendre son adversaire : l'escrime, le tennis de table, la boxe…

Il arrive que des joueurs de tennis ou des escrimeurs droitiers pratiquent de la main gauche, après s'être blessés par exemple, et deviennent ensuite gauchers. Le sport permet de découvrir que les changements de main d'usage sont à la fois possibles et parfois bénéfiques. Dans la vie courante, ce n'est pas si fréquent : notre écriture est conçue pour la main droite. En sport, on prend la main qui marche le mieux !

A l’inverse, les gauchers sont-ils désavantagés dans certains sports ?

G. A. : Le gaucher sera plus malhabile dans les sports qui demandent un mouvement coordonné du corps entier comme le saut à la perche, le lancer du disque ou le patinage artistique. Dans ces disciplines, peu de gauchers se retrouvent au niveau mondial.

Un droitier utilise en général son pied gauche comme pied d'appel, pour sauter en hauteur par exemple. Les gauchers, moins homogènes sur le plan de la latéralité de l'ensemble du corps, utilisent moins souvent le pied droit comme pied d'appel. Du coup, il est difficile pour eux d'effectuer une rotation du corps en sens inverse du droitier.

Que nous apprennent ces observations sur les gauchers ?

G. A. : Elles confirment que le cerveau des gauchers n'est pas organisé à l'envers de celui des droitiers, mais qu'ils l'exploitent différemment. Les droitiers comme les gauchers sont des êtres agissant de façon asymétrique. C'est-à-dire que, bien qu'ils disposent des deux mains, ils deviennent plus adroits en perfectionnant l'une des deux. La latéralisation est un progrès.

Comment voyez-vous évoluer la situation des gauchers ?

G. A. : Des enquêtes ont montré que dans certains pays, on a eu tellement peur de contrarier les gauchers que l’on a fabriqué involontairement des faux gauchers. C’est le cas notamment aux États-Unis où, depuis une trentaine d’années, on compte davantage de personnes écrivant de la main gauche qu’en Europe.

En savoir + sur l'Insep (Institut national du sport et de la performance)

 

Le 31 décembre 2013
Propos recueillis par France Lebreton
Parents-enfants.fr, dossier “Mon enfant est gaucher”

Notre partenaire Parents & enfants

La Croix Parents et enfants

Parents & enfants, le supplément du journal La Croix qui vous donne chaque semaine des repères pour bien vivre en famille.

 

Consultez tous les dossiers Parents & enfants en ligne

 

Lire l'intégralité du dossier "Mon enfant est gaucher"

 

Pour en savoir plus sur les gauchers…

le livre de tous les gauchers

Le livre de tous les gauchers (petits et grands), de Caroline Larroche,

éditions Le baron perché, 17,50 €.

 comprendre l'enfant gaucher

Comprendre et accompagner l'élève gaucher, de Michel Galobardès,

éditions Hachette éducation, 14,20 €.

 

Des sites à consulter

Les Gauchers


La graphothérapie


L'association L'enfant gaucher

Votre recherche

Le cache-cache, jeu magique

Le cache-cache, jeu magique

Le jeu de cache-cache permet à l'enfant de maîtriser à volonté...

Lire la suite de l'article
Les jeux vidéo accompagnent l’enfance

Les jeux vidéo accompagnent l’enfance

Les parents se sentent parfois dépassés devant l'ampleur que prend le...

Lire la suite de l'article
Les animaux, amis des enfants ?

Les animaux, amis des enfants ?

Source d’étonnement inépuisable pour les tout-petits, les animaux...

Lire la suite de l'article
Activité bricolage : une carte de Noël en relief à faire avec les enfants

Activité bricolage : une carte de Noël à fabriquer avec les enfants

Souhaitez un joyeux Noël avec cette carte de vœux facile et amusante à...

Lire la suite de l'article
Chaque enfant est unique

Chaque enfant est unique

Cette différence qu'il ressent, exprime et partage très tôt avec ses...

Lire la suite de l'article
Le repas de famille par le menu

Le repas de famille par le menu

Non, les repas en famille ne servent pas uniquement à se nourrir ! En petit...

Lire la suite de l'article