Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

Internet

Les adolescents font leur shopping sur Internet

Espace d’information, de dialogue… Internet est aussi un gigantesque centre commercial, dans lequel achètent de plus en plus d’adolescents. Comment les aider à éviter les pièges de sites peu scrupuleux ?

 

Les ados, aussi, achètent sur le Web

Le e-commerce se porte bien et séduit un public de plus en plus large. Avec une hausse de 18 % en 2010, le nombre de cyberacheteurs s'élève aujourd'hui à 27 millions de personnes, soit 73 % d'internautes.
(Source : Observatoire des usages d'Internet, Médiamétrie, 3e trimestre 2010.)

Les ados suivent la tendance. Entre 14 et 17 ans, près de 50 % d'entre eux dépensent 34 € par mois sur Internet, ce qui représente 31 % de leur argent de poche chaque mois. Dans la plupart des cas, ils utilisent la carte de crédit de leurs parents.

Au total, voilà qui revient à la coquette somme de 600 millions d'euros par an, selon une étude menée en décembre 2010 par l'institut LH2 pour le moteur de recherches Kelkoo.

Les produits culturels en tête de leurs achats sur Internet

Sur le Web, les emplettes des ados étonnent parfois. “Les parents sont surpris que leurs enfants puissent acheter des produits virtuels dans les univers de jeux vidéo”, constate Olivier Gérard, spécialiste des technologies de l'information et de la communication à l'UNAF (Union nationale des associations familiales).

Néanmoins, les achats des ados sur Internet restent globalement assez classiques : 72 % d'entre eux s'offrent des livres et des DVD, 57 % des vêtements et des chaussures et 40 % des accessoires de mode et des bijoux.
(Enquête Kelkoo/LH2.)

Pour en savoir plus sur ces produits virtuels…. et payants, censés permettre aux participants d'améliorer leurs performances, lire notre dossier
Jeux en ligne : comment les ados jouent-ils ?

Du shopping pratique, rapide et économique… si on est bien informé !

Qu'il s'agisse de magasins virtuels ou réels, les ados fréquentent les mêmes rayons. Risquent-ils alors de déserter peu à peu boutiques et grandes surfaces ? Non, estiment les auteurs de l'étude Kelkoo : le shopping entre amis reste “un élément clé de leur vie sociale”.

Mais en compléments de ces sorties, les 14-17 ans se tournent vers le Web parce qu'ils le jugent pratique et rapide, et espèrent y réaliser de bonnes affaires.

Pour Olivier Gérard, cet usage d'Internet ne soulève pas de questions inédites, mais incite à aborder plus vite les notions de gestion de budget, en parallèle de l'indispensable éducation numérique. “La publicité finance Internet, donc elle y exerce une pression plus forte. Le Web est bien plus efficace qu'un catalogue ! Les enfants passent plus tôt du statut de prescripteurs à celui d'acheteurs.”

Côté parents,
pensez à bien paramétrer votre ordinateur, en interdisant certains sites, pour éviter des souscriptions à des abonnements ou des achats effectués sans votre accord. La meilleure parade reste le dialogue pour sensibiliser vos enfants et leur apprendre à faire des achats sécurisés… et à mesurer leurs dépenses.

Lire aussi : Mon enfant peut-il acheter sur Internet sans mon accord ?

 

 

Le 13 février 2011 Aurélie Djavadi

Votre recherche

Conseils de classe : comment ça se passe ?

Conseils de classe : comment ça se passe ?

Etape obligatoire chaque trimestre dans tous les collèges, le conseil de classe a...

Lire la suite de l'article
Timidité : comment aider votre enfant à se sentir mieux ?

Psychologie de l’enfant : comment l’aider à vaincre sa timidité ?

S’adresser à un adulte qu’il ne connaît pas, prendre la parole...

Lire la suite de l'article
Bricolages pour enfants : un vide-poche en papier

Activités manuelles : fabriquez un vide-poche tout en papier avec les enfants !

Avec ces idées de bricolages faciles et originaux, les enfants pourront fabriquer...

Lire la suite de l'article
Jeux en famille : faut-il laisser gagner les enfants ?

Jeux en famille : faut-il laisser gagner les enfants ?

En famille, laisser gagner un enfant à un jeu de société…...

Lire la suite de l'article