Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

En famille

Le tatouage à l'adolescence

Plus encore que pour les piercings, l'engouement de nombreux jeunes pour les tatouages constitue avant tout un phénomène de mode. Ce qui n'exclut évidemment pas des motivations plus inconscientes.

 

 

Désormais, la quasi-totalité des candidats de télé-réalité, des chanteurs et autres people, aussi bien les hommes que les femmes, sont tatoués. Le tatouage s’est imposé comme une nouvelle norme de séduction. Normal que les adolescents y soient sensibles et veuillent eux aussi prétendre à ce sésame !

Le tatouage pour les garçons

Pour les garçons, le tatouage peut également correspondre à une manière d’affirmer leur virilité. Dans une époque où le masculin peut leur sembler mis à mal, où on demande aux garçons de savoir faire preuve de douceur dans leurs relations amoureuses, de s’impliquer dans les travaux ménagers, ils peuvent se sentir menacés et être tentés de se rassurer en adoptant une allure ultra virile de « gros durs tatoués ».

Se faire tatouer pour quitter l’enfance

Marquer leur corps peut aussi être un moyen pour les adolescents de s’adonner à un rituel de passage de l’enfance à l’âge adulte, de signifier ostensiblement la naissance d’une nouvelle identité, à l’image de ce qui se passe dans de nombreuses sociétés traditionnelles.

Le tatouage, une barrière contre les parents

Enfin, pour certains jeunes qui ont du mal à se décoller de leurs parents dans leur tête, le tatouage vient dresser une sorte de barrière : ce corps ne vous appartient plus, il est à moi et j’appose dessus mon sceau personnel pour vous le prouver.

A faire, à ne pas faire

Alors que le piercing ne laisse qu’une toute petite cicatrice si on l’enlève, le tatouage lui est définitif. Seule une intervention longue et coûteuse au laser permettra de l’effacer si, d’ici quelques années, un adolescent devenu adulte n’en veut plus. Il est donc essentiel que les parents incitent leur jeune à une réflexion sérieuse avant de se lancer. Ils peuvent même parfaitement lui demander d’attendre sa majorité s’ils ne souhaitent pas endosser cette responsabilité.

Pour en savoir plus

L’INPES (Institut national de prévention et d’éducation pour la santé) propose une brochure : Piercing, Tatouage, Risques d’infections, Mesures élémentaires de prévention. A télécharger sur :  

www.inpes.sante.fr

 

 

 

 

Le 16 janvier 2014
Isabelle Gravillon
Photo : kcslagle-Thinkstock

Le dico des ados

De A comme Acné à T comme Tatouage, en passant par Cannabis, Harcèlement ou Sexualité… découvrez le  dico pratique  de l’adolescence.

Une définition, des points de repères, des conseils concrets et des pistes pour aller plus loin en cas de besoin : toutes les facettes de la vie des ados sont abordées de manière simple et accessible.

Le dico des ados

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

1431