Familiscope.fr|Phosphore.com|Vosquestionsdeparents.fr|Creafamille.be|1jour1actu.com|

Scolarité

Collégiens : le brevet des collèges est-il un examen important ?

Les épreuves du brevet constituent pour les élèves de troisième le premier examen de l’enseignement secondaire. L’obtention de ce diplôme semble pourtant peu motiver les ados… A tort !

 

Des épreuves aux enjeux relatifs

Les épreuves du brevet des collèges concernent les élèves de toutes les troisièmes de France et constituent le premier examen de l'enseignement secondaire. Pourtant, intercalées entre les écrits et les résultats du bac, elles ne provoquent, en général, pas beaucoup de remous dans les médias… et les collèges.

Bien sûr, le stress se fait sentir le jour J, mais les candidats ne jouent pas leur avenir sur cette grande évaluation. D'une part, ils ont accumulé des points tout au long de l'année scolaire, s'assurant, pour certains d'entre eux, une confortable avance.

“Entre la moitié et les deux tiers des notes dépendent du contrôle continu, ce qui démystifie l'examen. Avec 12 ou 13 de moyenne générale, un collégien peut décrocher son brevet même s'il échoue à une épreuve”, glisse Aurélien Loriau, professeur d'histoire-géographie.

D'autre part, la réussite à l'examen ne détermine pas le passage en seconde, puisque les décisions d'orientation ont été prises lors des conseils de classe.

Le brevet : “Une façon de bien terminer le collège”

“Réussir le brevet, surtout avec une mention, c'est une façon de bien terminer le collège. Mais je ne me pose pas non plus trop de questions : on nous a dit que la plupart des élèves l'auraient et, de toute façon, je passerai le bac ensuite”, résume Thibaut, 14 ans.

Ne s'agirait-il alors que d'un cap symbolique ? Non, puisque ce diplôme est requis pour se présenter à certains concours de la fonction publique et stages professionnels. De plus, les boursiers sur critères sociaux qui obtiennent les mentions “bien” ou “très bien” peuvent solliciter aussi une bourse au mérite.

“En troisième, le cheval de bataille numéro un reste l'orientation, mais le brevet donne l'occasion aux élèves de se prouver quelque chose à eux-mêmes, observe Emmanuel Grange, professeur principal. Il concrétise un parcours scolaire.” Une dimension d'autant plus forte que l'obtention du diplôme va de pair avec la validation du socle de compétences à maîtriser en fin de collège, depuis 2011.

Une première expérience des conditions d’examen

Si le brevet est loin d'avoir les répercussions du bac, il permet aux élèves de se forger une expérience des examens et de leurs conditions : présentation des convocations, anonymat des copies, etc.

“Je considère les brevets blancs comme des contrôles. Ce qui change, c'est que cela dure plus longtemps. En maths, nous avions trois chapitres à réviser, mais c'est le français qui m'a semblé le plus difficile, car cela mobilisait pas mal d'acquis”, se souvient Thibaut.

Aurélien Loriau confirme : “Les examens blancs représentent pour les élèves un gros travail de révision.” De quoi apprendre à s'organiser, à gagner en endurance pour passer avec succès ce cap vers le lycée, et, peut-être se trouver sur un terrain plus familier quand sonnera l'heure du bac de français ?

 

Le 18 juin 2013 Aurélie Djavadi

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

Brevet des collèges : des sites Web pour s’informer

• La page consacrée au brevet sur le site du ministère de l'Education.

 

• Consulter “La passerelle”, le blog d'Emmanuel Grange, professeur d'histoire-géographie.

• Consulter “Histoire-Géo Collège”, le blog d'Aurélien Loriau, professeur d'histoire-géographie.


Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

1103