Notrefamille.com| Enfant.com| Familiscope.fr| Creafamille.be| Vosquestionsdeparents.fr| Phosphore.com| 1jour1actu.com

En famille

Education des enfants : comment donner le goût d’apprendre aux adolescents  ?

Votre enfant n’a pas l’air très motivé par ce qui se passe en classe et manifeste peu d’intérêt pour le collège ou le lycée… Les conseils de Geneviève Henry, psychologue, pour comprendre ce qu’il ressent et trouver une attitude adaptée qui pourra l’aider à (re)trouver le goût d’apprendre et de travailler.

 

La motivation n’arrive pas de l’extérieur

“J'entends sans arrêt cette réflexion de la part des parents : peut-être qu'un jour, il va avoir un déclic On est dans le registre de la pensée magique, comme si la motivation allait arriver un jour de l'extérieur, observe Geneviève Henry, je crois qu'ils font fausse route, aucune force extérieure ne peut pousser un adolescent à se mettre au travail.”

La confusion est entretenue par tout ce que l'on met derrière le mot “motivation”, et principalement les résultats scolaires. On dit : “Il n'est pas motivé” d'un élève quand il n'obtient pas de bons résultats. On confond notes et compétences.

“Les parents qui parlent de déclic, sont souvent dans la récompense et la punition, ajoute Geneviève Henry, comme si encore une fois l'extérieur pouvait guider le goût de l'effort, la curiosité ou le sentiment de compétence chez l'enfant.” Motivation et intérêt sont toujours liés.

On réussit quand on est intéressé, et vice versa

L'intérêt de l'enfant vient avec la réussite. Et cela marche dans les deux sens : on réussit quand on est intéressé et on est intéressé parce qu'on a réussi. L'enfant développe alors un sentiment de compétence.

“Qu'est-ce qui fait qu'un élève se sent compétent ?” demande Geneviève Henry. “Ce que lui renvoie le système ! Or le système repose sur des notes. S'il obtient de mauvaises notes, qu'il ait travaillé ou non, on ne lui reconnaît aucune compétence. L'effort n'est pas reconnu.”

“Certains préfèrent alors ne plus travailler pour s'exposer moins, protéger leur estime de soi, explique Geneviève Henry. C'est ce qu'on appelle la ‘résignation apprise’.” Les résultats sont très différents si l'on s'applique à partir de l'individu, de ce qu'il sait faire – tout en étant persuadé qu'il peut le faire ! – et à développer sa curiosité.

Une curiosité et un désir d’apprendre pas toujours constants…

“Il arrive que des enfants manquent d'appétit scolaire à certains moments de leur parcours, observe Geneviève Henry. Soit parce qu'ils n'ont pas envie de grandir, ou que leur désir d'apprendre, leur curiosité sont parasités par des problèmes familiaux, psychiques, relationnels…” Sans compter qu'à l'entrée dans l'adolescence, être bon élève n'est pas spécialement valorisé par les pairs et range quasi automatiquement du côté du désir des adultes !

“Il y a de plus, une vraie différence entre les filles et les garçons, rappelle Geneviève Henry ; l'implication des filles à l'école est plus grande. Les garçons ont du mal à se projeter, ils manquent de curiosité, de maturité.” Les facteurs qui font qu'un enfant se retrouve en échec ne sont donc pas liés à ses compétences. Si son esprit est ailleurs, il n'absorbe rien, ne digère rien.

“On ne force pas un anorexique à manger, observe Geneviève Henry. Avec le savoir, c'est pareil ! On ne gave pas un adolescent, cela ne sert à rien. Mieux vaut chercher à comprendre ce qu'il traverse.”

 

Le 12 septembre 2011 Sophie Coucharrière

Je m'inscris à la newsletter bimensuelle, c'est gratuit ! Voir un exemple

Etes-vous stressé par le collège ?

Votre enfant entre en sixième. Vous paniquez ou vous vous sentez plutôt serein ? Répondez aux questions de notre test et recevez un guide pratique pour accompagner et aider votre collégien pendant cette étape importante de sa scolarité.

 

A propos de Geneviève Henry

Geneviève Henry, psychologue clinicienne, spécialiste des enfants

Geneviève Henry est psychologue clinicienne, spécialiste des enfants et des adolescents. Elle est également conseillère d'orientation. Elle consulte en cabinet en Gironde.

Vos commentaires

AUCUNE MOTIVATION COURS S'INTERESSE QU'AU FOOT

Bulle Partager vos questions et réactions

signaler un abus signaler un abus

17/03/2015 - gigi974 (2 enfants) ,

AU SECOURS, mon fils ne travaille pas au lycée il s'intéresse qu'au foot. Il v eut rien comprendre que faut-il faire

Masquer

mon fils simule des "maladies" pour ne pas aller au collège

Bulle Partager vos questions et réactions

signaler un abus signaler un abus

22/05/2015 - Sandrineh (2 enfants) ,

BJR j'élève seule mon fils théo son père est totalement absent de sa vie dep ...

Voir la suite

absence

Bulle Partager vos questions et réactions

signaler un abus signaler un abus

20/10/2015 - esperanza (un enfant) ,

mon fils a 12 ans il sabsente des cours...je ne sais pas koi faire je leleve tou ...

Voir la suite

mon fils te perturbateur

Bulle Partager vos questions et réactions

signaler un abus signaler un abus

17/11/2017 - amandine12303 (2 enfants) ,

bonjour, je suis en colére avec mon fils qui a 12ans il et en 5 eme le souci e ...

Voir la suite

marre

Bulle Partager vos questions et réactions

signaler un abus signaler un abus

08/12/2017 - Didier 90 (aucun enfant) ,

Mon fils de 11 an ne s'intéresse pas à l'école mais beaucoup aux foot que doi ...

Voir la suite

Votre recherche

Newsletter Cuisine

Recevez gratuitement, une fois par mois,
4 recettes de saison à faire avec vos enfants.


Voir un exemple

980