Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

En famille

Les nouvelles formes de harcèlement entre enfants

Le harcèlement scolaire est souvent le fait de “camarades”. Il s’installe insidieusement, ce qui rend la souffrance qu’il provoque chez un enfant difficile à repérer par ses parents. Explications et conseils de Nicole Catheline, pédopsychiatre, pour le repérer et agir le plus tôt possible.

 

On parle beaucoup du harcèlement scolaire. Ce phénomène s’est-il amplifié ?

Nicole Catheline : Les harcèlements ordinaires, c'est-à-dire les bousculades, humiliations ou moqueries, n'ont pas augmenté, mais on y est aujourd'hui plus attentif. Cependant, un autre type de harcèlement, souvent lié au premier, et plus grave, est apparu : le “cyber-bullying”. Les rumeurs se répandent d'un seul clic, et la frontière entre le collège et les espaces extrascolaires s'estompe, de sorte que la victime ne se sent jamais à l'abri.

En outre, sur Internet, l'agresseur ne perçoit pas la réaction de son interlocuteur comme dans la vie réelle, ce qui l'empêche d'éprouver de l'empathie pour la victime, et ôte une des barrières possible à la poursuite du harcèlement. Autre facteur de risque : les adultes contrôlent très peu les activités des ados sur le Web, et considèrent qu'il s'agit de “leur” monde.

Où se situe la limite entre moquerie et harcèlement ?

N. C. : La moquerie est ancrée dans l'instant, tandis que le harcèlement réunit trois critères, selon la définition du psychologue britannique Peter Smith. Il s'agit d'actes intentionnellement agressifs, répétitifs – même s'ils ne sont pas quotidiens – et induisant une relation dominant/dominé. La volonté de placer l'autre dans une situation inférieure est manifeste.

Le harcèlement s’installe-t-il donc progressivement ?

N. C. : L'enfant ou l'ado peut être accepté puis rejeté, selon les périodes, ce qui accentue l'ambiguïté de la situation. Il est difficile pour lui de cerner si l'on cherche vraiment à lui nuire. Dans certains cas, le harceleur est un ami, voire un ex-meilleur copain. Le terme “bullying” vient d'ailleurs d'un vieux mot néerlandais signifiant “camarade”. Les ados attendent donc longtemps avant de parler de ce qui se passe. Or, plus cela dure, plus il y a de conséquences.

 

Le 26 novembre 2013 Nicole Catheline - Propos recueillis par Aurélie Djavadi

Agir contre le harcèlement à l’école

Agir contre le harcelement a l'ecole
 

A propos de Nicole Catheline

Auteur de Harcèlements à l'école (Albin Michel, 2008), Nicole Catheline fait partie des signataires de la lettre ouverte sur le harcèlement scolaire du 26 janvier 2011, qui appelait à une mobilisation nationale, face aux conséquences de ce phénomène "devenu à la fois banal et grave" : perte d'estime de soi, repli social, refus scolaire, dépression, violence…

Votre recherche

Mon ado ne lit pas, c’est grave ?

Mon ado ne lit pas, c’est grave ?

Pour votre ado, lire rime avec corvée. Rien n’est perdu ! Voici...

Lire la suite de l'article
Notes au collège : faut-il les supprimer ?

Notes au collège : faut-il les supprimer ?

Les notes font trembler les collégiens, qui les redoutent autant qu’ils les...

Lire la suite de l'article
Evaluations nationales : à quoi servent-elles en CE1 et en CM2 ?

Evaluations nationales : à quoi servent-elles en CE1 et en CM2 ?

Leur programmation en fin d’année scolaire, entre le 21 et le...

Lire la suite de l'article
Bébé a de la fièvre : comment le soigner ?

Bébé a de la fièvre : comment le soigner ?

La fièvre est souvent impressionnante chez les jeunes enfants !...

Lire la suite de l'article
CM1-CM2 : Comment faire un exposé sur la tour Eiffel ?

CM1-CM2 : Comment faire un exposé sur la tour Eiffel ?

Exercice pas toujours facile en primaire, votre enfant doit chercher pour son...

Lire la suite de l'article